Du nouveau dans l’affaire Badr, froidement assassiné à Casablanca

14 février 2024 - 10h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

La Cour d’appel de Casablanca vient de reporter au 20 février l’examen du dossier des accusés du meurtre du jeune Badr, froidement assassiné dans la ville. Un énième report déploré par la famille de la victime qui réclame justice.

À l’audience qui s’est tenue mardi, le juge en charge de l’affaire a décidé de reporter le dossier au 20 février, à la demande de Me Mbarek Meskini, nouvel avocat du principal accusé après le retrait de son prédécesseur, qui a sollicité un délai pour prendre connaissance des éléments du dossier et préparer sa défense.

À lire : Affaire Badr Bouljoihel : nouvelle décision de la Cour d’appel de Casablanca

Après le remplacement de l’avocat de la défense, « nous avons demandé qu’il y ait un délai rapproché, et que le dossier soit considéré comme prêt, sous n’importe quel motif ou circonstance », a déclaré à Hespress, Me Yazid Naimi, membre de la défense des parties civiles.

À lire : Affaire Badr : la famille de la victime réclame la peine de mort

Le report de l’audience a suscité la tristesse et la désolation parmi les proches et amis de Badr, venus nombreux pour soutenir sa famille. Le jeune homme a été mortellement percuté par un véhicule. Cinq individus ont été interpelés à Laâyoune dans cette affaire, alors qu’ils tentaient de fuir à l’étranger après leur forfait.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Droits et Justice - Procès - Badr Bouljoihel

Aller plus loin

Le meurtre de Badr à Casablanca : de l’argent pour éviter le procès ?

Des membres des familles des cinq suspects accusés d’homicide volontaire et de constitution d’une bande criminelle ont proposé à la mère de Badr Bouljoihel, un jeune homme de 23...

Meurtre de Badr à Casablanca : « le gosse de riche » a-t-il soudoyé un témoin ?

L’audition des accusés dans l’affaire du meurtre de Badr Bouljoihel, un jeune homme de 23 ans, doctorant-chercheur à la faculté des sciences et techniques de Mohammedia, tué fin...

Affaire Badr Bouljoihel : nouvelle décision de la Cour d’appel de Casablanca

La Cour d’appel de Casablanca a tenu mardi une deuxième audience sur le meurtre de Badr Bouljoihel, un jeune homme de 23 ans, doctorant-chercheur à la faculté des sciences et...

Affaire Badr : la famille de la victime réclame la peine de mort

Alors que le procès du meurtrier de Badr Bouljoihel, un jeune homme de 23 ans, doctorant-chercheur à la faculté des sciences et techniques de Mohammedia, tué fin juillet à la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Deux fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone en prison

Accusés de détournement de fonds, deux anciens fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone ont été placés en détention, mercredi, par le procureur général du Roi près du tribunal des crimes financiers de Rabat.

Au Maroc, le mariage des mineures persiste malgré la loi

Le mariage des mineures prend des proportions alarmantes au Maroc. En 2021, 19 000 cas ont été enregistrés, contre 12 000 l’année précédente.

Mohamed Ihattaren risque d’aller en prison

L’avocat de Mohamed Ihattaren, Hendriksen, confirme que le joueur d’origine marocaine est poursuivi en justice pour légère violence envers sa fiancée Yasmine Driouech en février dernier. La date de l’audience n’est pas encore connue.

Enfants hors mariage : « la fête d’une nuit est à payer pendant 21 ans »

Comme pour les couples mariés, les enfants nés hors mariage au Maroc seront pris en charge par les parents. Une disposition est prévue dans le nouveau Code pénal pour reconnaitre leur droit, a annoncé le ministre de la Justice Abdellatif Ouhabi.

Maroc : utilisation frauduleuse de l’autorisation de polygamie

Le premier président de la Cour de cassation et président délégué du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ), Mohamed Abdennabaoui, a mis en garde les présidents des tribunaux contre l’utilisation frauduleuse de l’autorisation de polygamie.

Trafic de billets de match : le député Mohamed El Hidaoui interrogé par la police

Soupçonné d’être impliqué dans une affaire de vente illégale de billets au Mondial 2022, le député RNI, Mohamed El Hidaoui, a été entendu, vendredi, par la justice.

Concours d’avocat : profond désaccord au sein de la profession

La polémique liée au concours d’accès à la profession d’avocat a fini par diviser le corps des avocats, dont certains défendent le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, et son département contre tout « favoritisme » tandis que d’autres appellent à...

Un ancien ministre interdit de quitter le Maroc après ses propos sur le roi Mohammed VI

Les autorités marocaines ont interdit à l’ancien ministre Mohamed Ziane de quitter le royaume, après ses déclarations contre le roi Mohammed VI dont il dénonçait l’absence prolongée.

Carte du Maroc sans le Sahara : l’ONCF annonce des poursuites judiciaires

L’Office national des chemins de fer (ONCF) aurait publié sur l’une de ses affiches une carte incomplète du Maroc, suscitant la colère des internautes marocains. L’Office vient de démentir l’information et envisage de poursuivre les auteurs de cette...

Le droit des femmes à l’héritage, une question encore taboue au Maroc

Le droit à l’égalité dans l’héritage reste une équation à résoudre dans le cadre de la réforme du Code de la famille au Maroc. Les modernistes et les conservateurs s’opposent sur la reconnaissance de ce droit aux femmes.