Recherche

Le gouvernement Benkirane « est incapable de défendre les MRE »

© Copyright : DR

25 avril 2013 - 21h16 - Marocains du monde

Le gouvernement Benkirane n’est pas capable de défendre les Marocains Résidant à l’Etranger, s’inquiètent plusieurs députés des Partis de l’opposition au Parlement, qui soulèvent encore une fois la question de la baisse de 40%, des allocations versées aux enfants et aux veuves d’immigrés marocains des Pays-Bas revenus vivre au Maroc, applicable depuis janvier dernier.

Abdellatif Ouahbi, chef du groupe du Parti Authenticité et Modernité (PAM) au Parlement, qui intervenait mercredi lors d’une réunion de la commission des affaires étrangères à la Chambre des représentants, craint que d’autres pays européens ne suivent l’exemple des Pays-Bas.

Pour le député du PAM, la décision du gouvernement néerlandais met l’exécutif marocain dans une impasse politique, dévoilant ainsi son incapacité à défendre les Marocains du Monde.

Les Marocains des Pays-Bas sont victimes de l’inaction du gouvernement Benkirane, fait remarquer Ouahbi, décidée sans tenir compte des accords signés en 1972 entre les deux pays.

A terme, le gouvernement néerlandais compte supprimer entièrement les pensions versées aux ayant droits de Marocains résidant aux Pays-Bas. Ces réductions décidées en janvier dernier, sont « nécessaires pour assainir le budget de l’Etat et l’économie nationale (des Pays-Bas), explique Ron Striker, ambassadeur des Pays-Bas au Maroc, à Maroc Hebdo International. »Nous avons dû prendre de nombreuses décisions douloureuses (...) afin de répondre à l’impérieuse nécessité de réduction des dépenses« , indique Ron Striker, affirmant que l’Etat néerlandais s’est basé »sur des chiffres officiels de la Banque Mondiale« pour définir ces réductions, qui »s’appliquent à l’ensemble des bénéficiaires du système de sécurité sociale néerlandais résidant en dehors de l’Union Européenne, et ce, qu’ils soient issus des Pays-Bas ou d’un autre pays".

Quelque 950 veuves et 4500 enfants d’immigrés vivant au Maroc sont touchés par cette baisse des allocations, décidée sans tenir compte des accords signés en 1972 entre les deux pays. Pour l’ambassadeur, la mesure ne devrait toucher que les allocations familiales versées aux enfants habitant au Maroc (25 millions d’euros) , les pensions de retraites (85 millions d’euros par an) ne sont pas concernées par cette coupe budgétaire.

Le gouvernement néerlandais ne compte pas revenir sur la décision en rapport avec le « pays de résidence », précise Ron Striker. « Le principe étant déjà entériné dans une loi qui a été approuvée par le Parlement néerlandais ».

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact