Berrechid : de l’électricité volée pour capter l’électorat

31 mai 2021 - 16h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

À quelques mois des élections, des élus cherchent désespérément à gagner la confiance des habitants de la province de Berrechid à travers des moyens malhonnêtes. Ils privent certains habitants d’électricité, alors qu’ils en détournent au profit d’autres. Une enquête relative à une opération massive de «  vol  » d’électricité est en cours.

Le ministère de l’Intérieur enquête sur des opérations de raccordement au réseau public sans installation de compteurs à Berrechid, rapporte Assabah. L’ouverture de cette enquête fait suite au détournement d’électricité. La commune s’était engagée à raccorder à ses frais des douars et des habitations anarchiques au réseau électrique, mais elle n’a pas tenu sa promesse. Alors que l’opération d’installation des compteurs allait démarrer, certains élus auraient œuvré pour son avortement. La raison ? Ils auraient décidé de priver ces habitants de leur droit pour des raisons purement électorales. Bon nombre d’habitants se sont alors branchés directement sur le réseau de l’ONEE, s’exposant ainsi à de lourdes amendes et à des poursuites en justice pour vol d’électricité.

Victime de ce détournement d’électricité, l’ONEE avait décidé de couper le courant à ces «  voleurs  ». Une décision qui a suscité de vives réactions, notamment dans la commune de Sidi Rahhal, à une soixantaine de kilomètres de Casablanca. Le gouverneur est alors intervenu, et il a été décidé d’installer un compteur commun provisoire à la charge de la commune. De son côté, l’ONEE s’est engagé à mettre en place un réseau provisoire, en attendant la régularisation de la situation.

Autres faits : lors d’une enquête de routine dans la même région, une commission d’inspection de l’ONEE a découvert des cas de détournement d’électricité par des usines et des élus influents. Certaines zones relevant de la province de Mohammedia sont concernées. Le rapport de la commission indique que plusieurs indices prouvent que certaines unités industrielles faisaient tourner leurs machines avec de l’électricité volée à l’ONEE. Ce dernier compte déposer plainte.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Partis politiques - Elections - Energie - Berrechid - Mohammedia - Vol - Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE)

Aller plus loin

Écartés des élections 2021, les MRE appellent le Roi à la rescousse

Lâchés par la plupart des partis politiques, les Marocains du Monde constatent avec surprise leur mise à l’écart des prochaines échéances électorales. Face à cette situation, la...

Elections au Maroc : les partis politiques dans une course aux millions

À quelques mois des élections législatives, les partis politiques font pression sur le gouvernement de Saâdeddine El Othmani pour obtenir les subventions étatiques. La manne...

Un élu du PAM accusé d’avoir arnaqué des candidats à l’immigration

Un élu du Parti authenticité et modernité (PAM) à Casablanca est visé par une plainte pour escroquerie et émission de chèques sans provision. Des candidats à l’immigration vers...

Maroc : campagne électorale sous le signe du ... mouton de l’Aïd al adha

Au Maroc, une campagne électorale précoce se pointe à l’horizon. À quelques semaines de l’Aïd Al-Adha, les professionnels des élections ont conclu des marchés avec les éleveurs...

Ces articles devraient vous intéresser :

Gazoducs, regazéification et hydrogène vert : les paris du Maroc

Le Maroc travaille à développer les énergies renouvelables pour garantir son indépendance énergétique. Les autorités du royaume ont prévu un plan ambitieux de construction d’oléoducs et de gazoducs pour atteindre cet objectif d’ici 2030.

Un important gisement de cuivre découvert au Maroc

Un important gisement de cuivre vient d’être découvert par la société minière marocaine Red Rock Mining, spécialisée dans la recherche et l’exploitation de gisements de cuivre et soutenue par des investissements étrangers.

Une importante découverte de gaz au Maroc

SDX Energy a annoncé la découverte d’un important gisement de gaz dans le bassin du Gharb, dont l’exploitation contribuera au développement économique de la région.

SDX Energy fait une nouvelle découverte de gaz au Maroc

SDX Energy, l’explorateur gazier britannique qui exploite des gisements de gaz naturel dans le bassin du Gharb au Maroc, annonce avoir fait deux découvertes provenant des puits SAK-1 et KSR-20, récemment achevés. Ces découvertes ouvrent la voie à...

La capacité de réponse d’urgence nucléaire du Maroc « est solide »

En fin de mission d’examen de la préparation aux situations d’urgence (EPREV) au Maroc, l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a livré ses conclusions.

« Le Maroc deviendra le prochain hub énergétique »

Le Maroc est l’endroit idéal pour les investisseurs et deviendra le prochain hub énergétique. Ces mots sont de Yossi Abu, PDG de NewMed Energy, une société d’exploration, de développement et de production de gaz naturel et de pétrole israélienne qui...

Un frigo, 100% marocain, écologique et sans électricité

Un réfrigérateur en argile, qui fonctionne sans électricité et peut conserver les aliments pendant 15 jours. C’est l’invention créée il y a quelques années par Rawya Lamhar, une jeune ingénieure marocaine.

Maroc : les autorités veulent imposer une réduction de la facture énergétique de 30%

Pour faire face à la hausse de la facture énergétique, les autorités ont demandé aux collectivités de baisser drastiquement la consommation de l’électricité des établissements publics et des réseaux d’éclairage public.

Centrale de Ouarzazate : les dégâts déjà réparés suite au séisme

Le ministère marocain de l’Énergie a assuré que les infrastructures énergétiques n’ont subi aucun dommage lors du séisme d’Al Haouz, à l’exception de la centrale solaire de Ouarzazate où des dégâts « mineurs » ont été constatés et déjà réparés.

Énergie verte : partenariat entre le Maroc et l’UE

Le Maroc et l’Union européenne s’apprêtent à signer une alliance verte, qui permettra de renforcer les efforts du royaume dans la lutte contre le changement climatique.