Élections 2021 : le PJD dénonce ses détracteurs

19 août 2021 - 23h00 - Maroc - Ecrit par : J.K

Face à la série de démissions enregistrées au sein de son parti en cette veille des élections du 8 septembre prochain, le Secrétaire général du Parti de la justice et du développement (PJD) dénonce les attaques médiatiques dont fait l’objet son parti. Saad-Eddine El Othmani y voit le mauvais jeu de certains acteurs « financés », détenteurs de faux comptes sur les réseaux sociaux, avec l’intention de nuire.

Lors d’une réunion de la direction du PJD, fait part le quotidien Assabah, El Othmani a accusé des « parties financées et disposant de faux comptes sur les réseaux sociaux » qui posent des « actes de parasitages » visant à nuire à l’image du PJD. Aussi, El Othmani a-t-il appelé les militants du PJD à s’inscrire fermement dans le sens de la réforme et redoubler d’ardeur pour avoir la confiance des citoyens et électeurs marocains, convaincu, dit-il, que ces mensonges seront sans effet sur ces derniers.

Dans ce sens, le SG du PJD les a exhortés à la mesure et au bon sens dans le discours politique, au dialogue objectif et à ne pas donner dans la politique des « poignards dans le dos ». Il demande de faire bloc contre la « mafia de l’argent sale », vu que, affirme-t-il,
un flagrant « usage massif de l’argent sale au vu des citoyens » a marqué les récentes élections professionnelles. Un fait dénoncé par d’autres partis politiques, a-t-il souligné.

Enfin, El Othmani a saisi cette occasion pour faire le bilan des actions de sa formation politique à la tête de plusieurs régions et grandes villes du pays. Un bilan « très bon et honorable », conclut-il.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Elections - Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Saâdeddine El Othmani

Aller plus loin

Saâdeddine El Othmani démissionne du secrétariat du PJD

Le Chef du gouvernement, Saad-Eddine El Othmani a annoncé ce jeudi sa démission du poste de secrétaire du Parti Justice et Développement (PJD). Il a été suivi de tous les autres...

Maroc : le PJD se plaint des agressions envers ses candidats

Le Parti justice et développement (PJD) a appelé à la cessation des agressions et intimidations contre ses candidats lors de la campagne électorale qui se déroule actuellement...

Démarrage de la campagne électorale au Maroc

La campagne pour les élections du 8 septembre prochain démarre officiellement ce jeudi 26 août. La fin du délai de dépôt des candidatures a pris fin hier dans un contexte marqué...

La voiture d’un candidat du PJD de Khemisset, saccagée

Le Secrétariat régional du Parti de la justice et du développement (PJD) de la ville de Khemisset a condamné l’attaque du véhicule de Taîbi El Hami, tête de la liste locale du...

Ces articles devraient vous intéresser :

La mise en garde d’Abdelilah Benkirane à Aziz Akhannouch

Abdelilah Benkirane, secrétaire général du parti de la justice et du développement (PJD) a poussé un coup de gueule contre le gouvernement d’Aziz Akhannouch. Il l’a par ailleurs mis en garde contre l’éventualité d’un déclenchement des manifestations...

Le PJD évoque un lien entre le séisme et les péchés collectifs du Maroc

Le Parti de la Justice et du Développement (PJD) s’est exprimé sur le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre qui a endeuillé le Maroc et a lancé un appel aux Marocains. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cela ne devrait...

Maroc : Abdelali Hamieddine, ancien parlementaire, condamné pour meurtre

La Cour d’appel de Fès a rendu son verdict dans l’affaire de l’ex-parlementaire Abdelali Hamieddine, qui vient d’être condamné à une peine de 3 ans de prison ferme.

Code de la famille : les féministes marocaines face à l’opposition de Benkirane

Le secrétaire général du Parti justice et développement (PJD), Abdelilah Benkirane, a vivement critiqué le mouvement féministe qui milite pour l’égalité des sexes dans le cadre de la réforme du Code de la famille, estimant que son combat vise à...

Le PJD exprime son regret après la mise en garde du Cabinet royal

Le Parti Justice et Développement (PJD) est sorti de son silence après avoir été recadré par le Cabinet royal au sujet des relations du Maroc avec Israël. Dans un communiqué signé par son secrétaire général, Abdelilah Benkirane, le parti a exprimé son...

Maroc : la réforme du Code de la famille fait toujours jaser

La réforme du Code de la famille a du mal à passer au Maroc. Face aux conservateurs et chefs religieux, le gouvernement n’arrive pas encore à trouver la bonne formule pour mettre fin aux discriminations envers les femmes en matière de succession, à la...

Maroc : la fumée de la chicha empoisonne l’école

Touria Afif, membre du groupe parlementaire du Parti de la Justice et du Développement (PJD), a interpellé le ministre de l’Intérieur et celui de l’Éducation nationale sur la prolifération des cafés à chicha à proximité des écoles au Maroc et plus...

Akhannouch attaque, Benkirane contre-attaque

Abdelilah Benkirane, secrétaire général du PJD et ancien chef du gouvernement a réagi aux propos du président du RNI, Aziz Akhannouch, actuel chef du gouvernement qui a accusé son parti d’avoir fait de « l’obstruction au développement » pendant dix...

Maroc : les démolitions sur les plages sont elles légales ?

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur a été interpellé par Abdellah Bouanou, président du groupe parlementaire du Parti de la Justice et du Développement (PJD), sur le respect de la loi dans le processus de démolition de plusieurs résidences...

Abdelilah Benkirane met en garde contre le capitalisme occidental

Le secrétaire général du Parti Justice et développement (PJD), Abdelilah Benkirane, a dénoncé le capitalisme occidental qui, à terme, nuira au peuple et à l’économie marocaine.