La justice tranche dans le conflit qui oppose certains établissements du privé et les parents d’élèves

21 septembre 2020 - 22h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Le tribunal de première instance de Marrakech a ordonné au directeur d’un établissement d’enseignement privé de délivrer à un élève du primaire le certificat de radiation. Ils sont nombreux ces responsables d’établissements qui refusent de laisser partir les enfants dont les parents ne se sont pas acquittés de mensualités de l’année dernière.

Le plaignant a saisi le tribunal le 27 juillet dernier et voulait que la justice l’aide à retirer auprès de l’école de son fils, le certificat de radiation, les données de pointage, le certificat scolaire de son fils, ses livres et ses fournitures scolaires. Il a expliqué que son fils était dans une école privée et que pour cette nouvelle rentrée, il n’était plus en mesure de faire face aux charges à cause des conséquences engendrées par la pandémie du coronavirus sur ses finances. Mais l’établissement a simplement refusé d’accéder à sa demande.

Après délibération, le président du tribunal de première instance de Marrakech a estimé que la non-exécution par l’accusé de ses devoirs « était déplacée d’autant que le législateur a créé des procédures juridiques et judiciaires que la défenderesse doit suivre pour exiger son droit de la demanderesse, mais sans priver le fils de son droit constitutionnel le plus essentiel à savoir le droit à l’école ». Pour le tribunal, les droits fondamentaux de l’enfant priment sur toutes les autres considérations, rapporte Hespress.

Malgré la décision de justice, si le directeur concerné refuse d’obtempérer, l’ordonnance peut être considérée comme une autorisation pouvant permettre au parent d’inscrire son enfant dans une autre école de son choix. Plusieurs dizaines de parents se sont récemment tournés vers la justice pour obtenir des certificats de radiation des établissements privés qui le leur refusaient. La décision n’a pas fait plier tous ces responsables. Certains ont persisté jusqu’à obtenir les frais de scolarité, objet de discorde.

Ce différend qui oppose les deux parties n’a pu être réglé à l’amiable. Le ministère de l’Éducation nationale n’a pu aplanir les divergences, obligeant les parents à se diriger vers la justice pour avoir gain de cause, précise la même source.

Sujets associés : Marrakech - Droits et Justice - Education - Enfant - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Au Maroc, le bras de fer responsables d’écoles privées-parents d’élèves se poursuit

Alors que les propriétaires d’écoles privées insistent sur le paiement des frais de scolarité des mois d’avril, mai et juin en intégralité, les parents d’élèves ne démordent...

Un parent d’élève fait plier une école privée

Le tribunal de première instance de Khemisset a débouté une école privée qui a exigé d’un parent d’élèves le paiement des frais de scolarité avant la délivrance d’un document...

Maroc : déçus de l’école privée, des parents optent pour l’école publique

Déserter le privé et réhabiliter l’école publique. C’est l’objectif de la campagne lancée par les parents d’élèves, excédés par la pression de certains établissements privés qui...

Nouveau rebondissement dans le bras de fer écoles privées-parents d’élèves

Face au refus de paiement des frais de scolarité des mois d’avril, mai et juin, certaines écoles privées ont assigné les parents d’élèves.

Nous vous recommandons

Marrakech

Maroc : réouverture imminente du club Med Marrakech La Palmeraie

Le club Med Marrakech La Palmeraie rouvre au public le 12 février après avoir été en rénovation à la fin de 2021. De quoi réjouir les voyageurs qui pourront rallier le Maroc à partir du 7 février, date de réouverture officielle de l’espace aérien...

Plus de 5000 personnes arrêtées en une semaine à Marrakech

Les éléments de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) ont réalisé plusieurs exploits en l’espace d’une semaine. Il s’agit du démantèlement de plusieurs réseaux criminels et de l’arrestation de 5 000 personnes dans la région de...

De nombreuses infractions enregistrées à Marrakech durant le ramadan

Au cours des trois premières semaines du mois de Ramadan, 60 infractions ont été enregistrées sur le marché de la région Marrakech-Safi. Ces transgressions sur les prix et la qualité des produits alimentaires ont été constatées par des commissions de...

Le Maroc, « destination rêvée de tous les ambassadeurs du monde »

David Govrin, chargé d’affaires d’Israël à Rabat est tombé sous le charme du Maroc. Il assure que c’est la « destination rêvée de tous les ambassadeurs du monde ».

À Marrakech, des baisses jusqu’à 40% pour certains riads

Au Maroc, l’immobilier est l’un des secteurs durement touchés par le coronavirus. À Marrakech, par exemple, certains riads ont vu leur prix dégringoler de 30 à 40 %.

Droits et Justice

Tuerie de la mosquée de Québec : la communauté musulmane déçue des 25 ans de prison pour Bissonnette

La communauté musulmane est «  déçue  » par la décision de la Cour d’appel, même si elle constitue une lueur d’espoir chez la famille Bissonnette. Cette décision va sûrement obliger le gouvernement à «  refaire ses devoirs  », a estimé la communauté...

Air France : un pilote accusé de radicalisation et interdit d’exercer, demande réparation

Accusé de radicalisation, un pilote de la compagnie HOP !, une filiale d’Air France, s’est vu retirer depuis octobre son habilitation à exercer son métier par la préfecture de police de Paris. Il a saisi lundi le tribunal administratif de Montreuil...

