Un scandale de corruption secoue l’université de Tétouan

11 janvier 2020 - 12h30 - Maroc - Ecrit par : I.L

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

L’université Abdelmalek Essaâdi de Tétouan fait face actuellement à un scandale de corruption qui touche les cycles de licence professionnelle et de Master. Une enquête a été ouverte.

Tout est parti de l’arrestation d’un administrateur adjoint de l’École nationale de commerce et de gestion (ENCG) de Tanger, pour un chèque sans provision de 240 000 DH délivré à l’épouse d’un avocat et à une autre femme pour une promesse d’embauche à la présidence de l’université, rapporte le quotidien Assabah.

L’avocat, inquiet par le retard du dossier, a déposé une plainte contre l’administrateur adjoint pour chèque sans provision. La deuxième victime lui ayant emboîté le pas, le mis en cause a été interpellé et s’est retrouvé devant le parquet compétent de la ville. Les investigations effectuées ont permis de révéler tout le réseau de corruption à l’échelle de l’université Abdelmalek Essaâdi de Tétouan.

Selon le même quotidien, cet administrateur adjoint serait l’un des éléments d’un réseau opérant au niveau de l’université et manipulant, notamment, les notes des étudiants recalés et les inscriptions aux cycles de licence professionnelle et de Master, ainsi que les recrutements à la présidence de l’université, en échange de sommes d’argent oscillant entre 30 000 et 300 000 dirhams.

Dans ce dossier de corruption, l’ancien secrétaire général de l’université Abdelmalek Essaâdi, l’ancien doyen de la faculté multidisciplinaire de Tétouan, des enseignants et des étudiants, ainsi que des fonctionnaires exerçant au sein de l’établissement, sont également impliqués. Au terme de l’enquête, des mesures disciplinaires ont été prises à l’encontre de l’ancien secrétaire général de l’université Abdelmalek Saâdi, de l’ancien doyen de la faculté multidisciplinaire de Tétouan et des enseignants impliqués dans cette affaire, ainsi que de toutes les personnes qui ont tiré profit de ce système mafieux.

Sujets associés : Droits et Justice - Tanger - Corruption - Tétouan - Education

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Maroc : des hauts fonctionnaires accusés de corruption

Suite à de nombreuses plaintes d’entrepreneurs sur fond d’accusations de corruption, le Ministère de l’Intérieur enquête sur des marchés publics de wilayas et de provinces, attribués...

Combien coûte la corruption au Maroc ?

Fléau de la société marocaine, la corruption coûte chaque année plusieurs dizaines de milliards de dirhams à l’économie nationale et donc aux Marocains. Qui en est responsable ?...

Marrakech : un cadre de l’administration pris en flagrant délit de corruption

Le chef de division de l’action économique à la Wilaya de Marrakech–Safi a été pris en flagrant délit de corruption.

Maroc : une affaire de corruption secoue le ministère de la Santé

Le ministère de la Santé est secoué par une grosse affaire de corruption concernant des appareils défectueux, acquis à prix d’or. Le dossier de fraude a ébruité suite à une...

Nous vous recommandons

Droits et Justice

Comment le Maroc entend mettre fin au phénomène des enfants abandonnés

L’abandon des enfants nés hors mariage est un phénomène social qui prend de l’ampleur au Maroc. Les autorités prévoient d’instaurer une nouvelle mesure pour obliger les parents de ces enfants à assumer leurs...

Meknès : un magistrat en prison pour corruption

Le procureur général du Roi près la cour d’appel de Meknès a ordonné l’interpellation d’un magistrat poursuivi pour corruption.

Polémique à Tanger sur l’allègement de la peine d’un pédophile espagnol

L’association marocaine « Mat9isch weldi, ne touche pas à mon enfant », s’oppose fermement à l’allègement de la peine du photographe et présentateur de télévision espagnol, Felix Ramos, reconnu coupable de viol sur des mineurs marocains à Tanger. Elle réclame...

Pedro Sanchez est « le véritable responsable de l’entrée de Ghali en Espagne »

Le parquet fait appel de la décision du juge en charge de l’affaire Ghali de maintenir sous enquête l’ancienne ministre des Affaires étrangères, Arancha Gonzales Laya et pas son ancien chef de cabinet, Camilo...

Asma Marabet : « la pénalisation de l’adultère est contraire à la morale islamique »

L’islamologue et chercheuse, Asma Lamrabet, appelle à la suppression de l’article 490 du code pénal qui punit les relations sexuelles hors mariage. Selon elle et le « collectif 490 », groupe qui dénonce le même article, ce texte est contraire à la morale de...

Tanger

Tanger : ils cachaient de la drogue dans des planches en bois

Trois individus ont été arrêtés samedi après midi par les éléments de la police judiciaire du district de Beni Makada à Tanger. Ils sont impliqués dans une affaire de trafic d’une importante quantité de drogue destinée au trafic...

Les Marocains se ruent (à nouveau) sur l’immobilier

Au premier trimestre 2021, l’indice des prix des actifs immobiliers (IPAI) a grimpé de 1,8% en glissement annuel. C’est ce qui ressort d’une note de Bank Al-Maghrib (BAM) et de l’Agence nationale de la conservation foncière du cadastre et de la...

