La tomate marocaine menace la production espagnole

14 juin 2021 - 17h40 - Espagne - Ecrit par : A.P

La tomate marocaine importée sur le marché de l’UE menace la tomate espagnole dont la courbe de production connait une chute vertigineuse depuis quelques années.

La tomate marocaine, facilement exportée sur le marché européen grâce à l’accord Maroc-UE et vendue à prix réduits, est le principal concurrent de la tomate espagnole dont le volume de production a sensiblement baissé ces dernières années. Alors que les exportations marocaines vers l’UE ont plus que doublé en un siècle, les exportations de tomates espagnoles produites à Almería ont chuté de 20 % au cours des cinq dernières années, rapporte Diario de Mallorca.

A lire : La tomate marocaine écrase l’espagnole

Cet accord prévoit la mise en application d’un certain nombre de mesures visant, dans le cas de la tomate marocaine, à assurer un certain niveau de préférence communautaire : prix d’entrée spécifiques, paiement de droits ad valorem pour les quantités dépassant 285 000 tonnes. L’accord comporte également une clause de sauvegarde qui permettrait de prendre des mesures en cas de perturbation grave du marché ou de préjudice causé au producteur.

Dans la pratique, ces clauses ne sont pas respectées, fait observer le journal qui précise qu’il n’y a pas de prix plafond d’entrée de la tomate marocaine, et que la clause de sauvegarde n’a jamais été mise en œuvre. En d’autres termes, la tomate marocaine arrive sur le marché européen à n’importe quel prix, note la même source, rappelant que ces exportations marocaines ont atteint plus de 500 000 tonnes en 2020.

Sujets associés : Espagne - Exportations - Agriculture

Aller plus loin

L’Espagne sonne la mobilisation contre la tomate marocaine

Les agriculteurs espagnols partent en guerre contre la tomate marocaine, l’une des principales exportations du Royaume, allant jusqu’à sonner la mobilisation de leurs...

Almeria se plaint auprès de l’Europe de la tomate marocaine

La « concurrence déloyale » du Maroc et d’autres pays tiers causerait des pertes de l’ordre de 25 millions d’euros aux producteurs de tomates d’Almeria. C’est ce qu’a indiqué...

La tomate marocaine menace les exportations espagnoles

Produite à 1,5 million de tonnes, la tomate est le principal produit d’exportation de l’Espagne. Cette forte production est principalement menacée par les exportations massives...

Le Maroc est le plus gros fournisseur de l’Espagne en tomate

L’Espagne a importé 78,05 millions de kilos de tomates marocaines en 2020, soit 14,26 % de plus que l’année précédente et 307 % de plus au cours de ces dix dernières années,...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc dans le Top 10 mondial des fournisseurs de fruits surgelés

Le Maroc a quadruplé ses exportations de framboise surgelée vers l’Union européenne (UE) en deux ans, passant de 3 600 tonnes en 2020 à 16 700 tonnes en 2022.

Le Maroc arrête de subventionner la pastèque et l’avocat

Afin de faire face au déficit hydrique, le gouvernement marocain a décidé de suspendre les subventions des cultures qui consomment le plus d’eau comme la pastèque, l’avocat et les nouvelles plantations d’agrumes.

Maroc : hausse du déficit commercial en 2021

Sur l’ensemble de l’année 2021, les échanges commerciaux du Maroc ont connu un important rebond, marqués par une hausse du déficit commercial à 15,5 %, selon Bank Al-Maghrib.

L’automobile, pilier des exportations marocaines

Le secteur automobile continue de booster les exportations marocaines, avec des ventes atteignant déjà 57 milliards de dirhams lors des cinq premiers mois de cette année.

Tomate au Maroc : production en chute, prix en hausse

Les producteurs de tomates rondes au Maroc alertent sur une baisse significative de la production et une inflation des prix. Voici leur explication.

Le prix des lentilles s’envole au Maroc

Le prix des lentilles a considérablement augmenté au Maroc, atteignant 32 dirhams le kilo chez les détaillants, contre 25 dirhams pour les lentilles importées.

Maroc : record d’exportations d’avocat, mais à quel prix ?

Les agriculteurs marocains continuent de produire de l’avocat destiné à l’exportation, malgré le stress hydrique que connaît le royaume. Le volume des exportations de ce produit a déjà atteint 30 000 tonnes.

La prochaine récolte d’olive au Maroc menacée

La prochaine récolte d’olives au Maroc est très menacée en raison de la grave sécheresse qui frappe le royaume.

Le Maroc capable d’établir un record en matière d’exportations d’avocats

Le Maroc a enregistré une hausse record de ses exportations d’avocats en volume au cours de la saison et pourrait rééditer l’exploit au cours de la saison 2022/23 (juillet-juin).

Artisanat marocain : record des exportations en 2022

La bonne dynamique des exportations de l’artisanat marocain constatée depuis le début de l’année se confirme. À fin 2022, les recettes du secteur devront atteindre un milliard de dirhams, soit une croissance de 15% par rapport à 2021. Un record.