Un député marocain poursuivi pour débauche

6 septembre 2023 - 22h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le député Yassine Radi, membre du parti de l’Union constitutionnelle (UC), son ami homme d’affaires, deux jeunes femmes et un gardien comparaissent devant la Chambre criminelle du tribunal de Rabat.

Première audience devant la Chambre criminelle du tribunal de Rabat ce mercredi. Le député Yassine Radi est désormais poursuivi pour débauche, dissimulation de preuves, entrave à la justice et fausses déclarations, fait savoir le quotidien Assabah. Se basant sur les résultats de l’enquête, le juge d’instruction a abandonné l’accusation de tentative d’homicide. L’élu UC est également poursuivi pour non-assistance à personne en danger. Son ami homme d’affaires est désormais, lui, poursuivi pour agression préméditée ayant conduit à un handicap, l’accusation de tentative d’homicide étant abandonnée. Il est aussi poursuivi pour incitation à la débauche. Les deux jeunes femmes et le gardien sont, eux aussi, poursuivis pour le même motif. Trois des cinq individus sont poursuivis en état d’arrestation en raison de la gravité des faits qui leur sont reprochés.

À lire : Des ennuis judiciaires pour le député Yassine Radi

L’affaire remonte à mai 2023. Une jeune femme a été poussée depuis le balcon du premier étage d’une villa du député lors d’une soirée privée à Rabat. Elle s’en est sortie avec de graves blessures. Après l’incident, elle a été conduite à l’hôpital Cheikh Zaid par son amie. La jeune femme s’est fracturée la colonne vertébrale et se déplace depuis en fauteuil roulant. Alors que les accusés tentaient « d’étouffer l’affaire en promettant à la victime de s’occuper de ses frais d’hospitalisation » et en lui proposant une somme d’argent, sa mère a porté l’affaire devant la justice. Une enquête sera ouverte, mais les principaux accusés ont désespérément tenté de dissimuler les preuves de cet incident. Vaine tentative. Les analyses techniques sur leurs téléphones les ont trahis.

À lire :Un député marocain en prison pour une sombre affaire de tentative de meurtre

Pour le moment, Yassine Radi conserve son siège au Parlement. L’issue du procès déterminera s’il y a lieu de déclarer, ou pas, le siège du député vacant.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Droits et Justice - Union Constitutionnelle - Yassine Radi

Aller plus loin

Corruption au Maroc : un ancien député condamné à 9 ans de prison

L’ancien député et maire de Had Soualem, Zine El Abidine El Howass, surnommé « Moul 17 milliards », a vu sa peine initiale de 7 ans de prison s’alourdir à 9 ans en appel en...

Maroc : un ancien député condamné pour viol sur mineure

La chambre criminelle de première instance de la cour d’appel de Fès vient de condamner à 5 ans de prison l’ancien député Rachid El Fayek pour le « viol » d’une mineure...

Maroc : scandale financier à Sidi Allal Bahraoui

Le député Rahhou El Hilaa, du Parti Authenticité et modernité (PAM), ainsi que 24 autres accusés, sont poursuivis pour dilapidation de fonds de la commune de Sidi Allal...

Scandale à Fès : Député, élus et fonctionnaires impliqués dans une énorme fraude

À Fès, un député, des élus et des fonctionnaires se retrouvent dans le collimateur de la justice, pour fraude dans une vente aux enchères de voitures saisies à la fourrière...

Ces articles devraient vous intéresser :

Affaire de viol : Achraf Hakimi devant le juge

L’international marocain du Paris Saint-Germain, Achraf Hakimi, a eu affaire à la justice ce vendredi matin, en lien avec une accusation de viol portée contre lui.

Accusé de viol, Achraf Hakimi se sent « trompé et piégé », selon ses proches

Achraf Hakimi a été mis en examen vendredi pour viol. Le défenseur marocain du Paris Saint-Germain (PSG), qui nie les faits, est soutenu par sa famille et son club. Selon ses proches, il dit se sentir « trompé ».

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Maroc : 30 députés éclaboussés par des affaires de corruption

Au total, 30 députés marocains sont poursuivis par la justice en leur qualité de président de commune pour leur implication présumée dans des affaires de corruption, de dilapidation de deniers publics, de chantage, et de falsification de documents...

Un député marocain poursuivi pour débauche

Le député Yassine Radi, membre du parti de l’Union constitutionnelle (UC), son ami homme d’affaires, deux jeunes femmes et un gardien comparaissent devant la Chambre criminelle du tribunal de Rabat.

Le kickboxeur marocain Mohammed Jaraya arrêté par la police

Le kickboxeur néerlandais d’origine marocaine, Mohammed Jaraya, risque gros. Il vient d’être arrêté par la police et les accusations à son encontre pourraient mettre définitivement fin à une carrière pourtant prometteuse.

Maroc : révocation en vue des députés poursuivis par la justice

Les députés poursuivis par la justice pour détournement ou dilapidation de fonds au Maroc pourraient être déchus de leurs mandats. La Chambre des représentants s’apprête à voter des amendements dans ce sens.

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.

Maroc : l’utilisation de WhatsApp interdite dans le secteur de la justice

Le procureur général du Maroc, Al-Hassan Al-Daki, a interdit aux fonctionnaires et huissiers de justice d’installer et d’utiliser les applications de messagerie instantanée, et principalement WhatsApp, sur leurs téléphones professionnels.

Le Maroc cherche à mettre fin au mariage des mineures

En réponse à une question orale à la Chambre des Conseillers, le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi a renouvelé ce lundi 28 novembre, son engagement à mettre un terme au mariage des mineures.