Recherche

Lutte contre le trafic et la traite de migrants : le concours du Maroc à Interpol salué

© Copyright : DR

10 avril 2021 - 23h40 - Monde - Par: J.K

195 personnes ont été arrêtées dans le cadre d’une grande opération contre le trafic et la traite de migrants. L’opération a été réalisée par Interpol avec la participation du Maroc et d’autres pays.

Nommée Weka qui signifie Stop en swahili, l’opération ayant conduit à l’arrestation des 195 individus a été réalisée du 28 mars au 2 avril 2021, avec l’aide de 24 pays d’origine, de transit ou de destination en Afrique et en Europe, a annoncé l’Organisation internationale de police criminelle basée à Lyon ce 9 avril 2021. Au terme de l’opération, 500 victimes de la traite humaine ont été libérées et environ 760 migrants irréguliers ont été détectés, fait savoir Le360, ajoutant que parmi les 195 personnes arrêtées, 88 sont dans la traite humaine et 63 dans le trafic de personnes.

« Le Maroc a joué un rôle important dans cette opération en accueillant l’unité de coordination opérationnelle et en opérant 49 arrestations, quasi exclusivement liées au trafic de migrants ». C’est aussi sur « la base des renseignements du Maroc » que « les autorités espagnoles ont agi arrêtant deux principaux passeurs connus pour avoir facilité le transport de migrants irréguliers du continent africain à l’aide de bateaux pneumatiques rigides et de camions », a souligné Interpol dans un communiqué.

Cette opération a également permis à la police soudanaise de sauver 100 victimes et d’arrêter 20 personnes. Au Congo, 29 victimes libanaises, syriennes et jordaniennes ont retrouvé la liberté. Au Kenya et en Ouganda, trois trafiquants ont été interpellés. En Afrique du Sud, ce sont 17 ressortissants de Malawi qui ont été libérés et cinq Chinois arrêtés. Par ailleurs, plusieurs partenaires dont l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), l’Office des Nations unies contre les drogues et le crime (ONUDC), AIRCOP, Europol et l’Initiative UA-Corne de l’Afrique sur la traite et le trafic illicite de migrants, ont été d’une grande utilité dans la réussite de cette mission.

Après cette grande victoire, « nous continuerons d’aider les pays à démêler les affaires complexes, qui, sans aucun doute, engendreront davantage d’arrestations dans les mois à venir », a indiqué Jürgen Stock, Secrétaire général de Interpol. Ainsi, pour démonter ce genre de trafic et sauver des vies, il faudra davantage une coopération internationale.

Mots clés: Esclavage moderne , Séquestration , Immigration clandestine , Criminalité

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact