Maroc : 20 affaires de détournement de fonds publics devant la justice

8 mars 2023 - 10h20 - Maroc - Ecrit par : A.P

Le président du ministère public a été saisi par le procureur général du Roi près la Cour des comptes de 20 affaires de détournement de deniers publics au titre de l’année 2021.

Le Procureur général du Roi près la Cour des comptes dirigée par Zineb El Adaoui, a saisi le président du ministère public pour ces 20 affaires de détournement de fonds publics afin qu’il prenne les mesures qu’il estime appropriées à leur encontre, rapporte le quotidien Al Ahdath Al Maghribia. Les faits sont liés à l’usage des biens publics à des fins personnelles, à des violations des principes d’égalité et de concurrence dans l’accès aux commandes publiques et à la surfacturation des commandes publiques. Ils concernent également des mandats fictifs et des comptes inexacts, indique le rapport 2021 de la Cour des comptes.

À lire : Le Maroc fait la chasse au détournement de l’argent public

Au titre de l’année 2021, les juridictions financières ont rendu 104 arrêts et jugements pour un montant global des amendes de 4,741 millions de dirhams et des remboursements de plus de 15,739 millions de dirhams. La Cour, elle, a été saisie de 13 affaires concernant 49 personnes poursuivies devant la chambre de discipline budgétaire et financière (DBF) au cours de la période. En tout, la chambre a rendu 11 arrêts portant sur 5 affaires, pour un montant total des amendes de 1,43 milliard de dirhams. Par ailleurs, 14 affaires concernant 66 personnes dans six régions du royaume, sont en instruction par 5 conseillers rapporteurs relevant de la chambre de DBF.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Droits et Justice - Fraude

Aller plus loin

Le Maroc fait la chasse au détournement de l’argent public

Le gouvernement marocain fait de la restitution de l’argent détourné, ainsi que la lutte contre les crimes financiers et la corruption ses priorités et entend mener plusieurs...

Paraguay : un don de 385 000 euros du Maroc détourné

La justice paraguayenne enquête sur un possible cas de corruption au sein du Ministère de la Femme, après une opération menée par une délégation du parquet hier, jeudi. Cette...

Fès : trois présidents de communes devant la justice pour détournement de fonds

Trois présidents de communes, tous membres du parti Rassemblement national des indépendants (RNI), ont été présentés devant la Chambre des crimes financiers près la Cour d’appel...

Ouezzane : un ancien directeur d’une agence bancaire en prison pour détournement

Un ancien directeur d’une agence bancaire à Ouezzane, accusé de détournement de fonds, a été placé en détention sur ordre du juge d’instruction de la chambre criminelle chargée...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : vers l’égalité des sexes dans les contrats de mariage

Le ministre marocain de la Justice, Abdellatif Ouahbi, a réaffirmé son engagement en faveur de l’égalité entre les sexes lors de la conclusion de contrats de mariage et autres actes juridiques.

Redressement fiscal : Sound Energy fait appel

La compagnie gazière britannique Sound Energy annonce avoir fait appel devant le tribunal administratif, en vue de contester le redressement fiscal mené en 2020 par l’administration générale des Impôts, qui lui a réclamé 2,55 millions de dollars d’impôts.

Plaintes de MRE : 96 % de satisfaction selon le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire

En 2022, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) a traité près de 96 % des doléances présentées par les Marocains résidant à l’étranger (MRE), selon un rapport de l’institution. Sur un total de 527 plaintes déposées, 505 ont été traitées par...

Maroc : un ministre veut des toilettes pour femmes dans les tribunaux

Le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, s’est indigné face à l’absence de toilettes pour les femmes dans les tribunaux, ce qui selon lui constitue un « véritable problème » pour les détenues.

Prison : le Maroc explore les « jour-amendes »

L’introduction du système de jour-amende dans le cadre des peines alternatives pourrait devenir une réalité au Maroc. Une loi devrait être bientôt votée dans ce sens.

Un agriculteur espagnol attaque la famille royale marocaine

Le Tribunal de l’Union européenne a entendu mardi les arguments de l’entreprise Eurosemillas, spécialisée dans la production de semences sélectionnées, qui demande l’annulation de la protection communautaire des obtentions végétales pour la variété...

Concours d’avocat : profond désaccord au sein de la profession

La polémique liée au concours d’accès à la profession d’avocat a fini par diviser le corps des avocats, dont certains défendent le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, et son département contre tout « favoritisme » tandis que d’autres appellent à...

Affaire "Hamza Mon Bébé" : Dounia Batma présente de nouvelles preuves

La chanteuse marocaine Dounia Batma confie avoir présenté de nouveaux documents à la justice susceptibles de changer le verdict en sa faveur.

Réaction de la mère d’Achraf Hakimi après les accusations de viol

La mère du latéral droit marocain du PSG, Achraf Hakimi, a réagi aux accusations de viol portées par une femme de 24 ans contre son fils. Cette semaine, le joueur a été mis en examen par la justice.

Carte du Maroc sans le Sahara : l’ONCF annonce des poursuites judiciaires

L’Office national des chemins de fer (ONCF) aurait publié sur l’une de ses affiches une carte incomplète du Maroc, suscitant la colère des internautes marocains. L’Office vient de démentir l’information et envisage de poursuivre les auteurs de cette...