Belgique : des femmes de djihadistes condamnées à de la prison ferme

1er novembre 2019 - 21h00 - Ecrit par : I.L

Condamnées en première instance à cinq ans de prison et à 8.000 euros d’amende, l’année dernière, Tatiana Wielandt et Bouchra Aboullal, deux veuves de djihadistes, ont vu leur peine confirmée en appel, le mercredi 30 octobre 2019, par le Tribunal correctionnel d’Anvers.

Les deux femmes ont été condamnées en première instance pour leur participation aux activités d’un groupe terroriste en tant que femmes de combattants syriens.

Selon le Parquet fédéral, elles étaient détenues depuis le printemps 2017 dans un camp kurde en Syrie avant de fuir, suite à l’offensive turque sur le territoire syrien, il y a quelques semaines. La même source rapporte que ces deux femmes pourraient incessamment rejoindre la Turquie.

Aux dernières nouvelles, la Cour d’appel a ordonné leur arrestation.

Tags : Terrorisme - Droits et Justice - Anvers - Syrie

Aller plus loin

Anti-terrorisme en Italie : un Imam parmi les dix suspects

Dix personnes soupçonnées de financement du terrorisme ont été arrêtées, le samedi 7 septembre, par les autorités italiennes. Au nombre de ces personnes appréhendées se trouve un...

France : 19 policiers suivis pour cause de radicalisation islamiste

Le Groupe de Suivi de la radicalisation dans la police nationale, qui fait partie de l’Inspection générale de la Police nationale (IGPN) suit 19 policiers figurant sur une liste...

France : un ancien professeur d’origine marocaine condamné pour terrorisme

Une peine de deux ans de prison ferme a été prononcée mercredi par le tribunal de Grenoble à l’encontre d’une ancien professeur de mathématiques.

Deux djihadistes belges ont fui la Syrie

Deux femmes originaires de la ville d’Anvers ont réussi à s’évader du camp d’Al-Hol en Syrie.

Nous vous recommandons

Le Koweït invite ses ressortissants à quitter le Maroc

De la zone verte, le Maroc, depuis quelques semaines, se dirige vers le rouge avec les nombreux cas de contamination enregistrés depuis l’apparition du variant Omicron. Par mesure de précaution, l’ambassade du Koweït à Rabat a appelé ses ressortissants à...

Le futur salaire de Noussair Mazraoui au FC Barcelone dévoilé

Le FC Barcelone a fait une proposition séduisante à l’international marocain Noussair Mazraoui dans l’espoir de le faire signer.

Ikea recrute 500 personnes pour son nouveau magasin au Maroc

Le géant suédois d’ameublement Ikea a lancé une campagne de recrutement pour pourvoir plus de 500 postes dans son nouveau magasin situé sur la route de Cabo Negro, dont l’ouverture est prévue l’été prochain.

Décès du comédien marocain Noureddine Bikr

Un monument de la télévision marocaine nous a quittés. Noureddine Bikr, comédien et homme de théâtre qui a bercé de nombreuses générations au Maroc, est décédé ce vendredi des suites d’une longue maladie.

Royal Air Maroc autorisée à opérer des vols vers l’Algérie ?

La compagnie aérienne nationale Royal Air Maroc (RAM) annonce des vols aller-retour vers l’Algérie au départ du Maroc à partir de septembre. D’ores et déjà, elle a mis des billets en vente.

Maroc : génération « call center »

Au Maroc, les centres d’appels sont devenus la seule opportunité pour de nombreux jeunes diplômés à la recherche d’un emploi.

Comment expliquer la débâcle des Marocains aux JO de Tokyo ?

Qu’est ce qui pourrait expliquer les mauvaises prestations des Marocains aux Jeux Olympiques de Tokyo. Les sportifs et certains cadres techniques ont choisi les réseaux sociaux pour expliquer et commenter la débâcle observée à Tokyo, dire surtout...

L’expulsion de l’imam marocain Mohamed Toujgani confirmée

Le recours de Mohamed Toujgani, imam principal de Molenbeek contre le retrait de son droit de séjour, a été rejeté par la justice belge ce vendredi 5 aout.

« Mohammed VI a modernisé le Nord du Maroc pour étouffer Sebta et Melilla »

Le roi Mohammed VI a passé ses 23 années de règne à moderniser la côte méditerranéenne dans l’objectif est de parvenir à la co-souveraineté de Sebta et Melilla, selon un journal espagnol.

Un ancien ministre mauritanien met en garde contre l’entrée des troupes marocaines au Sahara

L’ancien ministre mauritanien, Sidi Mohamed Ould Maham, a laissé entendre que son pays pourrait « abandonner sa neutralité » dans le conflit au Sahara si les rumeurs faisant état de l’entrée de troupes marocaines au sud du Sahara sont...