Abdelkader Belliraj pourrait être grâcié

14 novembre 2015 - 10h50 - Belgique - Ecrit par : Bladi.net

Abdelkader Belliraj pourrait faire partie de la liste des personnes graciées par le roi Mohammed VI le 18 novembre prochain, jour de la Fête de l’indépendance au Maroc.

D’après des sources citées par la chaine RTBF, le nom d’Abdelkader Belliraj pourrait apparaître dans la liste des personnes graciées. Sa femme, interrogée par la même source, est également optimiste pour les prochaines grâces royales. « M. Belliraj n’a pas fait partie de ce dernier train. Ce qui laisse à penser qu’une bonne nouvelle est attendue pour mercredi prochain car cela fait plusieurs années que nous demandons la grâce royale », explique son avocat en Belgique.

Mais Belliraj pourrait être inquiété en Belgique, dont il possède également la nationalité. Il est accusé de six assassinats dans le pays, dont ceux de l’imam Al-Ahdal du Centre islamique du Cinquantenaire et de Joseph Wybran, président du Comité de coordination des organisations juives de Belgique (CCOJB) de l’époque. La famille de ce dernier souhaite qu’il soit traduit en justice si le Belgo-marocain est libéré. Mais la grâce royale va « changer la donne », selon l’avocat de la famille qui craint qu’il puisse venir en toute impunité dans le pays sans être inquiété par la justice.

Incarcéré au Maroc depuis 2008 dans une affaire de terroriste, Abdelkader Belliraj est soupçonné d’être à la tête d’un groupe terroriste qui avait l’intention de perpétrer des attentats au royaume.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Belgique - Bruxelles - Terrorisme - Droits et Justice - Homicide - Grâce royale - Abdelkader Belliraj

Aller plus loin

Des détenus salafistes marocains bientôt graciés par le roi Mohammed VI

De nombreux salafistes actuellement détenus dans plusieurs prisons marocaines pourraient retrouver la liberté à la faveur d’une grâce royale.

Ces articles devraient vous intéresser :

Tarik Tissoudali condamné

Décidément, la semaine est décidément noire pour Tarik Tissoudali. Après s’être attiré les foudres de son club, La Gantoise, pour des critiques acerbes suite à la défaite contre le Standard, l’attaquant de 30 ans a été condamné vendredi par le tribunal...

Enfants hors mariage : « la fête d’une nuit est à payer pendant 21 ans »

Comme pour les couples mariés, les enfants nés hors mariage au Maroc seront pris en charge par les parents. Une disposition est prévue dans le nouveau Code pénal pour reconnaitre leur droit, a annoncé le ministre de la Justice Abdellatif Ouhabi.

Meurtre de Malak : des traces d’agressions sexuelles révélées par le médecin légiste

Lors d’une conférence de presse donnée jeudi par le parquet de Liège, des révélations choquantes ont été faites sur le meurtre de Malak, la jeune adolescente de 13 ans tuée par Olivier Theunissen, un Sérésien de 37 ans. Le médecin légiste a en effet...

Plaintes de MRE : 96 % de satisfaction selon le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire

En 2022, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) a traité près de 96 % des doléances présentées par les Marocains résidant à l’étranger (MRE), selon un rapport de l’institution. Sur un total de 527 plaintes déposées, 505 ont été traitées par...

Le harcèlement sexuel des mineures marocaines sur TikTok dénoncé

Lamya Ben Malek, une militante des droits de la femme, déplore le manque de réactivité des autorités et de la société civile marocaines face aux dénonciations de harcèlement sexuel par des mineures sur les réseaux sociaux.

Un député marocain poursuivi pour débauche

Le député Yassine Radi, membre du parti de l’Union constitutionnelle (UC), son ami homme d’affaires, deux jeunes femmes et un gardien comparaissent devant la Chambre criminelle du tribunal de Rabat.

Affaire de viol : Achraf Hakimi devant le juge

L’international marocain du Paris Saint-Germain, Achraf Hakimi, a eu affaire à la justice ce vendredi matin, en lien avec une accusation de viol portée contre lui.

Maroc : il tue son père pour des cigarettes

Drame dans la commune d’Ait Amira. Un jeune homme a donné un coup de couteau mortel à son père après que ce dernier a refusé de lui donner de l’argent pour acheter un paquet de cigarettes.

Les cafés et restaurants menacés de poursuites judiciaires

Face au refus de nombreux propriétaires de cafés et restaurants de payer les droits d’auteur pour l’exploitation d’œuvres littéraires et artistiques, l’association professionnelle entend saisir la justice.

Le Maroc frappe un grand coup dans la lutte contre le terrorisme

Une cinquantaine d’individus ont été arrêtés mercredi au Maroc lors d’une importante opération visant des membres présumés de groupes djihadistes.