Comment le Maroc compte amorcer les challenges de relance du tourisme

16 avril 2022 - 12h40 - Economie - Ecrit par : S.A

Le Maroc s’évertue à relancer son tourisme touché de plein fouet par la pandémie de Covid-19. Dernier acte en date : la signature d’un partenariat entre l’Office national marocain du tourisme (ONMT) et la Confédération nationale du tourisme (CNT) vendredi dernier.

Cette convention porte sur plusieurs volets déterminants pour la relance, qui concernent aussi bien l’attractivité du secteur que le tourisme interne et l’innovation. Les deux parties prendront plusieurs initiatives notamment, la création de deux Task Force visant à renforcer la présence de la destination Maroc auprès des prescripteurs de voyage internationaux, indique un communiqué conjoint de l’ONMT et la CNT. Il est question de créer une Task Force compétitivité internationale dont la mission sera d’aller à la rencontre des marchés pour rassurer et retrouver la confiance des opérateurs internationaux, et une Task Force. Produit qui aura pour vocation de mettre en valeur les leviers permettant de hisser le Maroc aux meilleurs rangs des destinations compétitives au niveau international aussi bien pour le Golf, le MICE, les croisières, les sports nautiques, la nature et la randonnée…

À lire : Des Israeliens pour relancer le tourisme marocain

Pour Adel El Fakir, DG de l’ONMT, la relance du tourisme passe inéluctablement par une mobilisation générale et harmonisée de toutes les forces vives du secteur. «  Ce partenariat symbolise la volonté de l’Office de travailler main dans la main avec l’ensemble des opérateurs du tourisme pour que nous relevions ce défi ensemble  », a-t-il ajouté. «  À travers ce nouveau partenariat, nous œuvrons à épauler les acteurs du tourisme afin de renforcer la compétitivité marocaine. Nous posons ainsi les jalons qui permettront de forger une industrie plus résiliente, plus créative, et plus apte à relever les défis de la relance  », a renchéri Hamid Bentaher, Président de la CNT .

À lire : Forte reprise en vue pour le marché du tourisme marocain

Les deux parties ont par ailleurs pris l’engagement d’œuvrer pour le renforcement du tourisme interne, en mettant en commun leurs expertises pour développer des solutions innovantes et pratiques aux problématiques liées à la distribution.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tourisme - Office national marocain du tourisme (ONMT)

Aller plus loin

Le tourisme marocain fait sa pub à Paris, Londres et New York

Après avoir procédé au lancement de la campagne internationale «  Terre de Lumière  » dans 19 pays, l’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) a décidé d’organiser une...

Ambitieux, le Maroc vise 26 millions de touristes en 2030

La ministre du Tourisme Fatim-Zahra Ammor a procédé au lancement des travaux de la nouvelle feuille de route du secteur avec la Confédération Nationale du Tourisme et ses...

De bonnes perspectives pour le tourisme marocain

Le secteur touristique au Maroc a été durement affecté par la crise sanitaire du Covid-19. Avec le retour à la normale progressif, et les mesures prises par le gouvernement pour...

Tourisme : le Maroc revoit ses ambitions à la hausse

Dans un contexte de relance du secteur touristique, fortement touché par la crise du Covid-19, le Maroc a revu ses ambitions à la hausse. Le royaume ambitionne de doubler le...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les touristes reviennent en force au Maroc

Après deux ans de restrictions sanitaires liées au Covid-19, les hôtels enregistrent une très forte demande pour les vacances de fin d’année. Les réservations explosent et les professionnels espèrent atteindre les chiffres d’avant-Covid.

Tourisme : Le Maroc, victime de son succès... et d’AirBnB

Les recettes touristiques du Maroc poursuivent leur tendance à la baisse. Après une chute de 905 millions de dirhams (−10,5 %) en janvier, elles ont dégringolé de 1,06 milliard de dirhams (−6,7 %) à fin février. Pendant ce temps, les arrivées...

Séisme : l’économie marocaine touchée en plein cœur

Le puissant séisme qui a touché le Maroc dans la nuit du vendredi 8 septembre, n’a pas causé que des dégâts humains et matériels. Il affecte durement l’économie du royaume, en plein essor depuis une dizaine d’années.

L’ONMT étend sa présence mondiale pour stimuler le tourisme au Maroc

Dans le cadre de la mise en œuvre de sa politique de relance du tourisme, l’Office national marocain du tourisme (ONMT) envisage de s’implanter dans plusieurs pays, pour tenter de profiter de l’engouement actuel pour le Maroc.

Le Nord du Maroc mise sur l’aérien pour attirer des touristes

Les opérateurs touristiques du Nord du Maroc saluent l’implantation d’une base aérienne à Tétouan après celle de Tanger. L’infrastructure aéroportuaire va attirer davantage de touristes et booster à coup sûr le développement économique de la région.

Tourisme au Maroc : vers une révolution du capital humain

La ministre du Tourisme, Fatim-Zahra Ammor, vient de procéder au lancement des programmes de renforcement du capital humain, prévus dans le cadre de la feuille de route du tourisme sur la période 2023-2026. Preuve de l’importance qu’accordent les...

Le Maroc vise le Top 10 des destinations touristiques mondiales

L’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) compte mettre un accent particulier sur sa stratégie de communication et promotion, avec l’ambition d’attirer près de 4 millions de voyageurs supplémentaires. Cette annonce fait suite au bilan qualifié...

Les chiffres qui confirment l’embellie du tourisme marocain

À la Chambre des représentants, Fatim-Zahra Ammor, ministre du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Économie sociale et solidaire, a communiqué des chiffres du secteur du tourisme qui confirment l’embellie.

Tourisme au Maroc : un succès en trompe-l’œil ?

Le tourisme au Maroc se remet progressivement de la crise du Covid-19. Alors que les arrivées ont atteint 14,5 millions en 2023, les recettes touristiques affichent une baisse, suscitant des interrogations.

Le Mondialito : un boost économique pour le Maroc

Du 1ᵉʳ au 11 février prochain, le Maroc abritera la 13ᵉ édition du Mondial des clubs. Au-delà de l’aspect sportif, il y aura les retombées économiques, notamment pour le secteur du tourisme.