Les importations marocaines d’armes ont chuté de 20 % entre 2013 et 2022

13 mars 2023 - 21h40 - Maroc - Ecrit par : A.P

Les importations d’armes ont chuté de 20 % pour le Maroc et 58 % pour l’Algérie, sur la période entre 2013-2017 et 2018-2022. C’est ce que révèle un nouveau rapport de l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (SIPRI), publié ce lundi.

Ce document consacré aux dépenses militaires mondiales en 2022 note une baisse des importations d’armes du Maroc (20 %) et de l’Algérie (58 %), les deux plus grands importateurs de la région, laquelle a entraîné une chute des importations d’armes majeures par les États africains (40 %). Malgré cette baisse des importations d’armes, le Maroc et l’Algérie continuent de faire partie des pays à fort budget militaire en Afrique, précise le rapport.

À lire : Maroc-Algérie : la course à l’armement continue

Le Maroc occupe la 29ᵉ place dans le Top 40 des plus grands importateurs d’armes majeures et leurs principaux fournisseurs entre 2018 et 2022, avec 0,8 % des importations d’armes mondiales au cours de la période, contre 1,1 % pour la période 2013-2017. Avec 76 % de part, les États-Unis sont restés le premier fournisseur d’armes au Maroc, devant la France (15 %) et la Chine (6,8 %).

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Algérie - Importations - Défense - Armement

Aller plus loin

Le Maroc parmi les 10 principaux importateurs d’armes au Moyen-Orient

Le Maroc figure parmi les 10 principaux importateurs d’armes au Moyen-Orient. C’est ce que révèle l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (SIPRI).

Le Maroc veut acheter des drones armés chinois Wing Loong 2

Le Maroc envisage d’acheter des drones armés Wing Loong 2 auprès de la Chine, en remplacement des 4 Wing Loong 1 dont les Emirats arabes unis lui ont fait don en 2020.

Maroc-Algérie : la course à l’armement continue

Le Maroc et l’Algérie poursuivent leur course à l’armement. L’Algérie prévoit un budget militaire de 22,7 milliards de dollars pour 2023, soit une augmentation de 130 % par...

Espagne et Maroc : des relations rétablies et des armes vendues

L’Espagne a vendu au Maroc en 2022, une année marquée par la reprise des relations entre les deux pays après le changement de position de l’Espagne sur le Sahara, 30 millions...

Ces articles devraient vous intéresser :

Aïd Al-Adha : le Maroc va importer un million de têtes de bétail

À quelques semaines de la célébration de l’Aïd Al-Adha, le gouvernement s’active pour satisfaire les besoins de la population. En tout, un million de têtes sera bientôt importé.

Port d’armes : le Maroc durcit son arsenal juridique

Le gouvernement fait du contrôle des armes à feu une priorité. Dans ce sens, il a adopté un projet de loi pour répondre aux défis actuels et aux mutations sociales et technologiques. Ce projet est déjà sur la table du Parlement.

Budget record pour l’armée marocaine

Le Maroc va allouer près de 12,1 milliards de dollars au ministère de la Défense en 2024. Ce montant servira entre autres à l’acquisition d’armes et d’équipements militaires.

Le Maroc interdit l’importation de véhicules polluants

Le Maroc poursuit ses efforts visant à réduire l’impact de la pollution sur la santé des citoyens et sur l’environnement. Le ministère du Transport et de la logistique et le département de la Transition énergétique et du développement durable ont pris...

Le Maroc modernise ses Forces royales air avec des nouveaux hélicoptères

Les Forces royales air devraient bientôt recevoir de nouveaux hélicoptères H135M commandés auprès du constructeur européen Airbus Helicopters.

Engrais : l’Europe mise sur le Maroc

Face à la flambée des prix des matières premières liée à la crise à la guerre en Ukraine, l’Europe envisage d’augmenter ses importations d’engrais au Maroc. 40 % des importations européennes de phosphate provenaient du royaume.

Maroc : une croissance paradoxale entre exportations et importations d’avocats

Alors que le Maroc produit de plus en plus d’avocat, devenant l’un des principaux fournisseurs en Europe, la part des importations continuent de croître.

La fabrication de drones militaires devient réalité au Maroc

Le Maroc a démarré les activités industrielles de défense, notamment la fabrication de drones équipés de matériel d’observation, de surveillance et d’armement.

Le prix des lentilles s’envole au Maroc

Le prix des lentilles a considérablement augmenté au Maroc, atteignant 32 dirhams le kilo chez les détaillants, contre 25 dirhams pour les lentilles importées.

Le Polisario craint les drones marocains

Le Polisario se plaint de l’utilisation par le Maroc de drones chinois contre ses milices dans le Sahara.