Les agriculteurs espagnols et le Polisario dénoncent la production de tomates marocaines au Sahara

10 avril 2022 - 17h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

Les agriculteurs espagnols et le Front Polisario continuent de dénoncer la production de tomates marocaines au Sahara et leur exportation « illégale » vers l’Union Européenne.

Le Maroc continue de produire des tomates et des melons au Sahara, qu’il exporte ensuite sur le marché européen avec celles produites sur le territoire marocain. La pratique est dénoncée depuis des années par les agriculteurs espagnols qui se plaignent de l’inondation de ces produits sur le marché européen, réduisant considérablement leur part de marché.

À lire : Le Maroc accusé de fraude à l’exportation de tomates produites au Sahara

De même, le Front Polisario a aussi saisi les tribunaux européens pour se plaindre du Maroc, qui exploite les ressources naturelles du Sahara (agricoles, piscicoles, phosphatiques, énergétiques) à son profit, fait savoir Vozpopuli. Le mouvement séparatiste sahraoui demande l’annulation des accords agricoles et de pêche entre le Maroc et l’Union Européenne, qui incluent ces tomates produites au Sahara, notamment à Dakhla.

Selon les données officielles marocaines de 2018, 785 hectares de tomates et de melons sont cultivés au Sahara. Dans son plan stratégique 2020-2030, le Maroc envisage d’étendre sa production de fruits et légumes au Sahara jusqu’à 5 000 hectares. Ces cultures, une fois récoltées, sont transportées vers Agadir où elles sont étiquetées comme produites au Maroc, dénonce l’ONG Mundubat dans un rapport.

À lire : La tomate marocaine menace la production espagnole

Cette stratégie indigne les agriculteurs espagnols d’Almeria, Murcie, Grenade et Malaga, qui dénoncent une « concurrence déloyale » qui a boosté les importations de fruits et légumes marocains dans l’Union Européenne ces dernières années, passant de 856,9 millions de kilos importés en 2010 à 1,4 milliard en 2021, soit une augmentation de 63 %, selon les données d’Eurostat traitées par la Fédération espagnole des associations de producteurs exportateurs de fruits, légumes, fleurs et plantes (FEPEX).

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Union européenne - Exportations - Polisario - Agriculture - Dakhla - Sahara Marocain

Aller plus loin

L’Espagne veut lutter contre la fraude sur les fruits et légumes marocains

Le parti socialiste espagnol (PSOE) vient de déposer au Congrès une proposition de loi visant à lutter contre la fraude qui consiste à changer l’étiquette des fruits et légumes...

Le Maroc accusé de fraude à l’exportation de tomates produites au Sahara

Dans une question écrite à la Commission européenne, l’eurodéputé Jordi Cañas a dénoncé la présumée fraude à l’exportation de tomates produites au Sahara avec des emballages...

La tomate marocaine menace les exportations espagnoles

Produite à 1,5 million de tonnes, la tomate est le principal produit d’exportation de l’Espagne. Cette forte production est principalement menacée par les exportations massives...

Tomate : boom des importations du Maroc vers l’UE

Les importations de tomates marocaines vers l’UE ont augmenté de 26 %, alors que les exportations des Pays-Bas et de l’Espagne vers le reste des pays de l’UE ont respectivement...

Ces articles devraient vous intéresser :

Pénurie de lait : les éleveurs marocains lancent un cri de détresse

Touchés de plein fouet par la sécheresse->95421 et surtout l’augmentation du coût de l’élevage, les éleveurs réclament une aide urgente à l’État, en vue de faire face à la pénurie de lait que connait le royaume.

Quatre membres du Polisario tués par un drone marocain

Quatre personnes auraient été tuées ces derniers jours par des drones marocains au Sahara, selon des médias proches du Polisario.

Tanger Med menace les ports européens

Malte craint l’avantage fiscal du port Tanger Med à cause de l’introduction d’une taxe environnementale dans les pays de l’Union européenne(UE) à partir de 2024. Les grandes compagnies maritimes peuvent se détourner vers le port marocain.

Le Maroc peut-il résoudre la crise énergétique de l’Europe ?

Le Maroc ambitionne de produire 52 % de son énergie à partir de sources renouvelables d’ici à 2030 pour en exporter une grande partie vers l’Europe par le biais de câbles sous-marins. Va-t-il prioriser l’exportation au détriment de la satisfaction de...

Les Marocains vont-ils manquer de dattes pour le Ramadan ?

À quelques semaines du mois sacré de Ramadan, des doutes subsistent quant à la disponibilité des dattes en quantité suffisante et à des prix abordables.

Le Maroc pourrait importer 5 millions de tonnes de céréales cette année

Le Maroc pourrait importer jusqu’à 5 millions de tonnes de céréales cette saison 2022-2023. Le royaume poursuit sa stratégie de diversification des sources d’approvisionnement dans un contexte climatique tendu.

Industrie marocaine : l’automobile tire les exportations vers le haut

Les exportations du secteur automobile ont augmenté de 37,4 % à fin juillet 2023 par rapport à la même période de 2022, atteignant près de 82,02 milliards de dirhams (MMDH), selon l’Office des changes.

Norme « Euro 6 » : le patronat marocain demande un moratoire à l’Europe

Dans une demande formulée depuis juillet, la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) demande du temps avant la mise en application de la norme antipollution dénommée « Euro 6 » déjà en vigueur en Europe et qui sera appliquée à partir de...

Camions attaqués en Europe : le Maroc hausse le ton

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a dénoncé lundi les récentes attaques d’agriculteurs européens contre des cargaisons de fruits et légumes marocains, faisant observer que l’Union européenne (UE) tire davantage profit de...

Engrais : l’Europe mise sur le Maroc

Face à la flambée des prix des matières premières liée à la crise à la guerre en Ukraine, l’Europe envisage d’augmenter ses importations d’engrais au Maroc. 40 % des importations européennes de phosphate provenaient du royaume.