Vacances au Maroc : la flambée des prix inquiète les MRE

10 juillet 2023 - 15h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

Au Maroc, les touristes nationaux et les MRE font face à la cherté des prix en ce début de vacances d’été. La ministre du Tourisme, Fatim-Zahra Ammor, a été interpelée à ce sujet par des députés.

Les nombreux Marocains qui ont choisi de passer leurs vacances d’été dans les villes touristiques du royaume (83 % selon un récent sondage), devront débourser au minimum 700 dirhams pour une nuitée dans une résidence avec piscine. Un prix qui peut doubler d’une ville à l’autre, alerte le quotidien Al Ahdath Al Maghribia.

Dans une question écrite adressée à la ministre du Tourisme, Fatim-Zahra Ammor, le groupe parlementaire du PPS a dénoncé la flambée des prix pratiqués par les hôtels et restaurants en ce début d’été, dans un contexte de grande inflation, et a demandé que l’autorité prenne ses responsabilités pour arrêter cette hausse des prix qui n’est « ni logique, ni raisonnable ».

À lire : Pour relancer le tourisme, le Maroc compte sur les nationaux

Le PPS demande de fixer les prix en fonction du pouvoir d’achat des citoyens, même si le secteur est libéral. Il insiste aussi sur le contrôle de la qualité des produits et services proposés par ces établissements. Mais, rappelle le quotidien, le secteur touristique marocain rencontre de nombreux dysfonctionnements auxquels la ministre Fatim-Zahra Ammor est appelée à trouver des solutions afin de promouvoir le tourisme interne.

Le PPS veut aussi savoir les démarches entreprises par le ministère pour permettre aux Marocains résidant dans le royaume, comme ceux résidant à l’étranger, de passer de belles vacances d’été. Selon une récente enquête, 49 % des Marocains prévoient de voyager cet été, soit 3 points de plus que l’an dernier. Mais avec la hausse des prix, 35 % envisagent d’y renoncer.

Sujets associés : Tourisme - Prix - Parti du Progrès et du Socialisme (PPS) - Hôtellerie - Restauration - Ministère du Tourisme - Fatim-Zahra Ammor - MRE

Aller plus loin

Voyager au Maroc en voiture électrique, est-ce possible ?

Face à la flambée des prix des carburants en France, certains estivants préfèrent voyager en voiture électrique – moins coûteux qu’un voyage en voiture roulant au carburant...

Le Maroc mise sur le tourisme interne

L’office national marocain du tourisme (ONMT) a lancé le week-end dernier, une campagne multi-support visant à booster le tourisme intérieur.

Marhaba 2023 : un centre d’accueil dédié aux Marocains de l’étranger inauguré à Rabat

Dans le cadre de l’opération Marhaba 2023, la Fondation Hassan II pour les Marocains résidant à l’étranger a inauguré un centre d’accueil à Rabat.

L’afflux des MRE à l’origine de la flambée des prix dans les hôtels ?

Au Maroc, certains touristes n’arrivent pas à passer les vacances estivales dans des hôtels en raison des prix exorbitants ou « exagérés » pratiqués par ceux-ci. L’arrivée...

Ces articles devraient vous intéresser :

La force économique des MRE se reflète à la Bourse de Casablanca

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) et les investisseurs étrangers détiennent à, eux seuls, plus du quart de la capitalisation boursière de la Bourse des valeurs de Casablanca (BVC).

Aziz Akhannouch préside une réunion consacrée aux MRE

Le chef du gouvernement Aziz Akhannouch a présidé mardi 30 août une réunion consacrée aux Marocains du monde. Il s’agit pour le chef de l’exécutif de mettre en place les stratégies pour venir en aide à la communauté marocaine à l’étranger.

Maroc : les recettes touristiques se consolident au troisième trimestre de l’année

Les recettes touristiques se sont élevées à 52,2 milliards de dirhams à fin août dernier, selon la Direction des études et des prévisions financières (DEPF), en forte augmentation de 155,9 % par rapport aux chiffres de l’année dernière.

Maroc : des changements majeurs pour les MRE en matière de droit de la famille

Le Maroc a décidé d’alléger considérablement les procédures administratives en matière du Droit de la famille, notamment le mariage, le divorce et l’état civil en faveur des Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Le Maroc parie sur le tourisme interne

Les autorités marocaines affirment avoir mené plusieurs actions pour promouvoir et renforcer le tourisme interne en 2023.

Plaidoyer pour la nomination d’un ministre chargé des MRE

En raison d’une faiblesse relevée au niveau de la coordination entre les institutions chargées des affaires MRE pour la mise en œuvre des politiques publiques et des dispositifs dédiés aux Marocains du Monde (MDM), le Conseil économique, social et...

Les MRE doivent prendre les billets retour à l’avance

Tanger Med a informé les MRE que dans le cadre de la phase retour de l’opération Marhaba 2022, ils devront se munir, avant de se rendre au port, d’un billet de retour délivré par leur compagnie maritime, précisant une date et heure de voyage fermes.

Marhaba 2022 : important message aux MRE

Le port de Tanger Med a pris de nouvelles mesures afin de mieux faire face au flux du trafic durant les mois d’août et septembre.

Plus de 3 millions de touristes au Maroc à fin juin

Entre janvier et juin derniers, ils étaient 3,4 millions de touristes à avoir visité le Maroc, ce qui équivaut à 63 % des arrivées sur la même période avant la crise sanitaire, selon le ministère du tourisme.

Les Marocains de France battent des records de transfert

Les Marocains du monde ont transféré au Maroc près de 115,15 milliards de dirhams (MMDH) à fin décembre 2023, soit une hausse de 4 % par rapport à la même période de 2022 (110,72 MMDH), révèle l’Office des changes.