Tanger : la ville se met sous surveillance

1er mars 2024 - 09h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Les autorités partent en croisade contre les actes de vandalisme visant l’ancienne médina de Tanger (ville touristique) et ses infrastructures emblématiques. Elles ont lancé un appel d’offres dans ce sens.

Bientôt de nouvelles caméras de vidéosurveillance à Tanger. Les nombreux actes de vandalisme ont poussé les autorités à lancer un appel pour l’acquisition de nouvelles caméras de vidéosurveillance dont le budget est estimé à 7,78 millions de dirhams, afin de mieux protéger l’ancienne médina et ses infrastructures emblématiques, fait savoir le quotidien Al Akhbar, précisant que la commune urbaine de Tanger assumera quasiment la moitié du financement, en collaboration avec le conseil préfectoral. Le lancement de cet appel d’offres entre également dans la droite ligne du programme de modernisation et de maintenance des systèmes de vidéosurveillance à Tanger.

À lire :Tanger va installer 300 caméras de surveillance

Outre le lancement de ce projet, il est également prévu l’installation de 350 nouvelles caméras sur différentes artères de la ville, dont 76 aux alentours de la préfecture de la région et de la préfecture de police. Les 206 autres caméras seront installées à une trentaine d’espaces public. Un réseau de fibre optique, un réseau électrique ainsi que d’autres infrastructures permettant le bon fonctionnement des nouvelles caméras seront également mis en place sur un parcours long de plus de 20 kilomètres dans le cadre de ce projet.

À lire :Maroc : vers la généralisation de la vidéosurveillance dans les villes

La préfecture de police devra préparer les conventions en lien avec l’exploitation des caméras et d’identifier les endroits où elles devront être installées, tandis que l’Agence de développement du nord et le conseil de la région devront, eux, assurer la gestion du projet, au niveau budgétaire ou du suivi de la mise en œuvre des conventions le concernant, fait-on savoir.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tourisme - Tanger - Acquisition - Criminalité

Aller plus loin

Caméras de surveillance : un vaste projet lancé à Casablanca

La ville de Casablanca vient de valider l’installation d’un système de caméras de surveillance. L’investissement, chiffré à 1,2 milliard de dirhams, s’inscrit dans le Plan de...

Tanger va installer 300 caméras de surveillance

Les autorités de Tanger entendent renforcer le dispositif sécuritaire de la ville. Dans ce sens, elles comptent investir dans le renforcement du réseau de vidéosurveillance en...

Maroc : vers la généralisation de la vidéosurveillance dans les villes

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a annoncé la généralisation de l’installation de systèmes de vidéosurveillance afin de renforcer la sécurité dans les villes et...

Des nouvelles caméras-piétons pour les gendarmes marocains

La Gendarmerie Royale a reçu dernièrement des nouvelles caméras-piétons. Ces dispositifs doivent protéger les gendarmes lors de leur intervention mais aussi servir de preuve en...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : voici les plages les plus propres cette année (classement 2023)

Le Pavillon Bleu, label international dédié à qualité des plages et des ports de plaisance, flottera sur 27 plages marocaines et trois marinas lors de la saison estivale 2023. Les voici

La sécheresse pousse le Maroc à multiplier ses achats de blé sur le marché mondial

Le Maroc maintient son système de restitution à l’importation du blé tendre au profit des opérateurs. Une importante quantité de cette céréale sera bientôt commandée.

L’ONMT étend sa présence mondiale pour stimuler le tourisme au Maroc

Dans le cadre de la mise en œuvre de sa politique de relance du tourisme, l’Office national marocain du tourisme (ONMT) envisage de s’implanter dans plusieurs pays, pour tenter de profiter de l’engouement actuel pour le Maroc.

Taxis contre Indrive : quand la rue marocaine devient un ring

La Coordination nationale et le Bureau régional de l’Organisation nationale pour les droits humains et la défense des libertés au Maroc appellent les autorités responsables du secteur des transports à trouver des solutions efficaces pour résoudre le...

Les touristes reviennent en force au Maroc

Après deux ans de restrictions sanitaires liées au Covid-19, les hôtels enregistrent une très forte demande pour les vacances de fin d’année. Les réservations explosent et les professionnels espèrent atteindre les chiffres d’avant-Covid.

Tourisme au Maroc : difficile d’atteindre le niveau de visiteurs pré-Covid

Des professionnels du tourisme marocain estiment que la reprise du secteur ne pourra atteindre le niveau d’avant la pandémie en termes de nombre de visiteurs. L’année pourrait toutefois s’achever sur de bons chiffres, avec un niveau de recettes de 78...

Maroc : des hôtels pour les sinistrés du séisme

La ministre du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire, Fatim-Zahra Ammor, a évoqué l’éventualité d’une réouverture de certains hôtels fermés en vue d’accueillir les sinistrés du séisme qui a frappé le royaume dans la nuit du...

Touristes au Maroc : les chiffres d’une année record

Quelque 13,2 millions de personnes ont visité le Maroc durant les onze premiers mois de 2023, battant le record absolu de 12,9 millions de touristes de toute l’année de 2019, selon le ministère du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Économie sociale et...

Le nouveau régime des dotations touristiques porte préjudice aux Marocains voyageant à l’étranger

Alors que l’Office des Changes assure avoir entrepris une réforme pour simplifier le régime des dotations touristiques pour tous les intervenants, y compris les banques, il a été constaté que le nouveau régime porte préjudice à de nombreux Marocains...

Le Maroc fait le ménage dans les hôtels

Les autorités marocaines viennent de mettre de l’ordre dans le secteur de l’hôtellerie. Depuis quelques jours, une nouvelle procédure de classement des établissements d’hébergement touristique est en vigueur dans le royaume.