Cette année, des mariages beaucoup plus chers au Maroc

26 juin 2021 - 18h20 - Ecrit par : A.T

Éviter une nouvelle année blanche. C’est l’objectif porté par les professionnels du secteur événementiel, visiblement heureux de l’assouplissement des restrictions liées au covid et de l’ouverture des frontières, par conséquent, de la reprise des cérémonies de mariage. Mais, cela ne passe pas sans contraintes.

Tout le monde le sait. Au Maroc, la saison des cérémonies de mariage c’est l’été. Elle commence généralement au cours du mois de juin et se poursuit jusqu’à septembre. Féerique, traditionnel et haut en couleurs (et en vibrations rythmiques !), le mariage marocain ne ressemble à aucun autre. Les jeunes fiancés s’unissent au cours d’une cérémonie spéciale organisée par un ensemble de professionnels spécialisés dans l’évènementiel.

Après des mois de crise, les fêtes de mariage sont de nouveau autorisées, rapporte La Vie éco qui ajoute que c’est aussi tout un pan de l’économie qui redémarre. Les musiciens, les photographes, les pâtissiers, ou encore les traiteurs longtemps sur les carreaux, seraient aujourd’hui débordés, et ce, jusqu’au mois de décembre.

A lire : Maroc : elle se suicide après une promesse de mariage non tenue

Toutefois, précise l’hebdomadaire, la reprise du secteur ne se passe pas sans contraintes : planning serré, manque de moyens humains et augmentation des prix des produits alimentaires. Ce sont autant de facteurs qui expliquent une hausse constatée de leurs tarifs.

Certains organisateurs de mariages, ou « wedding planners » pour les plus branchés, affirment que leur carnet de commandes est plein. Et il s’agit aussi de familles qui ont réservé depuis plusieurs mois, avant l’allègement des restrictions sanitaires, relève le média, citant un organisateur de mariages.

Qu’ils soient traiteurs, neggafates, couturières, coiffeuses, ou propriétaires de salles des fêtes, ces professionnels ont revu le coût de leur prestation à la hausse. Maintenant, il faut faire face à une double contrainte budgétaire.

Au moment où les organisateurs exigent un effort financier supplémentaire, leurs clients, également à peine sortis de la crise, ont des budgets de plus en plus serrés. Fort heureusement, les deux parties trouvent un terrain d’entente, au grand bonheur des fiancés.

Tags : Restauration - Ministère du Tourisme - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Tanger : le mariage tout en couleurs de la présentatrice saoudienne Lojain Omran (vidéo)

Le Maroc est pour certains la destination privilégiée pour les vacances et pour d’autres comme la présentatrice saoudienne Lojain Omran, un lieu privilégié pour s’unir pour la...

Le Maroc, meilleure destination au monde pour un mariage de rêve, selon Pinterest

Le Maroc prend la tête des 20 pays au monde dans lesquels on peut s’offrir un mariage de rêve. Le classement est le dernier en date du réseau social Pinterest, invitant ainsi les...

Mariage royal à Marrakech

Alfonso Galobart, parent éloigné de la famille royale espagnole, et sa fiancée, Patricia Fabré, ont choisi la ville de Marrakech pour convoler en justes noces. Près de 300 invités...

Deux Lamborghini à 400 000 euros abimées lors d’un mariage marocain (photos)

Un mariage marocain à Nimègue aux Pays-Bas ne s’est pas passé comme prévu. Plusieurs bolides, dont deux Lamborghini, loués par les amis du mari, ont été...

Nous vous recommandons

Elaris Finn, nouvelle concurrente de la Citroën AMI, fabriquée au Maroc

La Citroën AMI, une voiture sans permis électrique fabriquée dans l’usine du Groupe PSA installée à Kénitra, au Maroc, a une nouvelle concurrente. Son nom : Elaris Finn, une voiture fabriquée en Chine, qui doit être commercialisée par...

L’erreur que les Espagnols ne pardonnent pas au Maroc

Le Roi Mohammed VI a convié jeudi le président Pedro Sanchez, en visite d’État à Rabat, à un iftar (repas de rupture du jeûne) dans son palais. Le protocole du Maroc a commis une erreur diplomatique lors de cette rencontre en disposant le drapeau espagnol à...

Un grève de 35 minutes fait plier l’ONDA

Bonne nouvelle pour les aéroports marocains. Les contrôleurs aériens ont finalement annulé la grève de 15 jours, prévue à partir du 3 août, suite à un accord trouvé avec l’Office national des aéroports...

Espagne : un Marocain sort à coups de marteau les locataires de son appartement

Un Marocain, propriétaire d’un appartement situé dans le quartier Mas Iglesias à Reus (Tarragone), a expulsé jeudi à coups de marteau tous les locataires de l’immeuble.

Deux meurtres en une semaine à Marrakech

À Marrakech, un individu a été tué à l’arme blanche et un autre est décédé après une altercation la semaine dernière. La police a réussi à arrêter les deux auteurs présumés.

Mazraoui brise enfin le silence sur ce qui l’oppose au coach Vahid

L’international marocain Noussair Mazraoui digère difficilement son éviction de l’équipe nationale marocaine de football. Le joueur de l’Ajax Amsterdam, tout comme son coéquipier qui évolue à Chelsea, ne sont plus dans les bonnes grâces du sélectionneur...

La France cherche à affaiblir les transporteurs marocains

La mesure de restrictions de visa imposées par la France produit un impact négatif sur les exportations de la tomate et des primeurs marocains dont le transport est assuré par les sociétés exportatrices et les routiers marocains. Ces derniers voient à...

Les aéroports marocains interdits aux non voyageurs

Les autorités aéroportuaires ont pris de nouvelles mesures sécuritaires pour freiner la propagation du Covid-19. Seuls les voyageurs peuvent accéder aux terminaux.

Maroc : du nouveau pour la vignette automobile

Les Marocains peuvent désormais payer leur vignette en ligne via l’application mobile « Daribati ». Elle est téléchargeable gratuitement sur les plateformes Play Store et App Store.

Maroc : quinze agences de voyages sanctionnées

Après des plaintes déposées à leur encontre, quinze agences de voyages ont été sanctionnées par le comité consultatif technique des agences de voyage.