Maroc : l’absence de pluie provoque un véritable exode rural (Vidéo)

1er mars 2022 - 07h00 - Ecrit par : A.S

À Azbane Lagrinate, un village situé à 47 kilomètres au nord de Marrakech, la sécheresse pousse des agriculteurs à se déplacer vers les villes. Le royaume traverse l’une des pires sécheresses de ces30 dernières années, ne laissant quasiment aucune autre alternative aux paysans marocains.

Le changement climatique qui a provoqué la rareté des pluies au Maroc crée de nombreux dommages dans les champs. Au micro d’Africanews, un agriculteur spécialisé dans la culture de luzerne dit avoir vécu la sécheresse au Maroc, mais pas avec cette intensité. Il assure n’avoir vu aucune goutte de pluie depuis le début de l’année, alors que dans la région, ils n’ont que l’agriculture comme source de revenus.

À lire : Sécheresse au Maroc : interdiction de nettoyage des places publiques à l’eau

« Nous avons toujours travaillé uniquement dans l’agriculture et nous voudrions toujours continuer ce travail, nous voudrions toujours rester ici, mais si le manque de pluie continue, nous devrons partir. Il sera très difficile pour nous de prendre cette décision. Nous sommes vraiment tristes quand nous voyons nos terres souffrir de la sécheresse en plus du manque d’eau, mais alors il n’y a pas d’autre option que d’émigrer » a déclaré Rachid, un autre agriculteur à Douar Azbane Lagrinate.

À lire : Sécheresse : le Maroc enregistre un sévère déficit pluviométrique, le sud lance un SOS

Lui qui se félicitait de l’étendue des plantes vertes de son champ, n’a plus qu’une petite tache verte entourée de terre sèche et de pierres. Il a beau creuser de nouveaux puits et se sert des stations d’irrigation, mais c’est le désespoir. Même à 130 mètres de profondeur, l’eau n’est pas disponible en quantité suffisante, se plaint-il.

À lire : Maroc / Sécheresse : les oasis de Tata menacées

« Le changement climatique a provoqué un manque de pluie, qui a entraîné l’assèchement des terres. Le manque de pluie a également eu un impact sur les puits. Le bétail a peu à boire et à brouter », a expliqué Abdessadeq, un éleveur de moutons à Douar Azbane Lagrinate.

À lire : Des prières rogatoires dans toutes les mosquées marocaines ce vendredi

Impuissante, la mairie de Nzalet Laadem voit de plus en plus d’habitants quitter le village à cause de la sécheresse. « Le phénomène de l’exode rural est une conséquence directe de la sécheresse qui a touché la région, qui est devenu un phénomène structurel en raison des années successives de sécheresse, et ce, malgré les efforts considérables déployés par l’État pour stabiliser la population à travers la fourniture d’eau potable, d’électricité et de programmes agricoles de soutien, par exemple, l’assurance sur les cultures agricoles en période de sécheresse », a précisé Abdelilah Mehdi, chef des services à la mairie de Nzalet Laadem.

À lire : Maroc : le cri de détresse des éleveurs de Fès-Meknès face à la sécheresse

Le rapport Groundswell de la Banque mondiale a souligné que si rien n’est fait, 5,4 % de la population marocaine totale, soit environ 1,9 million de personnes quitteront les zones rurales vers les villes.

Tags : Météo Maroc - Sécheresse au Maroc - Eau - Environnement - Vidéos

Aller plus loin

La Niña, cause probable de la sécheresse au Maroc

La grave sécheresse qui sévit depuis plusieurs mois en Espagne et au Maroc serait due au phénomène de la Niña.

Maroc / Sécheresse : les oasis de Tata menacées

Les attraits touristiques et les potentialités économiques des oasis de Tata sont réputés dans le monde entier. Cependant, à cause des incendies et de la sécheresse, elles risquent...

Le Maroc connaît sa pire sécheresse depuis 30 ans

Le Maroc connait sa pire sécheresse depuis plus de 30 ans, qualifiée d’« exceptionnelle par son intensité, son ampleur et sa durée », par le Professeur Mohamed Mastere, enseignant à...

Maroc : le roi Mohammed VI ordonne des mesures urgentes face à la sécheresse

Afin de trouver une solution rapide à la sécheresse qui met à mal le secteur agricole, le roi Mohammed VI a reçu, ce mercredi au Palais royal de Bouznika, le chef du gouvernement...

Nous vous recommandons

L’Espagne maintient fermées les frontières avec le Maroc jusqu’au 15 mai

Le gouvernement espagnol a décidé de maintenir fermées pour quinze jours encore les frontières de Sebta et Melilla avec le Maroc, afin de réunir toutes les conditions de la réouverture ordonnée et progressive des postes frontières de Tarajal et Beni...

Gaz au Maroc : les opérations de forage de Chariot Oil & Gaz finalisées

La compagnie britannique d’exploration Chariot Oil & Gaz a annoncé la fin des opérations de forage dans le gisement gazier Anchois au large de Larache. Une étape « réussie », selon la direction.

Réaction de l’Algérie sur la nouvelle position de l’Espagne sur le Sahara

Les réactions s’enchaînent après l’annonce de la nouvelle position de l’Espagne au sujet de la question du Sahara. L’Algérie, protectrice du Polisario, dénonce « une 2ᵉ trahison historique du peuple sahraoui par Madrid...

« L’alliance entre Rabat et Tel Aviv, un choc puissant pour l’Allemagne »

Isabelle Werenfels, cheffe du bureau de renseignement pour l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient au sein du BND, estime que l’alliance entre le Maroc et Israël est un « choc puissant » non seulement pour l’Allemagne, mais pour toute l’Union européenne...

Le Maroc, une puissance militaire montante de la région

Le Maroc a acquis des drones turcs, israéliens, chinois et s’apprête à acquérir des drones américains pour non seulement renforcer son système de défense aérien mais également dissuader les velléités de l’Algérie et du mouvement indépendantiste, le Polisario....

Le Maroc achète plusieurs canadairs

Le Maroc a décidé de renforcer sa flotte de canadairs. Dans ce sens, trois appareils supplémentaires ont été commandés et seront livrés au royaume prochainement.

Abde Ezzalzouli pourrait quitter le FC Barcelone

Luis Enrique, sélectionneur de l’équipe espagnole de football aurait conseillé au joueur marocain Abdessamad Ezzalzouli de quitter le FC Barcelone. Alors que le joueur avait promis rejoindre les Lions de l’Atlas en mars prochain, il a créé la surprise en...

L’Algérie porte de nouvelles accusations contre le Maroc

L’Algérie s’en prend à nouveau au Maroc. Le chef d’État-Major de l’Armée nationale populaire (ANP), Saïd Chanegriha accuse le royaume de «  conspiration  » contre son pays.

Les parents de Monim, rapatrié, regrettent son retour au Maroc

Monim Almaymoni fait partie de la première vague de mineurs du centre sportif de Santa Amelia rapatriés au Maroc. Ses parents, qui l’ont poussé à partir, regrettent son retour. Le jeune homme aussi guette la moindre occasion pour retourner à...

El Othmani refuse de rencontrer Yaïr Lapid

Le chef du gouvernement, Saâdeddine El Othmani, également secrétaire général du Parti de la justice et du développement (PJD) n’a, visiblement, toujours pas digéré la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël. Il refuse de rencontrer...