Recherche

A cause du Covid-19 : des licenciements en vue dans le textile-habillement marocain

© Copyright : DR

15 octobre 2020 - 23h30 - Economie

Le ralentissement du secteur textile-habillement marocain depuis des mois, risque de conduire à des licenciements. La chute de la demande locale et l’absence de précision sur la demande du dernier trimestre, sont à la base de cette prévision.

Les conséquences de la crise sanitaire continuent d’impacter l’économie mondiale. Les textiliens marocains ont pu tenir, en évitant des licenciements de masse pendant le confinement, grâce à l’indemnité Covid CNSS. De plus, le rattrapage de la demande à l’export, a permis aux entreprises, depuis le mois de juillet, de conserver les emplois, rapporte Les Eco.

Seulement, depuis un bon moment, le secteur connaît un repli tel, qu’il est à craindre qu’il conduise à des licenciements massifs. Le secteur enregistre un ralentissement de la demande, aussi bien à l’export que sur le marché local, de même qu’il est déploré une absence de visibilité sur la demande pour le dernier trimestre de l’année. « Les premières remontées du terrain, faisant état de fermetures provisoires d’entreprises, faute de commandes, nous font craindre que le pire reste à venir, en termes de licenciements », a expliqué la directrice générale de l’Association marocaine des industries de textiles et l’habillement (AMITH), Fatima-Zohra Alaoui.

En dehors de ces raisons qui déstabilisent déjà le secteur, depuis le début de la pandémie, des donneurs d’ordres internationaux imposent des rabais allant jusqu’à 10% sur certaines commandes en production. « L’autre problème c’est le nombre élevé d’impayés chez certains de nos industriels, mettant à mal une trésorerie déjà asséchée par la crise » a ajouté l’AMITH.

A fin juillet, les chiffres de ventes ont considérablement baissé, contrairement au début de l’année. Au cours des deux premiers mois de l’année, le secteur a enregistré une croissance de 3,4%. De mars à mai, les exportations de textiliens ont chuté de 41%. Mais les derniers chiffres pour les mois de juin et de juillet laissent présager une possibilité de rattrapage, avec une contre-performance annuelle ramenée à 29,7%, a souligné la directrice générale de l’AMITH.

Mots clés: Coronavirus au Maroc (Covid-19) , Emploi , Chômage , Exportations , Textile

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact