Le Maroc achète des missiles nouvelle génération aux Etats-Unis

18 avril 2020 - 12h00 - Maroc - Ecrit par : K.B

Les États-unis viennent d’approuver une commande de 10 missiles antinavires, de type Block II AGM84L Harpoon, passée par les Forces armées royales marocaines, d’une valeur de 62 millions de dollars.

Selon l’Agence nationale de la sécurité, l’acquisition de ces nouveaux missiles, destinés aux avions de guerre F-16, permettra au Maroc de renforcer les capacités de ses forces maritimes et de défendre sa souveraineté sur ses eaux territoriales.

Utilisée par les forces armées de plus de 30 pays dans le monde, la nouvelle version développée du missile Harpoon, sera facilement manipulable par les services des Forces armées royales marocaines, a précisé l’agence américaine.

Le Harpoon Block II+ est la dernière version du missile en service depuis 1970. Il est doté d’un nouveau kit de guidage GPS et d’une liaison de données permettant de communiquer avec l’arme en plein vol.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : États-Unis - Défense - Armement - Forces Armées Royales (FAR) - Marine Royale Marocaine

Aller plus loin

Le Maroc, l’un des premiers budgets militaires de l’Afrique

Le Maroc fait partie des deux premiers pays du Maghreb ayant réalisé les plus importantes dépenses militaires en Afrique, derrière l’Algérie. C’est ce qu’indique le rapport 2019...

Le Maroc veut acquérir le système de missiles VL-MICA

Le Maroc a annoncé l’acquisition du système de missiles français VL-MICA, afin de « protéger les installations vitales et sensibles en particulier contre les menaces aériennes...

Le Maroc veut acheter le missile de croisière israélien Delilah

Le Maroc vient d’engager des négociations avec la société israélienne Elbit Systems en vue de l’acquisition du missile de croisière Delilah, un engin qui a la capacité de...

Le Maroc va s’offrir 400 millions d’euros d’armement en France

Plusieurs contrats d’achat d’armements, pour un montant total de 400 millions d’euros, auraient été conclus entre le Maroc et la France, selon la presse française.

Ces articles devraient vous intéresser :

Que retenir de la visite de l’inspecteur de l’Artillerie des FAR en Israël ?

Le général de division Mohamed Benawali, inspecteur de l’Artillerie des Forces armées royales (FAR), s’est récemment rendu en Israël. Cette visite de travail s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations de coopération militaire entre les FAR...

Zones industrielles militaires : les grands projets du Maroc

Le Maroc s’active pour la mise en place d’une industrie de défense robuste. Il dévoile sa stratégie axée sur la création de zones industrielles.

Le Maroc crée un organe de contrôle de l’aviation militaire

Le Maroc a créé, au sein de l’état-major des Forces armées royales (FAR), la Direction de l’aéronautique militaire (DAM). Elle sera en charge entre autres de la formation du personnel des Forces royales air et des autorisations de vols militaires.

Comment le Maroc et Israël renforcent leur coopération militaire

Depuis la normalisation de leurs relations en décembre 2020, le Maroc et Israël travaillent à renforcer leur coopération militaire au grand dam de l’Algérie, qui craint pour sa sécurité.

La fabrication de drones militaires devient réalité au Maroc

Le Maroc a démarré les activités industrielles de défense, notamment la fabrication de drones équipés de matériel d’observation, de surveillance et d’armement.

Le Maroc équipe ses avions F-16 d’un blindage de pointe

Le Maroc a acquis un blindage de pointe auprès de la société américaine L3Harris Technologies spécialisée dans le matériel militaire de surveillance, les armes à énergie dirigée, la guerre électronique, pour ses avions F-16.

Le Maroc modernise ses Forces royales air avec des nouveaux hélicoptères

Les Forces royales air devraient bientôt recevoir de nouveaux hélicoptères H135M commandés auprès du constructeur européen Airbus Helicopters.

L’armée marocaine envoie l’artillerie lourde au Sahara

Après avoir prolongé en 2021 le mur de défense de 50 km à l’est pour sécuriser Touizgui dans la province d’Assa-Zag et compléter le dispositif sécuritaire à l’est, les Forces armées royales (FAR) ont déployé l’artillerie lourde dans la même zone.

Maroc : le chantier de maintenance des aéronefs militaires s’accélère

Le Maroc s’active pour la mise en place d’un écosystème d’industries dédiées à la maintenance d’avions militaires. Un projet qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan d’accélération industrielle.

Le Polisario craint toujours les drones marocains

Le Front Polisario craint de plus en plus les attaques par drone du Maroc au Sahara. Depuis la reprise en 2021 d’un conflit de faible intensité entre les deux parties, une vingtaine d’attaques ont été déjà enregistrées selon un rapport de l’ONU.