Nora Fatehi interrogée par la police indienne dans une affaire d’extorsion

15 septembre 2022 - 19h20 - Ecrit par : G.A

Citée dans une affaire de blanchiment d’argent et de crimes économiques en lien avec l’escroc indien Sukesh Chandrashekhar, l’actrice et productrice maroco-canadienne Nora Fatehi a été interrogée une nouvelle fois par l’agence indienne de lutte contre la criminalité financière ce jeudi.

Ce n’est pas la première fois que la chanteuse, productrice, mannequin et actrice maroco-canadienne est interrogée par la police de Delhi dans cette affaire d’extorsion et de blanchiment d’argent qui semble avoir éclaboussé bon nombre de stars de Bollywood. Pour ce nouvel interrogatoire, Nora Fatehi sera confrontée à Pinky Irani, celle qui lui a présenté Sukesh Chandrashekhar. « Elles seront d’abord interrogées séparément, puis confrontées et interrogées ensemble », a déclaré PTI citant un officier de police.

À lire : Nora Fatehi interrogée dans une affaire de blanchiment d’argent

Mercredi, la police a auditionné pour la même affaire, l’actrice sri-lankaise Jacqueline Fernandez. La confrontation reste fondamentale, selon la police qui souligne certaines contradictions dans les dépositions des actrices et Pinky Irani, qui est une proche collaboratrice de Sukesh Chandrashekhar. « Il y a quelques contradictions dans les déclarations faites par Irani. Donc, il est important que nous confrontions Irani et Nora ensemble. De plus, Irani est soupçonnée d’avoir joué le rôle clé donc, il est important que nous posions les questions restées sans réponses et recherchons des éclaircissements », a déclaré l’un des enquêteurs.

À lire : Nora Fatehi, la Marocaine qui monte à Bollywood (vidéo)

Des précédentes dépositions faites par Nora Fatehi les 13 septembre et 21 octobre, qui comme de nombreux acteurs et actrices de Bollywood, ont reçu des voitures et cadeaux de luxe de la part de Sukesh et de sa femme, l’actrice Leena, elle a souligné ignorer qu’elle fricotait avec des gens du milieu criminel. Mais pour la police, tout ceci reste à prouver. « Nora Fatehi dit qu’elle ne savait pas que l’événement auquel elle a été invitée à Chennai avait des liens avec ce syndicat du crime. Mais il faudra tout voir, comment ont été utilisés la voiture et les cadeaux qu’elle avait reçus. Nous n’arriverons à une conclusion qu’avec une enquête appropriée », affirme-t-on.

Tags : Nora Fatehi - Blanchiment d’argent - Enquête - Inde - Vidéos

Aller plus loin

Record absolu pour Nora Fatehi

Pour fêter les 20 millions de fans sur Instagram, la célèbre actrice de Bollywood, Nora Fatehi, 28 ans, a publié une vidéo tournée au Maroc.

Nora Fatehi interrogée dans une affaire de blanchiment d’argent

Nora Fatehi a été à nouveau convoquée par la Direction de l’application de la loi (ED) de l’Inde, agence de lutte contre la criminalité financière. Citée dans une affaire de...

Nora Fatehi, la Marocaine qui monte à Bollywood (vidéo)

Nora Fatehi vient de faire son entrée dans le monde de Bollywood en participant au film "Dilbar", dont la item song, qui est une scène de danse accompagnant une chanson tournée...

France : des Marocains impliqués dans un vaste réseau de blanchiment d’argent

Des Marocains, Congolais, Sénégalais et Pakistanais ont écopé de différentes peines de prison pour leur implication dans une vaste affaire de blanchiment d’argent. Également...

Nous vous recommandons

Réaction du Maroc suite à la main tendue de l’Allemagne

Le Maroc a réagi à la main tendue de l’Allemagne. S’achemine-t-on vers le réchauffement des relations diplomatiques entre les deux pays, rompues en raison des malentendus profonds au sujet des questions fondamentales du royaume notamment la question du...

Maroc : voici les 23 plages déconseillées à la baignade cet été

Le rapport annuel sur la qualité des eaux de baignade et du sable des plages au Maroc a été publié par le ministère de la transition énergétique et du développement durable. 23 plages marocaines sont déclarées non...

Puma critiqué pour le nouveau maillot des Lions de l’Atlas

Les maillots des Lions de l’Atlas pour la période 2022-2024 confectionnés par Puma ont fuité sur les réseaux sociaux. Ces maillots sont loin de séduire les supporters marocains qui critiquent l’entreprise...

L’auteur de l’agression du Marocain à Majorque s’est livré à la police

L’auteur de l’agression du Marocain à Majorque s’est livré mardi à la police nationale de Manacor, accompagné de son avocat. La victime est toujours entre la vie et la mort à l’hôpital Son Espases de...

Hassan Bouadar : le parcours exceptionnel d’un jeune Marocain

Hassan Bouadar, un Marocain dont les parents ont immigré en France à la fin des années 60 a gravi les échelons pour devenir aujourd’hui vice-président de FedEx Express, une compagnie aérienne spécialisée dans le transport international de fret. Parcours d’un...

La villa d’un prince émirati cambriolée à Rabat

Les services de la police judiciaire de la préfecture de police de Rabat et de la brigade antigang ont réussi à interpeller plusieurs individus soupçonnés d’être les auteurs du cambriolage de la résidence d’un prince émirati, de vols opérés au siège du...

L’Algérie accuse le Maroc de nuire à son économie

L’Algérie accuse le Maroc de nuire à son économie en «  inondant  » son territoire de fausse monnaie. Plusieurs saisies ont été opérées ces derniers mois.

Flambée des cas positifs à Marrakech : les médecins du privé appelés à la rescousse

La recrudescence des contaminations à Marrakech appelle à la mobilisation de toutes les ressources humaines disponibles de la région. Les médecins du secteur privé sont désormais appelés à contribuer au dépistage précoce des cas de...

Pour limiter la fuite des cerveaux, le Maroc augmente le salaire des médecins

À compter de 2023, les médecins, pharmaciens et dentistes du secteur public verront leur rémunération et leur statut professionnel revalorisés. Cette mesure prise par le gouvernement est censée limiter la fuite des...

Maroc : le chantier de maintenance des aéronefs militaires s’accélère

Le Maroc s’active pour la mise en place d’un écosystème d’industries dédiées à la maintenance d’avions militaires. Un projet qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan d’accélération industrielle.