Lille : la mosquée des Bois-Blancs obtient gain de cause

8 juin 2022 - 06h20 - France - Ecrit par : G.A

L’association des Compagnons de la paix, gestionnaire de la mosquée des Bois-Blancs à Lille, vient de gagner une autre bataille judiciaire face au bailleur Vilogia, soutenu par la Métropole de Lille (MEL).

Le 6 juin reste un grand jour pour la mosquée des Bois-Blancs grâce au tribunal administratif de Lille qui a annulé la préemption par laquelle le bailleur avait acquis, en 2019, un local convoité par la mosquée, rapporte Nord Eclair.

À lire : Le maire de Nice obligé d’ouvrir la mosquée En-Nour

L’association pensait pouvoir prendre possession du terrain en lieu et place de l’espace d’à peine 60 mètres carrés qu’elle occupe actuellement, mais elle s’est fait devancer par le bailleur Vilogia qui avait préempté à la dernière minute l’espace à l’initiative de la MEL afin de construire des logements sociaux.

À lire : Bordeaux : suspension de la fermeture de la mosquée de Pessac

La méthode employée par le bailleur avait été dénoncée par l’association, et qui pour obtenir gain de cause, s’est tournée vers la justice. Cette dernière a décidé en octobre 2019 de suspendre la préemption sans se prononcer pour une invalidation de l’achat du terrain par Vilogia.

À lire : Isère : condamné pour avoir dégradé des salles de prière musulmanes

La décision empêchait le bailleur d’engager de nouveaux travaux en attendant un jugement sur le fond. Mais aujourd’hui, c’est chose faite au grand bonheur des responsables et des fidèles de la mosquée Omar Ibn Al-Khattab.

Sujets associés : France - Lille - Religion - Droits et Justice

Aller plus loin

Bordeaux : suspension de la fermeture de la mosquée de Pessac

La fermeture de la mosquée Al Farouk de Pessac a été suspendue par le tribunal administratif de Bordeaux, suite au rejet de la demande déposée par la préfecture de la ville.

Le maire de Nice obligé d’ouvrir la mosquée En-Nour

La cour d’appel administrative de Marseille avait condamné, lundi 2 novembre, Nice à signer l’ouverture définitive de la mosquée En-Nour avant le 2 janvier mais la ville affiche...

Huit mois de prison pour avoir menacé la mosquée de Lille Sud

Le tribunal de Lille a condamné mercredi, à huit mois de prison ferme avec mandat de dépôt, l’homme qui avait menacé, en juin dernier, une mosquée de la ville.

Maroc : 3 ans de prison pour avoir critiqué la fermeture des mosquées

Le tribunal de Salé a condamné un jeune à une peine de 3 ans de prison ferme pour « éloge d’actes terroristes » et « non dénonciation de crime terroriste ». Âgé de 23 ans, le...

Ces articles devraient vous intéresser :

Deux fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone en prison

Accusés de détournement de fonds, deux anciens fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone ont été placés en détention, mercredi, par le procureur général du Roi près du tribunal des crimes financiers de Rabat.

Maroc : utilisation frauduleuse de l’autorisation de polygamie

Le premier président de la Cour de cassation et président délégué du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ), Mohamed Abdennabaoui, a mis en garde les présidents des tribunaux contre l’utilisation frauduleuse de l’autorisation de polygamie.

Guingamp : tags racistes découverts sur la mosquée, enquête en cours

La mosquée de Guingamp, dans les Côtes-d’Armor, a été ciblée dans la nuit du jeudi 7 au vendredi 8 décembre 2023 par des tags islamophobes. Une première en 40 ans.

La date de l’Aid Al Mawlid au Maroc connue

Au Maroc, l’Aid Al Mawlid Annabaoui, la fête qui célèbre la naissance du prophète Mohammad, sera célébrée en ce mois de septembre.

Gad Elmaleh évoque « le modèle marocain de fraternité judéo-musulmane »

À l’occasion de la sortie de son film « Reste un peu » qui sort le 16 novembre, l’humoriste marocain Gad Elmaleh revient sur la richesse spirituelle du Maroc, « une terre de fraternité judéo-musulmane » dont le modèle n’existe « nulle part ailleurs ».

Vers une révolution des droits des femmes au Maroc ?

Le gouvernement marocain s’apprête à modifier le Code de la famille ou Moudawana pour promouvoir une égalité entre l’homme et la femme et davantage garantir les droits des femmes et des enfants.

Les avocats marocains passent à la caisse

Les avocats marocains doivent désormais s’acquitter d’une avance sur l’impôt sur le revenu ou sur les sociétés au titre de l’exercice en cours auprès du secrétaire–greffier à la caisse du tribunal pour le compte receveur de l’administration fiscale....

Le hijab sur les podiums, témoignage de Mariah Idrissi

La Londonienne d’origine pakistanaise et marocaine Mariah Idrissi, premier mannequin en hijab à prendre part à une campagne publicitaire, se dit persuadée que malgré certaines pressions, la mode pudique va continuer à se développer.

Mohamed Ihattaren rattrapé par la justice

Selon un média néerlandais, Mohamed Ihattaren aurait des démêlés avec la justice. Le joueur d’origine marocaine serait poursuivi pour agression et tentative d’incitation à la menace.

Le Conseil d’État annule un arrêté anti-burkini

La ville de Mandelieu-la-Napoule, dans le sud-est de la France, a vu son arrêté interdisant le port du burkini sur ses plages suspendu par le Conseil d’État. Cet arrêté, réitéré chaque année depuis 2012, avait été contesté en justice par la Ligue des...