Affaire Hassan Tazi : des célébrités figurent sur la liste des donateurs

29 avril 2022 - 17h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

En attendant la confrontation entre Dr. Hassan Tazi et quatre autres personnes impliquées avec lui dans une affaire d’escroquerie et de traite d’êtres humains, d’une part, et les présumées victimes d’autre part, le juge d’instruction de la Cour d’appel de Casablanca a auditionné les donateurs. Parmi ces derniers figurent des célébrités.

Des personnalités influentes dans les domaines de la politique, du commerce, de l’économie et de la culture sont parmi ceux qui ont fait des dons au profit de patients démunis devant subir des opérations chirurgicales à titre “gracieux” dans la clinique Achifaa, propriété du célèbre chirurgien esthétique Dr. El Hassan Tazi, fait savoir le quotidien arabophone Al Ahdath Al Maghribia. C’est ce qui ressort des auditions des donateurs réalisées par le juge d’instruction de la Cour d’appel de Casablanca dans le cadre de la procédure d’enquête détaillée dans l’affaire du célèbre chirurgien esthétique casablancais.

À lire : Dr Hassan Tazi cherche à se disculper et accuse sa femme

D’après le témoignage des bienfaiteurs, Zineb B., une intermédiaire, recrutée pour ses capacités à convaincre et à collecter les dons, classée deuxième dans le rang des responsabilités pénales dans cette affaire leur proposait de transférer l’argent (dons) sur son compte personnel, le compte de la clinique Achifaa, ou celui de la directrice financière M.Z., l’épouse du docteur Tazi. Pour réussir à convaincre les donateurs, elle se présentait comme l’assistante sociale de la clinique, leur soumettait des dossiers médicaux de personnes adultes et d’enfants démunis en manque cruel de ressources financières pour des opérations chirurgicales. Toujours selon les donateurs, la mise en cause aurait parfois présenté « le dossier d’un seul enfant qu’elle disait entre la vie et la mort. » Des donateurs ont porté plainte contre l’intermédiaire Zineb et la clinique Achifaa.

À lire : Où en est l’affaire du Dr Hassane Tazi ?

Après l’audition des donateurs, suivra celle des victimes qui ont porté plainte. La prochaine étape sera la confrontation entre le chirurgien plasticien Hassan Tazi, sa femme, son frère, l’intermédiaire et la secrétaire, d’une part et les présumées victimes, d’autre part.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Droits et Justice - Hassan Tazi

Aller plus loin

Affaire Hassan Tazi : des écoutes téléphoniques décidées par la justice

De nouvelles révélations ont été faites sur l’affaire du célèbre chirurgien esthétique Dr. Hassan Tazi, propriétaire de la clinique Chifaa, incarcéré à la prison d’Oukacha...

Où en est l’affaire du Dr Hassane Tazi ?

L’enquête sur l’affaire du célèbre chirurgien esthétique Dr. El Hassan Tazi, propriétaire de la clinique Chifaa, incarcéré à la prison d’Oukacha pour notamment traite d’êtres...

Un appel à la grâce royale pour le chirurgien Hassan Tazi

La famille du célèbre chirurgien esthétique Dr. El Hassan Tazi, propriétaire de la clinique Chifaa, incarcéré à la prison d’Oukacha pour notamment traite d’êtres humains et abus...

L’affaire Hassan Tazi s’accélère

L’enquête s’accélère dans l’affaire du célèbre chirurgien esthétique Dr. Hassan Tazi, propriétaire de la clinique Chifaa, incarcéré à la prison d’Oukacha (Casablanca) pour...

Ces articles devraient vous intéresser :

Trafic de billets de match : le député Mohamed El Hidaoui interrogé par la police

Soupçonné d’être impliqué dans une affaire de vente illégale de billets au Mondial 2022, le député RNI, Mohamed El Hidaoui, a été entendu, vendredi, par la justice.

Maroc : utilisation frauduleuse de l’autorisation de polygamie

Le premier président de la Cour de cassation et président délégué du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ), Mohamed Abdennabaoui, a mis en garde les présidents des tribunaux contre l’utilisation frauduleuse de l’autorisation de polygamie.

Le chanteur Adil Miloudi recherché par la police

Le célèbre chanteur marocain Adil El Miloudi est sous le coup d’un mandat d’arrêt pour avoir, dans une vidéo, menacé des fonctionnaires de police.

Réaction de la mère d’Achraf Hakimi après les accusations de viol

La mère du latéral droit marocain du PSG, Achraf Hakimi, a réagi aux accusations de viol portées par une femme de 24 ans contre son fils. Cette semaine, le joueur a été mis en examen par la justice.

Deux fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone en prison

Accusés de détournement de fonds, deux anciens fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone ont été placés en détention, mercredi, par le procureur général du Roi près du tribunal des crimes financiers de Rabat.

Enfants hors mariage : « la fête d’une nuit est à payer pendant 21 ans »

Comme pour les couples mariés, les enfants nés hors mariage au Maroc seront pris en charge par les parents. Une disposition est prévue dans le nouveau Code pénal pour reconnaitre leur droit, a annoncé le ministre de la Justice Abdellatif Ouhabi.

Poupette Kenza : compte Instagram désactivé après des propos « antisémites »

L’influenceuse aux plus d’un million d’abonnés sur Instagram, Poupette Kenza, se retrouve au cœur d’une vive controverse après avoir tenu des propos jugés antisémites. Dans une story publiée le 15 mai 2024, elle affirmait sans équivoque son soutien à...

Affaire "Hamza Mon Bébé" : Dounia Batma présente de nouvelles preuves

La chanteuse marocaine Dounia Batma confie avoir présenté de nouveaux documents à la justice susceptibles de changer le verdict en sa faveur.

Corruption au Maroc : des élus et entrepreneurs devant la justice

Au Maroc, plusieurs députés et élus locaux sont poursuivis devant la justice pour les infractions présumées de corruption et d’abus de pouvoir.

Tarik Tissoudali condamné

Décidément, la semaine est décidément noire pour Tarik Tissoudali. Après s’être attiré les foudres de son club, La Gantoise, pour des critiques acerbes suite à la défaite contre le Standard, l’attaquant de 30 ans a été condamné vendredi par le tribunal...