Recherche

Tétouan : enquête sur des pages Facebook ciblant des responsables et des élus

© Copyright : DR

12 janvier 2022 - 17h00 - Maroc - Par: S.A

À Tétouan, des acteurs associatifs utilisent des pages Facebook pour faire chanter des élus et des responsables locaux. Une enquête est en cours pour élucider cette affaire.

Le cyberharcèlement semble prendre de l’ampleur au Maroc. Des responsables relevant du ministère de l’Intérieur, des fonctionnaires de communes locales ainsi que de plusieurs élus de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima ont déposé plusieurs plaintes pour tentatives de chantage et harcèlement en ligne. Ils accusent des responsables d’association ou d’ONG d’utiliser des pages Facebook pour les faire chanter. Dans l’une des plaintes, l’un des plaignants dénonce une page qui s’est assignée pour mission d’insulter, de diffamer des responsables et élus locaux ou encore de régler des comptes entre ses initiateurs et des personnalités publiques de la ville de Tétouan.

À lire : Maroc : un réseau de sextorsion ayant piégé des personnalités démantelé

Le procureur du roi près le tribunal de Tétouan a ordonné l’ouverture d’une enquête à la suite du dépôt de ces plaintes. Les services de la police judiciaire de la ville mènent les investigations pour déterminer les relations entre les victimes de ces pages Facebook et les personnes accusées d’être derrière ces comptes. Ils devront entendre l’ensemble des parties citées dans les différentes plaintes.

Mots clés: Enquête , Tétouan , Facebook , Chantage

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact