Des ennuis judiciaires pour les responsables de la mosquée Villeneuve-d’Ascq

4 mai 2023 - 15h50 - France - Ecrit par : A.P

Précédemment en garde à vue pour abus de confiance, tentative d’escroquerie et mauvaise gestion des comptes, quatre responsables de la mosquée de Villeneuve-d’Ascq et une cinquième personne, ont été placés mardi sous contrôle judiciaire.

Tout est parti d’une demande de subvention de 25 000 euros destinée à sécuriser les abords de la mosquée, jugée suspecte et signalée en mars 2022 par la préfecture du Nord au procureur de la République de Lille. L’enquête ouverte à l’époque a conduit à une première garde à vue des mis en cause en janvier dernier, avant leur deuxième garde à vue intervenue cette semaine, rapporte Saphir News.

L’achat de deux biens immobiliers d’une valeur totale de 350 000 euros, effectué ces dernières années par le centre islamique, a attiré l’attention des enquêteurs. Ces biens ont été loués pour reverser les bénéfices à l’association, explique Me Alexandre Demeyere-Honoré, avocat du trésorier de la mosquée, impliqué dans l’affaire avec le recteur Mohamed Karrat.

À lire : Le Conseil des mosquées du Rhône dénonce un « apartheid bancaire »

Les enquêteurs s’intéressent aussi à un emprunt non remboursé de 200 000 euros au lycée privé Averroès de Lille, actuellement en difficulté financière. Il s’agit d’« une suspension de remboursement en attente de meilleure fortune, et en aucun cas un don déguisé », détaille Me Alexandre Demeyere-Honoré. Une enquête a été ouverte pour exercice illégal de la profession de banquier.

Les cinq mis en cause sont accusés de percevoir des fonds de l’étranger sans les déclarer (financement illégal) et des dons en liquide auprès des fidèles de la mosquée. Des accusations rejetées par les responsables de la mosquée qui n’ont plus le droit de gérer le lieu de culte, jusqu’à l’audience prévue le 5 octobre 2023. L’affaire sera jugée au fond en février 2024.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Droits et Justice - Escroquerie

Aller plus loin

France : Gérald Darmanin préoccupé par l’"apartheid bancaire" des mosquées

Suite aux dénonciations du Conseil des mosquées du Rhône (CMR), le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin prend au sérieux l’« apartheid bancaire » des lieux de culte. Dans ce...

Le Conseil des mosquées du Rhône dénonce un « apartheid bancaire »

Les comptes bancaires de “dizaines” de mosquées et de particuliers en France ayant financé la construction de lieux de culte ont été fermés « sans aucune explication ». Le...

Nanterre : la préfecture bloque le projet d’extension de la mosquée Ibn Badis

Le projet d’extension de la mosquée dirigée par l’Institut Ibn Badis à Nanterre, est menacé par la préfecture des Hauts-de-Seine qui a saisi le tribunal administratif de...

Alcool et vol dans une mosquée de Sidi Slimane

Un homme s’est introduit dans une mosquée située au centre de la ville de Sidi Slimane pour voler la caisse dédiée à la collecte de fonds des fidèles et consommer une bouteille...

Ces articles devraient vous intéresser :

Un agriculteur espagnol attaque la famille royale marocaine

Le Tribunal de l’Union européenne a entendu mardi les arguments de l’entreprise Eurosemillas, spécialisée dans la production de semences sélectionnées, qui demande l’annulation de la protection communautaire des obtentions végétales pour la variété...

Une famille marocaine au tribunal de Beauvais pour un mariage blanc

Une famille marocaine est jugée devant le tribunal de Beauvais pour association de malfaiteurs dans le but d’organiser un mariage blanc. Le verdict est attendu le 12 janvier 2023.

Maroc : révocation en vue des députés poursuivis par la justice

Les députés poursuivis par la justice pour détournement ou dilapidation de fonds au Maroc pourraient être déchus de leurs mandats. La Chambre des représentants s’apprête à voter des amendements dans ce sens.

Maroc : utilisation frauduleuse de l’autorisation de polygamie

Le premier président de la Cour de cassation et président délégué du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ), Mohamed Abdennabaoui, a mis en garde les présidents des tribunaux contre l’utilisation frauduleuse de l’autorisation de polygamie.

Hassan Iquioussen vs Gérald Darmanin : la justice se prononce aujourd’hui

Le tribunal administratif de Paris examine l’arrêté d’expulsion de Hassan Iquioussen, pris par le ministère de l’Intérieur, Gérald Darmanin, en juillet 2022. Cette audience déterminante permettra de statuer sur la possibilité de l’imam de revenir en...

Corruption au Maroc : des élus et entrepreneurs devant la justice

Au Maroc, plusieurs députés et élus locaux sont poursuivis devant la justice pour les infractions présumées de corruption et d’abus de pouvoir.

Deux fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone en prison

Accusés de détournement de fonds, deux anciens fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone ont été placés en détention, mercredi, par le procureur général du Roi près du tribunal des crimes financiers de Rabat.

Mohamed Ihattaren rattrapé par la justice

Selon un média néerlandais, Mohamed Ihattaren aurait des démêlés avec la justice. Le joueur d’origine marocaine serait poursuivi pour agression et tentative d’incitation à la menace.

Un ancien ministre interdit de quitter le Maroc après ses propos sur le roi Mohammed VI

Les autorités marocaines ont interdit à l’ancien ministre Mohamed Ziane de quitter le royaume, après ses déclarations contre le roi Mohammed VI dont il dénonçait l’absence prolongée.

Maroc : un ministre veut des toilettes pour femmes dans les tribunaux

Le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, s’est indigné face à l’absence de toilettes pour les femmes dans les tribunaux, ce qui selon lui constitue un « véritable problème » pour les détenues.