Une élève voilée fait plier un lycée catholique

26 novembre 2020 - 10h00 - Maroc - Ecrit par : K.B

Une jeune fille, en première année du collège, a obtenu gain de cause face à son établissement scolaire, qui lui avait interdit l’accès aux cours pour le port de voile. La décision a été prise mercredi par le tribunal de première instance de Kénitra.

Le bras de fer entre les parents de la petite fille voilée et l’école catholique Don Bosco n’aurait duré que quelques jours. L’enfant a été rétabli dans ses droits, et pourra rejoindre les bancs de l’école immédiatement.

Décision exécutoire, le juge d’instruction a contraint l’établissement scolaire à réintégrer l’enfant sous une astreinte de 2000 dirhams pour chaque jour de retard.

Début novembre, les responsables administratifs de l’école catholique ont soumis la petite fille à un véritable interrogatoire, la laissant deux jours de suite dans la cour de l’établissement. Contrainte de signer un engagement sur l’honneur, sa mère a fait appel à un huissier de justice pour constater le délit d’atteinte à un droit fondamental.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Education - Kenitra - Enfant - Voile islamique

Aller plus loin

États-Unis : le point de presse à la Maison-Blanche, confié à une femme voilée

Le traditionnel point de presse à la Maison-Blanche a été effectué par une femme voilée. Une première aux États-Unis, qui montre que le mandat de Joe Biden est réellement placé...

Maroc : elle poursuit en justice son école qui lui a interdit de porter le voile

Une élève vient de porter plainte contre l’école catholique située à Kénitra qui lui a interdit de porter le voile. Le dénouement de ce dossier est attendu dans les tout...

Une étudiante voilée fait plier une université

La Cour suprême tchèque vient de donner raison à une étudiante d’origine somalienne qui avait été refusée, en 2013, d’une école d’infirmerie de Prague à cause de son hijab.

Une musulmane expulsée d’un avion à cause de son voile

Une candidate malheureuse au Congrès américain a été expulsée d’un vol de la compagnie American Airlines pour avoir porté le voile. Elle a également été interpellée et placée en...

Ces articles devraient vous intéresser :

British Airways : une combinaison et un hijab pour les hôtesses de l’air

La compagnie aérienne British Airways a dévoilé les nouveaux uniformes que porteront désormais ses hôtesses de l’air. Il s’agit d’une combinaison et d’un hijab et l’une autre variante plus ample, mais toujours avec le voile.

Pénurie de médecins au Maroc : Le système de santé à bout de souffle

La pénurie de médecins persiste au Maroc. Par ailleurs, la réduction de la durée de formation en médecine suscite actuellement une vive protestation de la part des étudiants.

Vacances scolaires : alerte d’Autoroute du Maroc

La Société Nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) a recommandé aux usagers de se renseigner sur l’état du trafic à l’occasion des vacances scolaires qui débutent ce week-end.

Maroc : risque d’augmentation des mariages de mineures après le séisme

Le séisme survenu dans la province d’Al Haouz vendredi 8 septembre pourrait entrainer une multiplication des mariages de mineures, craignent les femmes sinistrées dormant désormais avec leurs filles sous des tentes dans des camps.

Maroc : des centres pour former les futurs mariés

Aawatif Hayar, la ministre de la Solidarité, de l’intégration sociale et de la famille, a annoncé vendredi le lancement, sur l’ensemble du territoire du royaume, de 120 centres « Jisr » dédiés à la formation des futurs mariés sur la gestion de la...

L’enseignement de la langue amazighe généralisé dans les écoles marocaines

Le ministère de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports vient d’annoncer son plan de généralisation de l’enseignement de la langue amazighe dans tous les établissements du primaire d’ici à l’année 2029-2030.

Hiba Abouk, séparée d’Achraf Hakimi, trouve du réconfort auprès de ses enfants

Affectée par sa séparation avec Achraf Hakimi et la polémique liée à leur divorce, Hiba Abouk continue de garder le moral haut et le sourire grâce à ses enfants Amin (3 ans) et Naïm (1 an).

Le mariage des mineurs diminue au Maroc

Après une hausse en 2021, le nombre de mariage de mineurs a diminué l’année dernière. Cela représente certes une note positive, mais il y a encore du chemin à faire pour en finir avec cette pratique.

Au Maroc, le mariage des mineures persiste malgré la loi

Le mariage des mineures prend des proportions alarmantes au Maroc. En 2021, 19 000 cas ont été enregistrés, contre 12 000 l’année précédente.

Après le séisme, le défi éducatif du Maroc sous les tentes

Après le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre, les enfants marocains se rendent à l’école et reçoivent les cours sous des tentes. Certains ont du mal à s’adapter, tandis que d’autres tentent d’« oublier la tragédie ».