Un faux MRE arnaque des jeunes femmes : 15 ans de prison

28 juin 2024 - 22h30 - Maroc - Ecrit par : S.A

Jugé pour escroquerie et chantage envers des femmes – dont une mineure – souhaitant se marier par la chambre criminelle de première instance de la Cour d’appel de Ouarzazate, un individu se passant pour un Marocain résidant à l’étranger (MRE) a écopé d’une lourde peine de prison.

Jeudi, la chambre criminelle de première instance de la Cour d’appel de Ouarzazate a condamné, un individu – un chauffeur de taxi – à 15 ans de prison ferme pour escroquerie et chantage envers des femmes souhaitant se marier, parmi lesquelles une mineure. Elle lui a également fait obligation de verser des indemnités financières aux victimes. Les frais de justice sont aussi à sa charge.

À lire :Maroc : Un faux "MRE" escroque de jeunes femmes en quête de mariage

En avril, les éléments du centre territorial de la Gendarmerie Royale à Kelaat M’Gouna, avaient procédé à l’arrestation de F.A. suite à une plainte déposée par contre lui pour escroquerie et chantage, par plusieurs jeunes femmes désirant se marier. Il était également visé par quatre mandats émis sur instructions du procureur général du roi près la Gendarmerie royale à Skoura, Ouarzazate, et la Sûreté nationale à Ouarzazate pour viol. Cet homme de 36 ans avait fait croire à ces jeunes femmes qu’il résidait en Europe et souhaitait les épouser, avant de leur faire chanter et extorquer de l’argent. Après avoir entendu cinq plaignantes et six témoins au cours de quatre séances, la cour a été convaincue des accusations avant de rendre son jugement.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Escroquerie - Prison - Ouarzazate - MRE - Droits et Justice - Chantage

Aller plus loin

Casablanca : lourdes peines pour les meurtriers d’un Saoudien

La Cour d’appel de Casablanca a condamné à 85 ans de prison les cinq agents de sécurité d’un hôtel de Casablanca, accusés du meurtre d’un Saoudien.

Maroc : lourde peine pour le Britannique jugé pour trafic de fausse monnaie

Le verdict est tombé. Oliver Andrew, le Britannique de 29 ans en prison au Maroc a écopé d’une peine 10 ans pour trafic de fausse monnaie. La même peine a été infligée à son ami.

Maroc : Un faux "MRE" escroque de jeunes femmes en quête de mariage

Les éléments du centre territorial de la Gendarmerie royale à Kelaat M’Gouna ont mis hors d’état de nuire un homme de 36 ans recherché pour viol et escroquerie. Sa présentation...

Lourde peine pour le chef du trafic de drogue de Saint-Ouen en fuite au Maroc

La 13ᵉ chambre correctionnelle du tribunal de Bobigny (Seine-Saint-Denis) a condamné par contumace à 10 ans de prison le chef du point de deal de la cité des Boute-en-Train.

Ces articles devraient vous intéresser :

MRE : Peut-on importer une voiture de location au Maroc ? 

La douane marocaine vient de publier une nouvelle version de son guide dédié aux Marocains résidant à l’étranger. Une section dédiée à l’importation par les MRE des voitures de location. Qu’en est-il ?

Football : la stratégie de la FRMF pour attirer les binationaux

La sélection marocaine de football est composée de plusieurs joueurs binationaux qui ont opté pour le Maroc au détriment de la Belgique, de l’Espagne, des Pays-Bas, de l’Italie et bien d’autres. Derrière ces choix parfois difficiles, se trouve un...

La force économique des MRE se reflète à la Bourse de Casablanca

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) et les investisseurs étrangers détiennent à, eux seuls, plus du quart de la capitalisation boursière de la Bourse des valeurs de Casablanca (BVC).

Maroc : des biens et des comptes bancaires de parlementaires saisis

Au Maroc, les parquets des tribunaux de première instance ont commencé à transmettre aux nouvelles chambres chargées des crimes de blanchiment d’argent les dossiers des présidents de commune et des parlementaires condamnés pour dilapidation et...

Aïd al-Adha : ruée de Marocains vers l’Espagne

Alors que de nombreux Marocains résidant à l’étranger (MRE) rentrent au Maroc pour y passer les congés de l’Aïd al-Adha, certaines familles marocaines font le chemin inverse.

Les Marocains du monde, des compétences « sous-exploitées » par le Maroc

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent faiblement au développement du Maroc. Pourtant, leurs compétences sont nécessaires pour relever les défis économiques et socioculturels du royaume.

Marhaba 2023 : le dispositif exceptionnel d’accueil des MRE commence aujourd’hui

C’est ce lundi 5 juin que débutera l’opération Marhaba 2023 dédiée aux Marocains résidant à l’étranger. La Fondation a activé le dispositif d’accueil au niveau du Maroc, la France, l’Italie et l’Espagne, composé 24 sites d’assistance et...

Ramadan : point sur la délégation d’accompagnement religieux des MRE

Le nombre de personnes composant la délégation chargée de l’accompagnement religieux des Marocains résidant à l’étranger en ce mois de ramadan est connu.

Le Maroc s’attend à un retour massif de MRE

Le Maroc règle les derniers détails pour l’accueil des Marocains résidant à l’étranger (MRE) dans le cadre de l’Opération Marhaba 2024. Cette année, les préparatifs ont démarré plus tôt que prévu, la célébration de l’Aïd al-adha oblige.

MRE : du changement pour les voitures à la douane

En vue de fluidifier le retour des Marocains résidant à l’étranger (MRE) durant l’opération Marhaba 2024, l’Administration des douanes et impôts indirects (ADII) a mis en place de nouvelles mesures de facilitation. Ces dispositions visent à simplifier...