Près de 10 tonnes de cannabis saisies à Agadir et Taghazout

27 septembre 2021 - 15h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Les éléments de la police et la gendarmerie ont, en coordination avec la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), mené samedi dernier deux opérations distinctes qui se sont soldées par le démantèlement de deux réseaux de trafic international de drogue dans les environs d’Agadir et de Taghazout, la saisie de près de 10 tonnes de chira et l’arrestation de sept suspects.

La première opération a été menée à Agadir. À la manœuvre, la police judiciaire de la ville et la DGST. En tout, trois individus arrêtés dont le principal suspect qui faisait l’objet d’un avis de recherche, à l’échelle nationale, pour trafic de drogue, précise un communiqué de la DGSN. Lors des perquisitions au domicile de celui-ci, à Taghazout, trois candidats à l’immigration clandestine ont été interpellés. Les enquêteurs ont également procédé à la saisie de 2 tonnes de résine de cannabis, d’un bateau pneumatique, ainsi que de carburant et autres équipements utilisés dans la navigation maritime. Tous les suspects ont été placés en garde à vue pour les besoins de l’enquête.

À lire : Grosse saisie de cannabis à Agadir

Les services de la gendarmerie, en coordination avec la DGST ont mené une deuxième opération. Elle s’est déroulée dans une ferme à Taroudant appartenant à un baron de la drogue de la région. Lors des perquisitions, près de 7,5 tonnes de chira dissimulées dans des caisses en bois, à bord d’un camion qui s’apprêtait à les transporter vers les passages maritimes pour être expédiées vers l’étranger ont été saisies.

Pour l’heure, les forces de sécurité, tous corps confondus, intensifient leurs investigations afin de déterminer les circonstances exactes de ce trafic international de drogue et de traquer les éventuels complices des deux réseaux démantelés.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immigration clandestine - Agadir - Drogues - Taghazout - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Police marocaine - Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) - Arrestation

Aller plus loin

Taghazout parmi les 35 endroits incroyables du monde

Le village de Taghazout est classé parmi les « 35 endroits incroyables à découvrir en 2022 et au-delà », prouvant une fois encore que le Maroc est l’une des destinations...

Saisie de près de 5 tonnes de cannabis à Nador

La marine royale a mis en échec, mardi, un trafic de près de cinq tonnes de cannabis au large de Nador.

Intervention de police près de Taroudant, 3 tonnes de drogue saisies

La police judiciaire d’Agadir a fait échouer une tentative de trafic international de 3 tonnes de cannabis et a interpellé un individu pour ses liens présumés avec un réseau...

Espagne : 26 tonnes de cannabis marocain saisies par la France

Après par plusieurs mois d’enquête menée conjointement avec le Maroc et la France, la police espagnole a intercepté, dans la nuit du samedi 4 au dimanche 5 septembre un...

Ces articles devraient vous intéresser :

Abdellatif Hammouchi nomme de nouveaux responsables

Le directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), Abdellatif Hammouchi a procédé, mardi, à une nouvelle série de nominations au niveau de plusieurs services décentralisés de l’institution.

La police marocaine se modernise

La police marocaine s’est dotée de nouvelles voitures, motos et véhicules utilitaires hautement équipés techniquement. Cette dotation s’inscrit dans le cadre d’une vaste opération de modernisation de la flotte de véhicules de police au niveau régional...

Interpol : les 11 Marocains les plus recherchés de la planète

Onze Marocains sont actuellement recherchés par l’organisation de la police internationale : Interpol. Ces individus, sous le coup de mandats internationaux, sont accusés de crimes et délits graves.

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Un beau cadeau de fin d’année pour la police marocaine

Les agents de la direction générale de la sûreté nationale (DGSN), travaillant dans les différentes directions au niveau national, recevront en cette fin d’année, une prime exceptionnelle, octroyée par le directeur général Abdellatif Hammouchi.

Des soucis avec les bagages à l’aéroport Mohammed V de Casablanca

L’aéroport Mohammed V de Casablanca, en collaboration avec la Royal Air Maroc (RAM) et l’Office national des aéroports (ONDA), vient de créer une équipe spéciale pour améliorer la gestion des bagages en correspondance.

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

Boufa, la drogue qui terrifie le Maroc

Le Maroc mène des actions de lutte contre les drogues dont la « Boufa », une nouvelle drogue, « considérée comme l’une des plus dangereuses », qui « envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés. »

Dispositif exceptionnel pour le nouvel an au Maroc

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) s’active pour garantir la sécurité des Marocains à l’occasion du nouvel an 2023. D’ores et déjà, il a été procédé à la mise en place d’un dispositif de sécurité spécial.

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...