L’Allemagne ouvre des portes aux diplômés marocains

20 juin 2024 - 10h00 - Monde - Ecrit par : S.A

L’Allemagne a mis en place un nouveau moyen pour les travailleurs de pays non membres de l’Union européenne (Marocains compris) qualifiés de s’installer dans le pays. Il s’agit de « Chancenkarte » (carte d’opportunité).

L’Allemagne a besoin d’environ 400 000 nouveaux travailleurs qualifiés par an pour faire face à la pénurie, en particulier dans les domaines de l’ingénierie, de l’informatique et de la santé. Pour pallier cette pénurie, elle a lancé la carte d’opportunité pour attirer les travailleurs de pays non membres de l’UE vers l’Allemagne en facilitant les procédures d’entrée sur son territoire. Elle permet désormais d’entrer légalement en Allemagne, d’y exercer un emploi sans contrat de travail, d’y vivre pendant un an maximum, mais aussi d’y résider de manière permanente dans le pays, fait savoir le site Onmanorama.com. Une fois la demande de carte approuvée, le permis de travail sera délivré immédiatement aux candidats.

À lire :L’Allemagne veut faciliter la double nationalité des étrangers

Qui peut en bénéficier ? Les candidats doivent être des employés qualifiés ayant au moins deux ans de formation professionnelle ou un diplôme reconnu de leur pays d’origine. Ils doivent également maîtriser l’allemand ou l’anglais. Aussi, doivent-ils prouver qu’ils disposent des fonds ou du salaire d’un contrat de travail à temps partiel pour couvrir leur séjour en Allemagne pendant un an, soit un peu plus de 12 000 euros. Les candidats sont classés selon un système de points, le minimum requis étant de six points. Quatre points sont accordés aux candidats titulaires d’une qualification professionnelle reconnue en Allemagne ou d’une autorisation d’exercer une profession réglementée (enseignant, infirmière, ingénieur, etc.).

À lire :L’Allemagne veut attirer la main-d’œuvre marocaine

Les candidats ayant cinq ans d’expérience professionnelle dans leur domaine, acquise au cours des sept dernières années, ou des compétences linguistiques en allemand de niveau B2 selon le Cadre européen commun de référence pour les langues (CECR) se verront accorder trois points. Deux ans d’expérience professionnelle avec une formation professionnelle préalable au cours des cinq dernières années, être âgé de moins de 35 ans au moment de la demande et être titulaire d’un certificat d’allemand de niveau B1 valent deux points chacun. S’agissant des candidats ayant au moins de 40 ans au moment de la demande, qui ont séjourné en Allemagne pendant au moins six mois (sauf à des fins touristiques), qui maîtrisent l’anglais (C1) et l’allemand (A2), qui ont suivi une formation dans une profession où il y a une pénurie de main-d’œuvre en Allemagne et qui présentent une demande en même temps que leur époux(se), ils se verront attribuer un point.

À lire :L’Allemagne nomme un nouvel ambassadeur au Maroc

Les travailleurs de pays non membres de l’UE désireux de postuler peuvent demander la carte d’opportunité auprès du consulat allemand de leur pays d’origine ou du bureau local d’enregistrement des étrangers en Allemagne.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Allemagne - Immigration - Union européenne - Emploi

Aller plus loin

L’Allemagne veut faciliter la double nationalité des étrangers

L’Allemagne veut lever l’interdiction de posséder la double nationalité faite aux immigrants dont les Marocains et les Iraniens résidant dans le pays.

L’Allemagne nomme un nouvel ambassadeur au Maroc

Robert Dölger, ancien commissaire pour l’Afrique subsaharienne et le Sahel, est le nouvel ambassadeur d’Allemagne au Maroc, quelques semaines après le réchauffement des...

L’Allemagne veut attirer la main-d’œuvre marocaine

L’Allemagne s’intéresse à la main d’œuvre marocaine. Elle a placé le Maroc sur la liste des neuf pays dans lesquels elle compte créer des centres pour la migration.

Ces articles devraient vous intéresser :

L’Europe cherche à punir le Maroc

L’éclatement du scandale de corruption au Parlement européen doublé d’une résolution relevant la détérioration des droits de l’Homme est à l’origine des nouvelles tensions entre le Maroc et l’Europe. Cette dernière cherche-t-elle à punir le royaume ?

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé un grand concours de recrutement de plusieurs grades au sein du corps de la police. Le concours aura lieu le 16 juillet à Rabat et dans d’autres villes si nécessaire. Au total, 6 607...

L’Union Européenne brise le tabou des droits humains au Maroc

Le Parlement Européen tiendra la semaine prochaine une séance plénière pour discuter des droits humains au Maroc, une première en 25 ans. Cette décision a été prise suite au scandale de corruption « MoroccoGate » qui a touché l’institution européenne,...

Youssef Amrani officiellement ambassadeur du Maroc auprès de l’UE

Nommé en octobre 2021 par le roi Mohammed VI au poste d’ambassadeur du Maroc auprès de l’Union européenne, Youssef Amrani aurait reçu en cette fin d’année, l’accord des instances européennes pour démarrer sa mission.

Blanchiment d’argent : le Maroc sort de la liste grise de l’Europe

La Commission européenne vient d’annoncer le retrait du Maroc de la liste grise de l’Union européenne des pays sous surveillance en matière de blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme. Cette décision fait suite à l’évaluation effectuée...

Accord de pêche Maroc - UE : inquiétude en Andalousie

Alors que l’accord de pêche entre l’Union européenne et le Maroc, essentiel pour la province andalouse de Cadix, approche de son terme le 17 juillet, l’angoisse grandit au sein des équipages de pêche andalous. Ces derniers, qui dépendent des eaux...

La stratégie du Maroc pour s’imposer dans la sous-traitance aéronautique

Depuis 25 ans, le Maroc travaille à s’imposer dans la sous-traitance aéronautique mondiale. Quelle stratégie a-t-il défini pour atteindre son objectif ?

La Police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) lance une vaste campagne de recrutement pour renforcer ses effectifs. Près de 6 500 postes sont à pourvoir, couvrant une variété de grades et de fonctions au sein de la police nationale.

Camions attaqués en Europe : le Maroc hausse le ton

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a dénoncé lundi les récentes attaques d’agriculteurs européens contre des cargaisons de fruits et légumes marocains, faisant observer que l’Union européenne (UE) tire davantage profit de...

Tanger Med menace les ports européens

Malte craint l’avantage fiscal du port Tanger Med à cause de l’introduction d’une taxe environnementale dans les pays de l’Union européenne(UE) à partir de 2024. Les grandes compagnies maritimes peuvent se détourner vers le port marocain.