Marrakech : deux ans de prison pour un adjoint au maire

Le tribunal de Marrakech a condamné mercredi, l’ancien adjoint au maire de la ville Mohamed Al Hour à deux ans de prison ferme assortis de 50 000 Dh d’amende pour dilapidation de deniers publics.

Prison ferme pour Naoufal Chabat

Le tribunal de première instance de Fès a condamné, ce mercredi 22 décembre 2021, Naoufal Chabat, président de commune, également fils aîné de Hamid Chabat, ex-secrétaire général du parti de l’Istiqlal à deux mois de prison ferme. Il était poursuivi en...

Marrakech : une Maroco-italienne condamnée pour outrage à l’islam

Une jeune Italienne d’origine marocaine a été condamnée à trois ans et demi de prison par le tribunal de première instance de Marrakech pour « outrage public à l’islam ». La jeune femme a publié en 2019 des vers avec des versets coraniques pour louer...

Education

Le PJD demande de traduire les documents officiels en arabe

Le Parti de la justice et du développement (PJD) a demandé la traduction en arabe de tous les documents administratifs officiels publiés sur les sites Internet des ministères et des institutions publiques.

Du racisme et sexisme dans une école française au Maroc

À l’école primaire Ernest Renan de Casablanca jeudi dernier, il a été demandé aux élèves de CM2 de traiter un exercice intitulé « Où vivent les grands singes  ?  ». Cet exercice a suscité l’indignation des parents. L’Agence pour l’enseignement français...

Essaouira : une école française vivement critiquée

À Essaouira, les syndicats de l’enseignement ont, à travers un sit-in organisé vendredi 17 septembre, manifesté leur colère suite à la cession d’un institut public d’art à une école française.

Voici le protocole à suivre par les établissements scolaires

À quelques jours de la rentrée scolaire, le ministère de la Santé a publié un protocole sanitaire strict recommandant plusieurs mesures importantes à respecter afin de circonscrire la pandémie du coronavirus.

De plus en plus d’étudiants américains au Maroc

Les étudiants américains se rendent de plus en plus au Maroc pour poursuivre leurs études. C’est ce que révèle un récent rapport intitulé «  Open Doors  » de l’institut international pour l’éducation.

Enfant

Espagne : l’extrême droite s’en prend à nouveau aux mineurs marocains

Les mineurs étrangers non accompagnés perçoivent une somme mensuelle plus de dix fois supérieure à la pension d’une retraitée. C’est ce qui se lit sur une affiche électorale de la formation ultranationaliste Vox, troisième force politique de l’Espagne...

Maroc : les mariages précoces se développent de plus en plus dans le monde rural

Au Maroc, les mariages précoces continuent de compromettre l’avenir des enfants surtout dans le monde rural où ce taux a atteint 27,4 % contre 15,2 % en milieu urbain. Selon l’Observatoire national du développement humain (ONDH), chez les femmes, les...

Belgique : acquittement prononcé pour les cliniques accusées du décès d’Imane Jellal

En 2011, les Cliniques universitaires Saint-Luc (Woluwe), ont été mises en accusation pour homicide involontaire suite au décès de la jeune Imane Jellal âgée de 14 ans. 11 ans après les faits, la cour d’appel de Bruxelles prononce l’acquittement...

Ceuta : les mineurs marocains s’évadent des centres par peur d’être expulsés au Maroc

Depuis le lancement vendredi de l’opération de rapatriement des mineurs, les rues de Ceuta s’emplissent de plus en plus de ces garçons qui s’évadent des centres d’hébergement, préférant vivre comme des sans-abri que de retourner au Maroc.

Maroc : un imam arrêté pour sorcellerie

Soupçonné de rituels sacrificiels à la recherche de trésor, un imam a été transféré devant le procureur général du roi près la cour d’après de Beni Mellal. L’obsession de la recherche d’un "zouhri" l’amenait à aborder et examiner la paume des mains...

Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Machines à oxygène : le spectre d’une pénurie au Maroc

Avec l’augmentation du nombre de contaminations au Covid-19 et la saturation des hôpitaux, la demande de machines à oxygène a explosé. Les prix grimpent et les professionnels dénoncent des failles dans le système d’approvisionnement.

Covid-19 / Marrakech : quid du respect du protocole sanitaire par les restaurateurs ?

Depuis pratiquement trois mois, les restaurants, cafés et snacks ont repris leurs activités à Marrakech. Ces professionnels respectent-ils les conditions sanitaires liées au Covid-19 ?

L’économie marocaine se redresse selon le FMI

Fortement touchée par la crise sanitaire, l’économie marocaine a amorcé depuis l’année dernière une relance avec, à la clé, de bonnes prévisions, selon le Fonds Monétaire International (FMI).

Maroc : Fitch prévoit une croissance de 4,8% en 2021

Pour cette année 2021, le produit intérieur brut (PIB) réel du Maroc devrait progresser de 4,8 %. Cette croissance sera essentiellement liée à l’allègement des impacts de la crise sanitaire et une bonne pluviométrie.

Laâyoune : sans tests de dépistage au covid-19, pas de marins au port

Les autorités locales de Laâyoune ont décidé de la fermeture, “jusqu’à nouvel ordre”, du port afin d’éviter une deuxième vague de contamination du coronavirus. Mais il reste néanmoins ouvert pour les marins qui ont effectué les tests de dépistage.