« Je vis un cauchemar » : le Marocain soupçonné de trafic de cannabis libéré

24 septembre 2023 - 08h00 - France - Ecrit par : S.A

La chambre de l’instruction de la cour d’appel de Rennes a accepté de remettre en liberté un Marocain soupçonné d’avoir participé à l’importation de deux tonnes de cannabis depuis le Maroc.

Fahed, 33 ans, contrôleur de gestion à Cholet (Maine-et-Loire) soupçonné d’avoir pris part à l’importation en France de deux tonnes de cannabis depuis le Maroc est désormais libre. Ainsi en a décidé vendredi la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Rennes, confirmant la décision du juge des libertés et de la détention de la même ville. En juin, le parquet avait affiché son opposition à une remise en liberté du trentenaire jusqu’alors jamais condamné. Par conséquent, sa détention provisoire avait été prolongée.

À lire : Une course-poursuite surréaliste entre des trafiquants marocains et la police espagnole

Incarcéré depuis le 17 mai 2022, Fahed peut rentrer chez lui à Cholet et reprendre son travail. Il a vécu mal son incarcération. « Je vis un cauchemar depuis bientôt dix-huit mois, […] ça fait réfléchir », avait-il indiqué. Il n’a pu assister à « l’entrée à l’école de [s]on fils lourdement handicapé ». La mère de l’enfant a « vécu le tremblement de terre » survenu au Maroc le 8 septembre. Mais il ne pouvait pas « prendre de ses nouvelles ».

À lire :Mohamed Azzaoui, confondu avec un trafiquant de drogue, séquestré puis libéré

Fahed était visé par une enquête ouverte à Lille (Nord), où « le déchiffrement d’une messagerie cryptée » avait permis de révéler « plusieurs trafics ». Son « commanditaire » ? Un homme résidant au Maroc qui mettait en contact « plusieurs individus » avec « des chauffeurs marocains qui passaient la frontière espagnole ». Ceux-ci déchargeaient les camions avant de mettre le cannabis dans plusieurs véhicules », le « stocker » ou le livrer « directement » à des destinataires.

À lire :Qui est Zubair B, le gros trafiquant de drogue marocain arrêté à Dubaï ?

Fahed est, lui, soupçonné d’avoir été « en contact direct avec le commanditaire marocain » et d’avoir participé à « plusieurs voyages » depuis la frontière espagnole, afin de procéder à la « sécurisation de la marchandise ». À la barre, il avait dans un premier temps justifié ses déplacements par « des rendez-vous avec des prostituées », avant d’admettre qu’il avait été « impliqué contre son gré » dans ce trafic, fait-on savoir. Il a assuré n’avoir fait qu’exécuter « les ordres » avant d’admettre finalement « connaître le commanditaire marocain ».

À lire :L’un des plus gros trafiquants de haschich marocain arrêté en Espagne (vidéo)

Après l’examen de sa situation jeudi 21 septembre 2023 par la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Rennes dans le cadre d’un référé-détention, une procédure qui permet au parquet général de maintenir un suspect en détention pour les besoins de l’enquête, le Choletais recouvre la liberté.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Importations - Droits et Justice - Rennes - Cannabis

Aller plus loin

L’un des plus gros trafiquants de haschich marocain arrêté en Espagne (vidéo)

La Garde civile a arrêté mardi à Séville JMV, 32 ans, surnommé « El Lana », considéré comme le chef de l’organisation de trafic de haschisch « la plus importante et la plus...

Une course-poursuite surréaliste entre des trafiquants marocains et la police espagnole

En Espagne, des trafiquants de cannabis marocain coursés par les garde-côtes espagnols ont fini par s’échouer sur une plage, devant le regard médusé des touristes. Deux d’entre...

134 kilos de drogue saisis à la frontière franco-espagnole, deux Marocains arrêtés

Une importante quantité de drogue a été saisie la semaine dernière à l’intérieur d’un véhicule au niveau du Cette-Eygun (Pyrénées-Atlantiques). Deux Marocains ont été arrêtés.

Pays-Bas : avis de recherche émis contre Mohamed Nyabi, trafiquant de drogue présumé

Aux Pays-Bas, la police a émis un avis de recherche contre Mohamed Nyabi, 43 ans, soupçonné d’être impliqué dans un trafic et contrebande de stupéfiants à grande échelle et un...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : une taxe fait exploser le prix des téléphones

La commission des Finances à la Chambre des conseillers a revu à la baisse le droit d’importation appliqué aux smartphones. Ce qui semble être une bonne nouvelle s’avère très désavantageux pour les distributeurs locaux et les consommateurs.

Maroc : une baisse des taxes sur les médicaments prévue en 2023

Afin de permettre aux Marocains d’avoir accès aux services de santé, le gouvernement envisage de revoir la fiscalité sur les médicaments et produits de santé. Des mécanismes sont en cours d’élaboration pour réduire la TVA sur l’importation de ces...

Le droit des femmes à l’héritage, une question encore taboue au Maroc

Le droit à l’égalité dans l’héritage reste une équation à résoudre dans le cadre de la réforme du Code de la famille au Maroc. Les modernistes et les conservateurs s’opposent sur la reconnaissance de ce droit aux femmes.

Corruption au Maroc : des élus et entrepreneurs devant la justice

Au Maroc, plusieurs députés et élus locaux sont poursuivis devant la justice pour les infractions présumées de corruption et d’abus de pouvoir.

La justice confirme l’amende de 2,5 milliards de dirhams contre Maroc Telecom

Le recours de Maroc Telecomcontre la liquidation de l’astreinte imposée par l’agence nationale de régulation des télécommunications (ANRT), a été rejeté par la cour d’appel de Rabat.

Maroc : le casier judiciaire électronique enfin lancé

Le ministère de la Justice a procédé mardi, au lancement de quatre nouveaux services numériques dont le casier judiciaire électronique.

Maroc : les taxes sur les cigarettes électroniques passent à 40%

Les droits d’importation des cigarettes électroniques devraient passer de 2,5 à 40 % dès l’année prochaine. La mesure est très mal accueillie par les commerçants.

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.

Mohamed Ihattaren rattrapé par la justice

Selon un média néerlandais, Mohamed Ihattaren aurait des démêlés avec la justice. Le joueur d’origine marocaine serait poursuivi pour agression et tentative d’incitation à la menace.

Israël importe des étrogs marocains pour la fête de Souccot

Pour la célébration de la fête de Souccot cette année, les juifs d’Israël vont utiliser des étrogs marocains. Une grande quantité de ce fruit a été acheminée en Israël, en raison des restrictions liées à la loi juive et grâce à la normalisation des...