« L’Iran a joué un rôle perturbateur et destructeur au Maroc »

9 août 2022 - 17h20 - Ecrit par : S.A

Mohammed Al-Sulami, président de l’Institut international d’études iraniennes (Rasanah), affirme que l’Iran a joué un rôle perturbateur et destructeur au Maroc, raison pour laquelle Rabat n’est pas près de renouer des relations diplomatiques avec Téhéran.

« L’Iran a joué un rôle perturbateur et destructeur au Maroc à travers son ambassade, son siège diplomatique et ses centres culturels », fait remarquer Dr Mohammed Al-Sulami dans une tribune publiée par Arab News. Il énumère les actions menées par Téhéran. L’universitaire évoque notamment une stratégie pour propager le chiisme au Maghreb, influencer l’identité religieuse de la société marocaine et gagner en influence religieuse et politique dans le dessein d’étendre sa présence et d’accroître son pouvoir, ainsi que de créer une base de soutien, en convertissant la loyauté du peuple à Téhéran pour servir ses objectifs et ses ambitions.

À lire : Le Maroc et l’Iran dans une concurrence religieuse en Afrique de l’Ouest

En 2018, il a été révélé que l’Iran livre des armes et forme le Front Polisario via le Hezbollah libanais. Cette révélation avait poussé le Maroc à rompre la même année ses relations diplomatiques avec Téhéran. « À la suite de cette révélation, le Maroc a décidé de couper ses relations diplomatiques avec l’Iran à l’été 2018. Nous savons tous à quel point la question du Sahara occidental est sensible pour le peuple marocain et les dirigeants du pays, et que ce sujet est non négociable », souligne Al-Sulami, ajoutant que les responsables marocains sont parfaitement conscients de la volonté iranienne de renforcer son influence néfaste sur la scène marocaine et du rôle préjudiciable joué par le Corps des gardiens de la révolution islamique et le Hezbollah dans la contrebande transfrontalière d’armes vers les zones de conflit en Afrique.

À lire : Les raisons de la participation du Maroc au sommet arabe sur l’Iran

Dès lors, le Maroc a, rappelle l’universitaire, tenté de réglementer le comportement de l’Iran à son égard en concluant des protocoles d’accord pour renforcer la coopération et la coordination bilatérales, le respect mutuel de la souveraineté, le maintien de l’intégrité territoriale et la non-ingérence dans les affaires intérieures de l’autre. Malgré ces accords, l’Iran a cependant poursuivi ses actions hostiles. Selon lui, Téhéran n’a pas su saisir une longue série d’opportunités qui s’offrait à lui pour normaliser ses relations avec Rabat. « Par ses propres actes et comportements destructeurs, Téhéran continue de renforcer les perceptions et impressions négatives », analyse Mohammed Al-Sulami.

À lire : L’Iran répond aux accusations du Maroc

Et de conclure : « Le Maroc, qui souffre depuis longtemps, n’est que l’un des nombreux pays africains, arabes et islamiques qui insistent désormais sur le fait qu’ils n’ouvriront la porte à aucune normalisation des relations avec l’Iran à moins que Téhéran n’apporte des changements substantiels à ses politiques et aux modèles de ses relations extérieures ».

Tags : Diplomatie - Iran - Polisario - Sahara Marocain

Aller plus loin

L’Iran protègerait un Marocain d’Al-Qaïda recherché par les États-Unis

Le Marocain Mohamed Abatay, alias Abderrahmane Al Maghribi, fiché par les services sécuritaires américains en tant que terroriste international, est toujours réfugié en Iran d’où...

« Hassan II était magnifique. Mohammed VI est adorable. » (vidéo)

Farah Diba Pahlavi, ancienne impératrice d’Iran, salue la magnanimité du roi Mohammed VI et de son père Hassan II dont elle garde de bons...

L’Iran veut rétablir ses relations diplomatiques avec le Maroc

L’Iran cherche à renouer le dialogue avec le Maroc après trois ans de gel des relations diplomatiques.

Football : l’Iran refuse de jouer contre le Maroc

Un fait inhabituel aux Jeux de la Solidarité Islamique de Konya. L’équipe de l’Iran a refusé d’affronter l’équipe du Maroc.

Nous vous recommandons

Quand les vacances de la Première ministre française à Marrakech créaient polémique

La Première ministre fraîchement nommée Élisabeth Borne, ex-ministre de la Transition écologique et solidaire s’était retrouvée au cœur d’une polémique en 2019 pour être partie en vacances à Marrakech à un moment où la France faisait face à un contexte social...

Un faux neveu de Brigitte Macron sollicitait des avantages dans un palace marocain

Un escroc s’est fait passer pour le neveu de Brigitte Macron pour obtenir des avantages notamment dans un établissement hôtelier de Marrakech. Poursuivis pour tentatives d’escroqueries et usurpations d’identité, l’homme et sa complice vont comparaître...

Les ambitions du Maroc pour le transport maritime

Le Maroc a l’ambition de développer des ferries long-courriers devant relier ses ports aux ports européens. Abdelkader Amara a fait savoir que le royaume est prêt à soutenir le secteur privé dans ce...

Jean-Luc Mélenchon vante les mérites du Maroc, son pays natal

Le candidat de la France insoumise à la présidentielle Jean-Luc Mélenchon garde de bons souvenirs de son pays natal, le Maroc. Il ne rate aucune occasion pour vanter les mérites du royaume.

Le maillot du Maroc pour le mondial ne plait pas à tout le monde

Puma est sous le feu des critiques après la présentation du maillot que porteront les Lions de l’Atlas à la prochaine coupe du monde qui se déroulera du 20 novembre au 18 décembre 2022 au Qatar.

Mines d’or : le Maroc octroie de nouveaux permis d’exploration

Quatre nouveaux permis d’exploration ont été accordées à la société aurifère canadienne Stellar AfricaGold Inc. à proximité de la zone où elle avait récemment découvert de l’or à Tichka Est.

Cristiano Ronaldo et Georgina Rodríguez se seraient mariés en secret au Maroc

Le footballeur Cristiano Ronaldo et l’influenceuse Georgina Rodríguez se seraient mariés en secret au Maroc. Le couple fait parler de lui ces derniers temps à cause de la grossesse de Georgina qui attend des...

Halilhodzic menace de démissionner

Le sélectionneur de l’équipe marocaine de football est très remonté contre Hakim Ziyech, et l’a fait savoir au cours d’une conférence de presse. Vahid Halilhodzic a expliqué aux médias les raisons de l’absence de Hakim Ziyech et invite la Fédération royale...

Les Marocains de Belgique payeront leurs billets d’avion plus cher

Au Maroc, les prix des billets d’avion en provenance de la Belgique vont considérablement grimper en raison de la hausse importante du prix du pétrole.

L’Espagne inflige des amendes « injustes » à des camionneurs marocains

Les routiers marocains, très affectés par la mesure de restrictions de visas imposée par la France, appellent les autorités marocaines au secours.