Les agriculteurs espagnols et le Polisario dénoncent la production de tomates marocaines au Sahara

10 avril 2022 - 17h00 - Ecrit par : A.S

Les agriculteurs espagnols et le Front Polisario continuent de dénoncer la production de tomates marocaines au Sahara et leur exportation « illégale » vers l’Union Européenne.

Le Maroc continue de produire des tomates et des melons au Sahara, qu’il exporte ensuite sur le marché européen avec celles produites sur le territoire marocain. La pratique est dénoncée depuis des années par les agriculteurs espagnols qui se plaignent de l’inondation de ces produits sur le marché européen, réduisant considérablement leur part de marché.

À lire : Le Maroc accusé de fraude à l’exportation de tomates produites au Sahara

De même, le Front Polisario a aussi saisi les tribunaux européens pour se plaindre du Maroc, qui exploite les ressources naturelles du Sahara (agricoles, piscicoles, phosphatiques, énergétiques) à son profit, fait savoir Vozpopuli. Le mouvement séparatiste sahraoui demande l’annulation des accords agricoles et de pêche entre le Maroc et l’Union Européenne, qui incluent ces tomates produites au Sahara, notamment à Dakhla.

Selon les données officielles marocaines de 2018, 785 hectares de tomates et de melons sont cultivés au Sahara. Dans son plan stratégique 2020-2030, le Maroc envisage d’étendre sa production de fruits et légumes au Sahara jusqu’à 5 000 hectares. Ces cultures, une fois récoltées, sont transportées vers Agadir où elles sont étiquetées comme produites au Maroc, dénonce l’ONG Mundubat dans un rapport.

À lire : La tomate marocaine menace la production espagnole

Cette stratégie indigne les agriculteurs espagnols d’Almeria, Murcie, Grenade et Malaga, qui dénoncent une « concurrence déloyale » qui a boosté les importations de fruits et légumes marocains dans l’Union Européenne ces dernières années, passant de 856,9 millions de kilos importés en 2010 à 1,4 milliard en 2021, soit une augmentation de 63 %, selon les données d’Eurostat traitées par la Fédération espagnole des associations de producteurs exportateurs de fruits, légumes, fleurs et plantes (FEPEX).

Tags : Espagne - Sahara Marocain - Polisario - Agriculture - Exportations - Union européenne - Dakhla

Aller plus loin

La production de tomate marocaine au Sahara inquiète l’Espagne

L’Espagne s’inquiète du développement agricole du Maroc au Sahara. Le royaume prévoit d’utuliser 5 000 hectares de serres dans cette région au cours de cette décennie afin de...

L’Espagne veut lutter contre la fraude sur les fruits et légumes marocains

Le parti socialiste espagnol (PSOE) vient de déposer au Congrès une proposition de loi visant à lutter contre la fraude qui consiste à changer l’étiquette des fruits et légumes...

Tomate : boom des importations du Maroc vers l’UE

Les importations de tomates marocaines vers l’UE ont augmenté de 26 %, alors que les exportations des Pays-Bas et de l’Espagne vers le reste des pays de l’UE ont respectivement...

La tomate marocaine menace les exportations espagnoles

Produite à 1,5 million de tonnes, la tomate est le principal produit d’exportation de l’Espagne. Cette forte production est principalement menacée par les exportations massives à...

Nous vous recommandons

L’Algérie « punit » l’Espagne

En réaction au changement de l’Espagne sur le Sahara, l’Algérie entend mener contre cette dernière des actions “énergiques” et “multiformes”.

Maroc : reprise confirmée des vols internationaux

Depuis la réouverture des frontières marocaines, l’aéroport de Marrakech-Menara attire le plus grand nombre de passagers. Une progression de 22 % au cours de la semaine du 14-20 février par rapport à la semaine du 7-13 février, selon le programme des vols...

Le roi d’Espagne bientôt à Sebta, comment réagira le Maroc ?

Le roi d’Espagne, Felipe VI, sera invité « à participer aux manifestations marquant la célébration de la Journée de l’autonomie de Ceuta le 2 septembre prochain ». Ainsi en a décidé l’Assemblée de la ville.

Les États-Unis et l’Algérie échangent sur le Sahara

En marge de la 76ᵉ assemblée générale de l’ONU qui se tient depuis lundi, à New-York, l’Algérie et les États-Unis ont évoqué la question du Sahara.

Un Français retrouvé mort à Tanger

Les services de sécurité et les autorités locales de Tanger ont découvert lundi 6 décembre le corps sans vie d’un homme d’affaires français pendu à l’intérieur de son appartement.

MRE : l’Opération Marhaba 2022 sera « exceptionnelle »

L’afflux important de passagers sur les premiers ferries en direction du Maroc depuis les ports espagnols laisse présager d’une Opération Marhabaexceptionnelle cet été, après deux ans de fermeture des frontières...

Stéphanie de Monaco donne le top de départ du Rallye Aïcha des Gazelles

C’est depuis la place du palais que Stéphanie de Monaco a donné samedi 19 mars, le coup d’envoi (catégorie électrique) de la 31ᵉ édition du Rallye Aïcha des Gazelles. Une course qui réunit au Maroc des femmes passionnées d’aventures et de sensations...

Abderrazak Hamdallah privé de salaire

Le frère de l’international marocain Abderrazak Hamdallah a annoncé sur son compte Instagram que le joueur a écopé d’une retenue sur salaire. Une situation très inconfortable pour le joueur qui avait pourtant fait les beaux jours du club...

Le joueur d’Arsenal Thomas Partey en couple avec une Marocaine ?

Thomas Partey, international ghanéen et milieu de terrain d’Arsenal, qui s’est converti à l’islam en mars dernier, serait en couple avec une Marocaine. Des photos et vidéos de sa petite amie présumée enflamment la...

Sebta : embouteillage monstre à la frontière marocaine ce dimanche

Plus d’une centaine de véhicules étaient ce dimanche à la frontière de Tarajal à Sebta pour entrer au Maroc. L’embouteillage monstre a amené les automobilistes à passer au moins deux heures à la frontière avant d’accéder dans le...