Grosse frayeur à bord d’un avion d’Air Arabia

Les passagers d’un vol de la compagnie aérienne Air Arabia, reliant Tanger à Nador, ont vécu des moments de grande frayeur, lundi matin. Un épais brouillard a contraint l’avion à survoler l’aéroport El Aroui pendant plusieurs...

Tanger Med : arrivée de la première vague des travailleuses saisonnières marocaines

Quelque 523 travailleuses saisonnières marocaines dans la province espagnole de Huelva sont rentrées au Maroc mercredi, via Tanger Med. Elles ont été accueillies conformément aux dispositions d’accueil, sanitaires et sécuritaires mis en place par les...

Éolien : l’exploitation du parc Tanger-Dhar Saadane confié à un groupement chinois

L’exploitation et la maintenance du parc éolien Tanger-Dhar Saadane dont la puissance est de 107,1 MW seront assurées par le groupement chinois constitué de CRRC Dalian, CACS et Zhongtiann, pour une durée de trois...

Corruption

Maroc : le ministère de l’Intérieur en guerre contre la "charité électorale"

Fin des saisons de « charité publique » pour les maires et présidents de collectivités locales qui monnayaient des voix, via des associations de bonnes œuvres. Une décision du ministre de l’Intérieur donne désormais le pouvoir aux gouverneurs d’interdire...

Corruption au Maroc : l’instance de lutte fait son bilan

À fin 2020, la ligne téléphonique directe dédiée à la dénonciation d’actes de corruption, lancée il y a trois ans, a reçu un total de 15 881 appels, soit une moyenne de 100 appels par jour, selon l’instance nationale de la probité, de la prévention et de la...

Arrêté pour corruption, Hanafi Aboukir au tribunal le 27 octobre

Hanafi Aboukir, directeur de la Régie autonome de distribution d’eau et d’électricité de Fès (RADEEF) est désormais placé en détention préventive. Les éléments de la Brigade nationale de la police judiciaire l’avait arrêté le 8 octobre dernier en flagrant délit...

Béni Mellal : deux policiers poursuivis pour association de malfaiteurs

Le Bureau national de lutte contre les crimes économiques et financiers relevant de la Brigade Nationale de la Police Judiciaire (BNPJ) a déféré mardi devant la Cour d’appel de Béni Mellal quatre individus, dont deux policiers, un multirécidiviste et son...

Maroc : un pot-de-vin de 3 000 dirhams envoie un fonctionnaire en prison

Un employé de la direction régionale des eaux et forêts à Sidi fini, est tombé dans les filets des éléments de la police judiciaire, mardi 5 mai au matin, suite à une affaire de corruption.

Tétouan

Enquête sur l’infiltration d’un membre du Polisario à une activité à Tétouan

Le ministère de l’Intérieur va enquêter sur la présence d’un séparatiste du « Front Polisario » faisant partie d’une délégation espagnole, qui participait à une activité officielle organisée le conseil communal de...

Mohamed Errami, président de l’Université de Tétouan, meurt du coronavirus

Mohamed Errami, président de l’Université Abdelmalek Essaâdi, est décédé suite à des complications en rapport à sa contamination au Covid-19.

Des Espagnols incarcérés à Tétouan dénoncent les mauvais traitements

Salvador Guerrero, un Espagnol de 50  ans, incarcéré à la prison de Tétouan 2 au Maroc depuis 17  mois, dénonce les mauvaises conditions de détention et les mauvais traitements dont il se dit victime.

Voici pourquoi l’accès aux plages de Tanger est interdit au public

Le décès par noyade d’un adolescent près de Martil a entraîné le renforcement de la sécurité autour des plages. À quelques jours du déconfinement annoncé pour le 11 juin prochain, toutes les routes menant vers les plages de Tanger et Tétouan ont été fermées à...

Maroc : 488 villages du nord fournis en eau potable

L’eau devient presque un luxe dans certaines régions du Nord à cause de la rareté des précipitations. L’Office National de l’Électricité et l’Eau Potable vient de lancer en partenariat avec le Conseil de la Région Tanger-Tétouan-Al Hoceima un projet...

Education

Incendie à l’université d’Oujda : 24 étudiants blessés

Un incendie s’est déclaré lundi vers 6h00 à l’Université Mohammed 1ᵉʳ d’Oujda, plus précisément dans un pavillon de la cité universitaire. Plusieurs blessés ont été enregistrés parmi les étudiants.

Maroc : les parents sanctionnés en cas de décrochage scolaire

À en croire les statistiques rendues publiques par le ministère de l’Éducation nationale, au moins 161 837 élèves du cycle collégial ont quitté l’enseignement durant l’année scolaire 2020-2021, et la situation est la même chaque année. Pour éradiquer le...

Maroc : voici le calendrier des examens scolaires de fin d’année

Le calendrier des examens continus et finaux vient d’être dévoilé par le ministère de l’Éducation nationale. En voici le détail :

Voici le protocole sanitaire des écoles belges au Maroc (document)

À quelques jours de la rentrée scolaire au Maroc, les écoles belges ont publié leur protocole sanitaire concernant les mesures liées au Covid-19..

Du nouveau dans l’affaire dite « sexe contre bonnes notes à Settat »

La présidente de l’université Hassan 1ᵉʳ pourrait être, elle aussi, sanctionnée dans l’affaire dite « sexe contre bonnes notes » à Settat. Les cinq professeurs mis en examen dans le cadre de cette affaire devront comparaître lundi...