Le Maroc veut acquérir des drones et missiles chinois

29 novembre 2022 - 21h40 - Maroc - Ecrit par : P. A

Le Maroc a engagé des négociations avec la société de défense chinoise Aerospace Science and Industry Corporation (CASIC) pour l’achat de missiles et bombes afin de renforcer son armée.

Les Forces armées royales marocaines (FAR) sont intéressées par les missiles et bombes à guidage de précision de fabrication chinoise, rapporte Tactical Report, précisant que Rabat négocie également l’achat de drones Wing Loong 1 et Wing Loong 2. L’année dernière, le Maroc a acquis le système chinois de défense aérienne à longue portée FD-2000B ainsi que le Dôme de fer israélien, un système de surveillance et de contrôle.

Engagé dans une dynamique de modernisation de son armée depuis quelques années, le royaume a déjà acheté plusieurs systèmes de défense modernes auprès des États-Unis, de la France, de la Turquie et d’Israël, devenant une puissance militaire majeure dans la région, dans un contexte de tensions avec l’Algérie avec qui il mène une course à l’armement.

À lire : Le Maroc réceptionne de nouveaux drones armés chinois (Wing Loong 2)

Les deux pays ne cessent d’augmenter leurs budgets militaires. Cette année, Rabat a affecté 11 milliards de dollars aux dépenses militaires, contre 5,1 milliards en 2021. De son côté, l’Algérie prévoit de consacrer 23 milliards de dollars pour ses dépenses militaires en 2023, soit le double de son budget militaire de cette année. Le pays envisage de négocier des achats d’armes auprès de la Chine, de la Turquie et de l’Iran pour ne plus dépendre de la Russie.

Selon un classement de l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (SIPRI), le Maroc faisait partie, à fin juin 2021, des 40 plus grands importateurs d’équipements militaires dans le monde. Le royaume importe 90 % de ses armes des États-Unis, 9,2 % de la France et 0,3 % du Royaume-Uni, selon le SIPRI.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : États-Unis - Algérie - Israël - Chine - Défense - Armement - Turquie

Aller plus loin

Le Maroc renforce son arsenal militaire : cap sur l’Akinci turc

Le Maroc veut acquérir le drone d’attaque Akinci, fabriqué par la société turque Baykar. Des négociations ont été déjà engagées dans ce sens.

Un groupe chinois de fabrication d’armes s’installe au Maroc

La société chinoise Norinco, spécialisée dans l’industrie de l’armement, a posé ses valises au Maroc en ouvrant une filiale à Rabat.

Maroc : un contrat de de 150 millions de dollars avec Elbit Systems ?

Le Maroc aurait commandé des lance-roquettes multiples et de missiles à longue portée PULS (Systèmes de Lancement Précis et Universels) auprès de l’Israélien Elbit Systems, une...

Le Maroc réceptionne de nouveaux drones armés chinois (Wing Loong 2)

Le Maroc a renforcé son armée en équipements par l’acquisition des drones Wing Loong 2, acquis auprès de la Chine. Un premier lot de ces engins a été récemment réceptionné par...

Ces articles devraient vous intéresser :

Sahara : un drone marocain abattu par le Polisario ?

Des images montrant un drone prétendument marocain abattu par le Polisario dans le Sahara circulent sur les réseaux sociaux. De quoi s’agit-il en réalité ?

Le Maroc équipe ses avions F-16 d’un blindage de pointe

Le Maroc a acquis un blindage de pointe auprès de la société américaine L3Harris Technologies spécialisée dans le matériel militaire de surveillance, les armes à énergie dirigée, la guerre électronique, pour ses avions F-16.

Les F-16 Viper de Lockheed Martin bientôt en action au Maroc

Les 25 avions de combat américains F-16 VIPER fabriqués par le groupe américain Lockheed Martin sont en passe d’être livrés au Maroc.

Le Polisario craint toujours les drones marocains

Le Front Polisario craint de plus en plus les attaques par drone du Maroc au Sahara. Depuis la reprise en 2021 d’un conflit de faible intensité entre les deux parties, une vingtaine d’attaques ont été déjà enregistrées selon un rapport de l’ONU.

Le Maroc va réceptionner ses premiers hélicoptères H135

Le Maroc va bientôt doter son armée de l’air de cinq hélicoptères H135 qui remplaceront l’AB206 pour la formation des pilotes dans les missions de transport, de recherche et de sauvetage.

La fabrication de drones militaires devient réalité au Maroc

Le Maroc a démarré les activités industrielles de défense, notamment la fabrication de drones équipés de matériel d’observation, de surveillance et d’armement.

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Le Maroc investit massivement dans sa défense et son industrie militaire

Le budget du ministère marocain de la Défense nationale devrait atteindre 124,7 milliards de dirhams l’année prochaine, selon le Projet de loi de finances (PLF) 2024. Un budget en hausse d’environ 5 milliards de dirhams par rapport à 2023.

Le Polisario craint les drones marocains

Le Polisario se plaint de l’utilisation par le Maroc de drones chinois contre ses milices dans le Sahara.

Les avions F-35, un rêve inaccessible pour le Maroc ?

Plusieurs médias marocains et israéliens ont annoncé l’acquisition « imminente » par le Maroc des avions de combat américains F-35. Selon le Forum Far-Maroc, il ne s’agit en réalité que d’une rumeur « infondée ».