« Musulman = porc », « arabe dehors » sur les murs de l’Institut Dar Ennour

5 juillet 2021 - 16h00 - France - Ecrit par : S.A

À Martigues, les murs, les fenêtres et des poubelles de l’Institut Dar Ennour ont été recouverts dimanche 4 juillet 2021 de tags islamophobes. Une enquête est en cours.

Encore un acte islamophobe. Musulman = porc », « arabe dehors », « Allah = caca » ou encore « Sauvez les Blancs »… Ce sont les inscriptions islamophobes découvertes sur les murs de l’Institut Dar Ennour, une annexe de l’Institut Al-Ghazali de la Grande Mosquée de Paris, qui forme 18 imams depuis février dernier. Les auteurs de ces inscriptions réclament «  justice  » pour les attentats contre Charlie Hebdo, le Bataclan, Nice, les attaques à Rambouillet ou encore à Conflans-Sainte-Honorine où Samuel Paty, professeur d’histoire-géographie, est assassiné par arme blanche et décapité peu après être sorti de son collège.

« Ces tags racistes et antimusulmans portent atteinte aux étudiants appelés à devenir nos futurs imams de France et qui devant de tels actes ne renonceront pas à œuvrer pour l’unité de notre société et de notre pays », a déploré la Grande Mosquée de Paris. Elle a exprimé son inquiétude quant à « l’augmentation des actes d’intolérance ». Aussi, a-t-elle exhorté « les autorités à renforcer de manière concrète et urgente la sécurité des lieux cultuels en France ».

À lire : Un centre culturel musulman de Rennes couvert de tags islamophobes, une enquête ouverte

Suite à ces actes islamophobes, la Grande Mosquée de Paris a reçu le soutien des autorités. « L’institut Al Ghazali à Martigues […] a fait l’objet de dégradations inacceptables. Je renouvelle tout mon soutien au recteur Chems-Eddine Hafiz ainsi qu’aux équipes de l’institut », a tweeté le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, promettant que tous les moyens de l’État sont mobilisés pour retrouver les auteurs de ces actes.

« Je condamne avec la plus grande fermeté ces agissements stupides et insensés. […] Je veux rappeler que dans notre ville et dans notre République ni les injures ni les menaces n’ont leur place », s’est indigné Gaby Charroux, maire de Martigues. Il confie avoir déposé une plainte et que la police mène l’enquête.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Religion - Enquête - Islamophobie - Islam

Aller plus loin

Mosquée dégradée et tags islamophobes en Isrère : une enquête ouverte

Des tags islamophobes et des dégradations ont été commis en début de semaine sur une salle de prière de La Mure, en Isère. Une enquête a été ouverte.

La mosquée de Talence victime de tags islamophobes

Dans la nuit du mardi au mercredi, des inscriptions islamophobes ont été retrouvées sur le chantier de construction de la nouvelle mosquée de Talence. Cet acte a indigné toute...

Un centre culturel musulman de Rennes couvert de tags islamophobes, une enquête ouverte

À la veille du mois de ramadan, des tags islamophobes ont été découverts, dimanche 11 avril, sur les murs extérieurs du centre culturel islamique Avicenne de Rennes. Le parquet...

À quelle date démarre le nouvel an musulman en France ?

Le Conseil théologique musulman de France (CTMF) a annoncé vendredi 22 juillet la date du début du nouvel an musulman.

Ces articles devraient vous intéresser :

Début de Ramadan au Maroc : décision ce mercredi

Alors que la majorité des pays musulmans débutent officiellement le ramadan ce jeudi 23 mars 2023, les Marocains, eux, devront attendre ce soir la décision du ministère des Habous et des Affaires islamiques.

Maroc : « Marée » de déchets après les iftars sur les plages

Les associations de défense de l’environnement dénoncent le non-respect des règles environnementales par certaines familles qui laissent d’importantes quantités de déchets sur les plages après y avoir rompu le jeûne pendant le mois de Ramadan.

Le jeûne du ramadan est-il compatible avec le diabète ?

Quel est l’impact du jeûne de ramadansur la santé d’un fidèle diabétique et quels sont les risques encourus ? Abdul Basit et Yakoob Ahmedani, tous deux médecins, donnent leur avis sur cette question qui préoccupe de nombreux fidèles musulmans.

Voici la date de l’Aïd el-Fitr en France

Débuté le 23 mars 2023, le mois du ramadan touche progressivement à sa fin. Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a annoncé vendredi 14 avril la date de l’Aïd al-Fitr marquant la fin de la période de jeûne.

Le Conseil d’État annule un arrêté anti-burkini

La ville de Mandelieu-la-Napoule, dans le sud-est de la France, a vu son arrêté interdisant le port du burkini sur ses plages suspendu par le Conseil d’État. Cet arrêté, réitéré chaque année depuis 2012, avait été contesté en justice par la Ligue des...

La date de l’Aïd al Fitr au Maroc connue

L’observation de la nouvelle lune du mois de Chaoual 2023/1444 commencera ce jeudi 20 avril 2023, mais il semble que la plupart des pays arabes ne pourront pas observer le croissant à l’œil nu. C’est du moins ce que prévoit Hassan Talibi, astronome et...

Maroc : les discours radicaux dans les mosquées inquiètent

La députée du parti Fédération de la Gauche démocratique, Fatima Tamni, a interpelé le ministre des Habous et des affaires islamiques, Ahmed Toufiq, au sujet de l’exploitation des tribunes des mosquées pour diffuser des discours radicaux contre les...

Voici les dates de début et de fin du ramadan au Maroc

Les dates de début et de fin du mois sacré de ramadan au Maroc sont désormais connues.

Maroc : Voici la date de l’Aïd al-Adha 2024

Alors que l’Aïd El Fitr marquant la fin du mois de ramadan, a été fêté il y a un peu moins d’un mois, les Marocains sont fixés sur la date de l’Aïd al-Adha.

Voici la date de début du mois de ramadan au Maroc

L’expert marocain en astronomie, Hicham El Aissaoui vient de prédire la date de début du mois de ramadan 2023 au Maroc.