Covid-19 : Voici ce que prévoit le code de travail pour l’employé qui cache sa contamination

19 novembre 2020 - 22h00 - Maroc - Ecrit par : I.L

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Les employés qui dissimulent leur infection au Covid-19 à leur employeur risquent gros, selon des avocats au Barreau de Casablanca.

Ces employés qui refusent de révéler leur état sérologique mettent en danger la santé de leurs collègues et la pérennité de l’entreprise, déclarent trois avocats marocains. Outre des amendes à payer, ils risquent le licenciement, rapporte Medias24. Selon Me Zakaria Mrini, cet acte pourrait être considéré comme une faute grave. Pour Me Meriem Berrada, il s’agit d’une obligation de sécurité sanitaire, car le virus est mortel surtout pour les personnes à risque dont les diabétiques.

Alors que Me Mourad Elajouti estime que le salarié doit informer son employeur en cas de suspicion de contamination ou d’exposition au Covid-1, Me Zakaria Mrini et Me Meriem Berrada sont unanimes et soutiennent que les symptômes peuvent être “aléatoires” et ne sont pas “assez objectifs”. À en croire Me Zakaria Mrini, l’apparition de symptômes ne confirme pas la contamination. "Il peut s’agir d’une grippe", précise-t-il.

Au dire des avocats, l’employé qui n’a pas averti son employeur dès les premiers symptômes a peut-être commis une faute mais pas encore grave. Il ne peut donc être renvoyé, contrairement au salarié qui ne déclare pas qu’il est testé positif mais qui ne contamine pas ses autres collègues.

Les mêmes règles sont appliquées à l’employeur qui est au courant de sa contamination par un test sérologique et qui met en danger la vie de ses employés. Si dans son cas, l’employeur ne peut être licencié, ses salariés peuvent lui intenter un procès et réclamer des amendes.

Tout en rappelant l’article 281 du code du travail, Me Elajouti a précisé que l’employeur doit veiller non seulement à la sécurité du site mais aussi à celles de tous les salariés sous peine d’être sanctionné par les autorités gouvernementales.

Sujets associés : Casablanca - Droits et Justice - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Le peintre Mohamed Melehi se bat contre le coronavirus

Le peintre marocain Mohamed Melehi est en réanimation à l’hôpital Ambroise Paré, après avoir été contaminé par le Covid-19 dans une clinique à...

Abderrazak Hamdallah remporte son combat face au coronavirus

L’international Marocain Abderrazak Hamdallah a gagné sa bataille contre le coronavirus. Son club a annoncé la bonne nouvelle, heureux de pouvoir désormais compter sur les...

Maroc : la réforme du code de travail divise patronat et syndicalistes

La réforme du Code du travail est sur la table des négociations entre le patronat et les syndicalistes au Maroc. La bataille s’annonce intense, puisque les syndicats appellent à...

Maroc : le taux de reproduction du coronavirus s’envole

Le coordonnateur du Centre national des opérations d’urgence de santé publique au ministère de la Santé, Mouad Mrabet, a indiqué mardi, que le taux de reproduction du Covid-19 a...

Nous vous recommandons

Casablanca

Du nouveau dans l’affaire de Rafik Boubker

Poursuivi en liberté provisoire pour blasphème, atteinte à la religion musulmane, outrage à une instance juridique et violation de l’état d’urgence sanitaire, l’acteur marocain, Rafik Boubker, devra comparaître le 14 juillet prochain devant le tribunal de...

Voici la date du procès du MRE des USA interpellé pour outrage aux institutions

Le tribunal de première instance de Casablanca a décidé, jeudi dernier, de reporter au 11 mars prochain le procès du ressortissant américain d’origine marocaine. Le dénommé «  3roubi fi merikan  » est poursuivi en détention provisoire pour outrage aux...

De nouveaux cas de coronavirus au lycée Lyautey de Casablanca

Quelques jours après la reprise des cours en présentiel au Maroc, trois cas de coronavirus ont été déjà recensés au lycée Lyautey de Casablanca. Il s’agit de deux élèves de classes différentes et d’un membre du...

Maroc : licenciement en cascades en prévision

Pour assurer leur survie, plusieurs entreprises marocaines ont prévu le licenciement de 30 % de leurs salariés. Des dizaines de milliers de personnes risquent ainsi de se retrouver dans la précarité, alors que le patronat considère que cette démarche est...

Le groupe Nestlé prépare-t-il en douce son départ du Maroc ?

Nestlé serait en train de préparer en douce son départ du Maroc. La multinationale suisse a décidé de fermer son centre de Casanearshore, basé à Casablanca, après près de 13 ans d’existence.

Droits et Justice

Maroc : la mère accusée de torture sur sa fille bientôt fixée sur son sort

La mère accusée d’avoir torturé sa fille pour une affaire d’hygiène sera fixée sur son sort très prochainement. Le procureur du roi près le Tribunal de Larache a décidé de la poursuivre en état de liberté.

Ali Aarrass parle de sa vie carcérale faite de « torture » au Maroc

Après douze ans passés en prison au Maroc, Ali Aarrass, Belgo-marocain de 59 ans, désormais libre de ses mouvements, parle de cette période difficile de sa vie. Il évoque des épisodes de torture dans les prisons...

L’affaire de la spoliation des terres soulalyates devant la justice

Le wali de Marrakech, Karim Kassi-Lahlou a décidé de porter l’affaire dite spoliation des terres soulalyates (collectives) devant la justice. Il a dans son viseur les services communaux et les avocats marocains qui sont impliqués dans la vente illégale...

Que se passe-t-il à l’AMDH ?

Brouille au sein du Comité administratif de l’Association marocaine des droits de l’homme (AMDH). 17 de ses membres, viennent d’adresser un courrier à certains des responsables de l’association.

Yassine M, l’agresseur de deux policiers à Schaerbeek, était fiché par les services antiterroristes

Des révélations ont été faites sur l’individu qui a poignardé deux policiers à Schaerbeek. Selon le parquet, l’homme, d’origine marocaine selon les médias néerlandais, était connu des services de police et fiché par l’Organe de Coordination pour l’Analyse de la...

Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Le Maroc reçoit un nouveau lot du vaccin Sinopharm

Le Dreamliner de Royal Air Maroc (RAM) est de retour à l’aéroport Mohammed V de Casablanca, avec à bord un nouveau lot de 500 000 doses du vaccin chinois Sinopharm. La campagne de vaccination contre le coronavirus bat son...

Maroc : les agences de voyage broient du noir à cause du coronavirus

La morosité économique touche les agences de voyage marocaines à cause de la propagation du coronavirus.

Covid-19 au Maroc : une baisse de près de 20% de contaminations en deux semaines

Après plusieurs semaines d’augmentation des contaminations au Covid-19 et après avoir atteint un pic à la mi-août, le Maroc commence, peu à peu, à voir le nombre de cas baisser. C’est ce qu’affirme le chef de la division des maladies transmissibles au...

Maroc : 42 patients décédés des suites du coronavirus en 24 h

Quelque 42 décès dus au coronavirus ont été recensés, ces dernières 24 heures, selon le ministère de la Santé, portant à 7 314 le nombre de personnes ayant succombé au Covid-19 depuis le début de l’épidémie en mars dernier au...

Des camping-caristes français racontent leur 80 jours de "mésaventure" au Maroc

Bloqué au Maroc, un couple d’Alpins est resté confiné près de 100 jours durant dans leur camping-car. De retour en France, ils racontent “leur mésaventure” mais assurent n’avoir “aucun reproche à formuler vis-à-vis du...