Le chinois Temu à la conquête du marché marocain

17 avril 2024 - 17h00 - Maroc - Ecrit par : P. A

Temu, le géant chinois du commerce en ligne, s’est installé au Maroc depuis le 2 avril dernier. Le groupe propose des prix doux afin de s’imposer sur le marché marocain déjà conquis par des concurrents comme Jumia.

Créé en 2022 et présent dans 60 pays sur six continents, Temu s’est installé sur le marché marocain en toute discrétion, révèle Jeune Afrique. Le groupe entend offrir la possibilité aux consommateurs marocains de s’approvisionner directement chez les fabricants, sans intermédiaires et à des prix défiant toute concurrence.

À lire : Showroomprivé s’intéresse au marché marocain

« La plateforme de vente en ligne espère attirer les clients en mettant en avant son catalogue constitué d’une trentaine de catégories, contenant elles-mêmes autant de références. Une stratégie de diversification de l’offre qui devrait lui permettre de se faire rapidement connaître sur ce marché », renseigne le magazine.

À lire : Aswak Assalam lance son service de livraison à domicile

Temu a été créé par Pinduoduo (PDD), numéro un de la vente en ligne en Chine avec ses 850 millions d’utilisateurs mensuels. Créé depuis 2015 et cotée au Nasdaq à New York, Pinduoduo a engrangé 7,6 milliards d’euros de bénéfices et un chiffre d’affaires de 31,7 milliards d’euros en 2023. Il compte aujourd’hui 50 millions de visiteurs mensuels aux États-Unis et environ 75 millions en Europe.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Chine - Consommation - Internet

Aller plus loin

Tanger Med : deux géants chinois pour l’industrie automobile

Des géants chinois de l’industrie de batteries automobiles vont mettre en œuvre deux projets industriels d’envergure à la Cité Mohammed VI Tanger Tech. Des accords ont été...

Showroomprivé s’intéresse au marché marocain

Showroomprivé, principale filiale de SRP Group, une société cotée à la bourse de Paris manifeste un intérêt pour le Maroc.

Oracle au Maroc : plus de 1 000 ingénieurs à recruter

Oracle, le géant américain des logiciels, se prépare à ouvrir son centre de Recherche & Développement au Maroc, son premier du genre en Afrique.

Aswak Assalam lance son service de livraison à domicile

Un nouveau service de livraison à domicile sera bientôt lancé par la chaîne d’hyper­marchés Aswak Assalam.

Ces articles devraient vous intéresser :

Les Marocains vont-ils manquer de dattes pour le Ramadan ?

À quelques semaines du mois sacré de Ramadan, des doutes subsistent quant à la disponibilité des dattes en quantité suffisante et à des prix abordables.

Maroc : ces régions oubliées de l’internet

Lors d’un débat organisé par le Parti Authenticité et Modernité (PAM), Ghita Mezzour, ministre de la transition numérique et de la réforme de l’administration, a révélé la part du territoire marocain sans couverture internet.

Maroc : fin des frais pour le paiement des factures sur internet

Les opérateurs économiques qui continuaient à prélever les frais de service à leurs clients lors des règlements des factures par voie électronique, ont mis fin à cette pratique, a annoncé mardi le Conseil de la concurrence.

Les prix de la viande au Maroc résisteront-ils à la sécheresse ?

Les prix de la viande connaîtra-t-il une augmentation au Maroc à cause de la sécheresse qui touche le Maroc depuis quelques années ? Voici la réponse d’un expert du secteur.

Ces plantes qui empoisonnent les Marocains

L’intoxication par les plantes et les produits de pharmacopée traditionnelle prend des proportions alarmantes au Maroc. Le Centre antipoison du Maroc (CAPM) alerte sur ce problème de santé publique méconnu du grand public.

Maroc : vers la suppression de la TVA sur certains produits ?

Des députés de l’opposition parlementaire continuent d’appeler à l’exemption de la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) sur tous les produits de base à forte consommation afin de soutenir le pouvoir d’achat des Marocains en cette période d’inflation.

Maroc : l’inflation atteint des records (+7,8%)

Après 6,3 % au deuxième trimestre, l’inflation s’est accélérée au Maroc, selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP) qui table sur 7,8 % au troisième trimestre 2022.

Maroc : quand le thermomètre monte, la consommation électrique s’envole

La consommation électrique au Maroc a atteint un niveau record, s’établissant à 7 310 mégawatts, selon le ministère de la Transition énergétique et du développement durable.

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Interdire ou réguler TikTok ? Le Maroc cherche la solution

Menacé d’interdiction aux États-Unis et en Europe, TikTok est de plus en plus décrié dans le monde. Au Maroc, des voix continuent d’appeler à l’interdiction de l’application chinoise. Mais plutôt que de l’interdire, des experts appellent à encadrer son...