L’intelligence économique : un outil de performance économique et un facteur de compétitivité du Maroc

3 janvier 2021 - 15h00 - Ecrit par : J.K

Grâce à la crise sanitaire actuelle, l’intelligence économique s’impose comme un outil de performance économique et un facteur de compétitivité pour le Maroc. Y aller ou périr, fini le temps où elle était considérée comme un luxe.

L’IE est un processus informationnel visant à éclairer la prise de décision, assurer la protection du patrimoine matériel et immatériel, et renforcer la compétitivité des organisations à travers le lobbying. Autant de dimensions qui en font un passage obligé pour réussir l’adaptation avec les spécificités des pays et les stratégies internes des organisations.

« Le Maroc en 2011, a été le premier pays africain qui a mis en place une plateforme Open-Data », fait observer Ghizlane Salam, professeure d’économie à l’Université Hassan II-Casablanca, dans une interview à la MAP, ajoutant que, « cette initiative n’a pas abouti aux objectifs souhaités pour plusieurs raisons, dont la confiance au numérique reste le principal facteur », parce que, « c’est tout un état d’esprit qu’il faut changer ».

Très prisée par des cabinets de conseil, des Think Tank, des banques, de grandes entreprises ou des associations professionnelles, l’IE reste moins présente dans les établissements publics, faute d’une vision globale et d’une stratégie publique en la matière. Si l’on réussit à mettre en place une bonne gouvernance de l’Open-Data, en facilitant l’accès aux données, l’Etat et les entreprises vont profiter pleinement de cet engouement, note Mme Salam, auteure d’un ouvrage intitulé « Intelligence économique ».

Aussi l’universitaire fait-elle, deux propositions : la vulgarisation du concept “IE”, expliquant que le concept est mal défini, ou encore « mal perçu » et il est parfois synonyme de « piratage », et parfois « d’espionnage », ce qui ne rend pas aisé d’en parler, et par conséquent de le développer correctement.

Le deuxième point, c’est la mise en place d’un bon climat de collaboration privé-public, renforcé par une politique d’Open-Data contrôlée. Et de conclure que, vu que les ressources humaines sont disponibles, les idées, multiples et les innovations, de plus en plus nombreuses, il ne reste et qu’à fédérer toutes ces potentialités pour évoluer vers un « système national d’IE équilibré ».

Tags : Corruption - Piratage - Banques - Informatique - Compétitivité - Développement - Espionnage

Aller plus loin

Voici les 9 Marocains distingués parmi les 100 leaders économiques africains de demain

Choiseul Africa 2020 a distingué 9 Marocains parmi les 100 leaders africains de demain, a indiqué l’Institut Choiseul, un think tank indépendant basé à...

La marocaine Najat Benchiba désignée « femme d’affaires-PME » de l’année au Royaume-Uni

Najat Benchiba-Savenius, la fondatrice de « Gazelle Advisory Group » a été désignée "Femme d’affaires", par le magazine britannique Women in Finance. Elle a été classée dans la...

Maroc : directeur de banque, mais surtout escroc

Le directeur d’une agence bancaire à Témara ainsi que son complice, un militaire, impliqués tous deux dans une affaire de falsification en échange de crédits bancaires, ont été...

Léger recul du Maroc dans le classement 2020 de prospérité des pays

Le Maroc vient de perdre deux places dans le classement 2020 de prospérité des pays. Le Royaume occupe la 96e place sur les 167 pays analysés, avec un score global de...

Nous vous recommandons

Pegasus : le Maroc joue la carte de la fermeté

Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger a réagi à la prétendue infiltration des téléphones de plusieurs personnalités publiques nationales et étrangères à travers le logiciel israélien...

Mafia marocaine aux Pays-Bas : la perpétuité requise contre Ridouan Taghi

Le mafieux néerlandais d’origine marocaine Ridouan Taghi et ses coaccusés risquent la prison à perpétuité à l’issue du procès Marengo. Telle est la réquisition du ministère public contre les six accusés.

Le Marocain Jawad Abdelmoula remporte la coupe du monde de triathlon

Jawad Abdelmoula, 27 ans, a remporté sa première coupe du monde de triathlon en Corée du Sud, honorant ainsi les couleurs du drapeau national.

Le FC Séville s’inquiète de l’état de santé de Yassine Bounou

Blessé lors du match retour entre le Maroc et la République démocratique du Congo, comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde Qatar 2022, Yassine Bounou risque de ne pas se rétablir avant le match décisif entre le FC Séville et le FC Barcelone en...

L’étrange similitude entre un épisode des Simpson et le sauvetage de Rayan

L’un des épisodes de la série télévisée d’animation américaine « Les Simpson » ressemble à l’histoire de Rayan, le garçonnet marocain de 5 ans décédé après être resté coincé dans un puits sec de 45 cm de diamètre pendant 5...

Vahid Halilhodzic vivement critiqué

Mardi dernier, les Lions de l’Atlas ont décroché leur billet pour la Coupe du monde au Qatar. Mais pour Jérôme Rothen qui a connu le coach Vahid au Paris Saint-Germain, les méthodes du sélectionneur risquent d’être un obstacle à l’évolution du Maroc durant...

Des enfants de personnalités arrêtés à Tétouan pour violation de l’état d’urgence

À Tétouan, les hauts responsables de la région attachent du prix à l’application de la loi sur les violations de l’état d’urgence sanitaire. Plusieurs fils de personnalités subissent la rigueur de la loi. Ceux-ci ont été déférés devant le parquet...

Deux bateaux supplémentaires pour les MRE

Deux bateaux supplémentaires ont été affrétés dans le cadre d’un accord signé entre la compagnie estonienne Tallink Grupp et le port de Tanger. Ces navires, Victoria I et Romantika, vont participer à l’opération Marhaba 2021 entre la France, l’Italie et le...

L’allemand RWE va fournir du gaz au Maroc via l’Espagne

Le géant allemand de l’énergie RWE va desservir le Maroc en gaz via le gazoduc Maghreb-Europe en sens inverse dans le cadre du nouvel accord entre le Maroc et l’Espagne.

Maroc : les vols risquent d’être perturbés au mois d’août

La situation s’annonce difficile pour le ciel marocain. Le trafic aérien de certains aéroports du Royaume risque d’être perturbé, en raison d’un débrayage des contrôleurs de la circulation aérienne, prévu à partir du 3 août...