Nora Fatehi interrogée par la police indienne dans une affaire d’extorsion

15 septembre 2022 - 19h20 - Culture - Ecrit par : G.A

Citée dans une affaire de blanchiment d’argent et de crimes économiques en lien avec l’escroc indien Sukesh Chandrashekhar, l’actrice et productrice maroco-canadienne Nora Fatehi a été interrogée une nouvelle fois par l’agence indienne de lutte contre la criminalité financière ce jeudi.

Ce n’est pas la première fois que la chanteuse, productrice, mannequin et actrice maroco-canadienne est interrogée par la police de Delhi dans cette affaire d’extorsion et de blanchiment d’argent qui semble avoir éclaboussé bon nombre de stars de Bollywood. Pour ce nouvel interrogatoire, Nora Fatehi sera confrontée à Pinky Irani, celle qui lui a présenté Sukesh Chandrashekhar. « Elles seront d’abord interrogées séparément, puis confrontées et interrogées ensemble », a déclaré PTI citant un officier de police.

À lire : Nora Fatehi interrogée dans une affaire de blanchiment d’argent

Mercredi, la police a auditionné pour la même affaire, l’actrice sri-lankaise Jacqueline Fernandez. La confrontation reste fondamentale, selon la police qui souligne certaines contradictions dans les dépositions des actrices et Pinky Irani, qui est une proche collaboratrice de Sukesh Chandrashekhar. « Il y a quelques contradictions dans les déclarations faites par Irani. Donc, il est important que nous confrontions Irani et Nora ensemble. De plus, Irani est soupçonnée d’avoir joué le rôle clé donc, il est important que nous posions les questions restées sans réponses et recherchons des éclaircissements », a déclaré l’un des enquêteurs.

À lire : Nora Fatehi, la Marocaine qui monte à Bollywood (vidéo)

Des précédentes dépositions faites par Nora Fatehi les 13 septembre et 21 octobre, qui comme de nombreux acteurs et actrices de Bollywood, ont reçu des voitures et cadeaux de luxe de la part de Sukesh et de sa femme, l’actrice Leena, elle a souligné ignorer qu’elle fricotait avec des gens du milieu criminel. Mais pour la police, tout ceci reste à prouver. « Nora Fatehi dit qu’elle ne savait pas que l’événement auquel elle a été invitée à Chennai avait des liens avec ce syndicat du crime. Mais il faudra tout voir, comment ont été utilisés la voiture et les cadeaux qu’elle avait reçus. Nous n’arriverons à une conclusion qu’avec une enquête appropriée », affirme-t-on.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Inde - Enquête - Vidéos - Blanchiment d’argent - Nora Fatehi

Aller plus loin

Nora Fatehi interrogée dans une affaire de blanchiment d’argent

Nora Fatehi a été à nouveau convoquée par la Direction de l’application de la loi (ED) de l’Inde, agence de lutte contre la criminalité financière. Citée dans une affaire de...

Des révélations accablantes contre Nora Fatehi

De nouvelles révélations dans l’affaire de blanchiment d’argent et de délit économiques en lien avec l’escroc indien Sukesh Chandrashekhar dans laquelle serait impliquée...

Nora Fatehi, magnifique en couverture de Grazia

L’actrice, danseuse et productrice maroco-canadienne Nora Fatehi est la tête d’affiche du dernier numéro du magazine féminin Grazia India. Elle est simple et sublime.

Nora Fatehi fait la pub de cuisine marocaine en Inde (vidéo)

Nora Fatehi était récemment l’invitée de la saison 2 de l’émission « Stars Vs Food », diffusée sur la chaine Discovery+. Au cours de l’émission, elle a prouvé qu’en plus de la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Mondial Qatar : Nora Fatehi va partager la scène avec Nicki Minaj

La rappeuse américaine Nicki Minaj se produira lors de la cérémonie d’ouverture de la coupe du monde qui se déroulera du 20 novembre au 18 décembre 2022 aux côtés de l’actrice et productrice maroco-canadienne, Nora Fatehi.

Combien gagne Nora Fatehi ?

L’actrice, productrice et danseuse maroco-canadienne, Nora Fatehi figure parmi les grosses pointures du cinéma indien. À combien s’élève la fortune de la plus indienne des Marocaines ?

Blanchiment d’argent : le Maroc sort de la liste grise de l’Europe

La Commission européenne vient d’annoncer le retrait du Maroc de la liste grise de l’Union européenne des pays sous surveillance en matière de blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme. Cette décision fait suite à l’évaluation effectuée...

Les confidences de Nora Fatehi sur son show à la coupe du monde

L’actrice et productrice maroco-canadienne Nora Fatehi s’est, pour la première fois, produite à la cérémonie d’ouverture d’une coupe du monde. Elle partage les émotions qu’elle a ressenties en ces moments historiques au Qatar.

Blanchiment d’argent : Le Maroc serre la vis et ça paye

La lutte contre les activités de blanchiment des capitaux et de financement du terrorisme connaît des progrès significatifs au Maroc. En témoigne le nombre de déclarations de soupçon reçues par l’Autorité nationale du renseignement financier (ANRF) en...

Maroc : des barons de la drogue profitent de la légalisation de la culture du cannabis

La récente légalisation de la culture du cannabis à usage thérapeutique au Maroc serait déjà source de malaise. Des observateurs alertent sur la survie de la filière, évoquant des craintes de blanchiment d’argent par des barons de la drogue.

Nora Fatehi convertie au Christianisme ?

L’artiste marocaine Nora Fatehi a déclenché une vague de réactions sur Instagram après avoir publié un extrait vidéo la montrant portant un collier avec une croix.

Le Maroc lance une opération de régularisation sur les avoirs détenus à l’étranger

L’Office de Changes informe les personnes physiques et morales résidentes au Maroc, disposant d’une résidence fiscale, d’un siège social ou d’un domicile fiscal au Maroc, et ayant constitué des avoirs et liquidités à l’étranger avant le 1ᵉʳ janvier...

Accord fiscal Maroc-OCDE : Le gouvernement rassure les MRE

Le porte-parole du gouvernement marocain, Mustapha Baïtas, a voulu rassurer les Marocains résidant à l’étranger (MRE) au sujet de l’échange automatique d’informations financières et fiscales, signé par le royaume avec l’OCDE à Paris le 25 juin 2019.

Blachiment d’argent : le Maroc sort de la liste grise (GAFI)

Après évaluation des dispositifs mis en place par le Maroc pour lutter contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme, le groupe d’action financière (GAFI) a décidé de sortir le royaume de la liste grise.