Maroc : tour de vis dans la consultation des titres fonciers

1er avril 2020 - 18h30 - Economie - Ecrit par : S.A

La lutte contre la spoliation des biens immobiliers des Marocains et des étrangers s’intensifie. Désormais, les usagers qui cherchent à consulter les biens immobiliers devront présenter une demande écrite et une ordonnance judiciaire, conformément au décret du 04/07/2014 relatif aux procédures de la conservation foncière.

Le conservateur général a diffusé une nouvelle circulaire visant à éviter l’invocation de la responsabilité juridique des conservateurs, en cas de manquement aux procédures en vigueur. Les conservateurs sont appelés à veiller au contrôle strict des demandes de consultation des titres fonciers.

Toutefois, toute demande d’inventaire provenant d’une administration publique, d’une autorité judiciaire ou du propriétaire du titre foncier ne nécessite pas une demande écrite et une ordonnance judiciaire. Il suffirait de présenter une copie de la carte nationale d’identité ou tout autre document prouvant l’identité du demandeur et de la personne dont on veut inventorier les biens immobiliers, rapporte Al Massae.

Selon le conservateur général, les conservateurs devront remplir et signer la fiche de renseignement jointe à la circulaire précitée après que les conditions sont réunies. Cette fiche doit être ensuite envoyée à l’administration centrale via un courrier électronique dûment accompagné d’une copie des documents nécessaires et de la quittance de paiement des frais de la conservation foncière.

Sujets associés : Immobilier - Administration - Spoliation immobilière au Maroc

Aller plus loin

Souss : du foncier industriel abordable pour booster l’industrie

Un guide du foncier industriel vient d’être réalisé par le Centre Régional d’Investissement (CRI) de Souss-Massa, avec pour entre autres objectifs, d’accompagner le Plan...

Maroc : des mesures pour mettre fin à la spoliation foncière

Les fraudeurs dans le domaine foncier sont dans le viseur des autorités. Une nouvelle mesure vient d’être prise pour verrouiller les failles dont se servent les faussaires pour...

Le Maroc modernise sa loi foncière

Le Conseil de gouvernement a adopté le projet de loi n° 62-19 relatif aux dispositions spéciales concernant l’acquisition par des sociétés anonymes ou des sociétés en commandite...

Maroc : nouvelles mesures pour lutter contre la spoliation foncière

L’Agence de Conservation foncière vient d’annoncer de nouvelles mesures pour lutter contre la spoliation foncière. Interdiction est donc désormais faite pour la délivrance du...

Ces articles devraient vous intéresser :

L’incertitude plane sur le marché immobilier marocain

L’offre immobilière partout au Maroc serait abondante et les prix abordables, selon les professionnels et les notaires. La réalité est pourtant toute autre.

L’inclusion des MRE à l’aide au logement passe mal

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) peuvent bénéficier de l’aide directe au logement au même titre que les Marocains résidant au Maroc, ce qui n’est pas du goût de bon nombre d’internautes. Certains d’entre eux n’hésitent pas à appeler à...

L’immobilier marocain en berne, les acheteurs attendent l’aide du gouvernement

Le marché de l’immobilier au Maroc a connu une tendance à la baisse ces derniers mois, en raison de la sévérité des conditions d’octroi de crédit. Selon le dernier tableau de bord des crédits et dépôts bancaires de Bank Al-Maghrib, cette tendance se...

Airbnb échappe au fisc marocain

Airbnb, la plateforme communautaire permettant de mettre en relation des voyageurs avec des entreprises hôtelières (hôtels, gîtes, chambres d’hôtes), des investisseurs en immobiliers locatifs para-hôteliers, échappe au fisc marocain.

Achat de logement au Maroc : les notaires baissent les prix

Les notaires vont accompagner et soutenir les citoyens à travers tout le Maroc, tout au long du processus d’octroi de l’aide directe au logement (2024-2028). Une convention a été signée dans ce sens.

Maroc : une nouvelle hausse des salaires en discussion

Une nouvelle hausse des salaires pour les fonctionnaires marocaines serait actuellement en discussion au sein du gouvernement. La nouvelle a été confirmée par le ministre de l’Inclusion économique, de la petite entreprise, de l’emploi et des...

Le château de Gretz-Armainvilliers, ancienne propriété du roi Hassan II

Le roi Hassan II n’avait pas seulement un goût prononcé pour les voitures de luxe. Il était aussi un amoureux de belles demeures et avait acquis une auprès de la famille Rothschild.

Aide au logement : succès auprès des MRE

Près d’un quart des potentiels bénéficiaires de l’aide au logement sont des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Les inscriptions ont démarré le 1ᵉʳ janvier.

Immobilier au Maroc : baisse des prix

Au deuxième trimestre de cette année, le secteur immobilier au Maroc montre des signes d’essoufflement, avec une forte baisse des transactions.

Immobilier : des exonérations en faveur des futurs propriétaires ?

Le gouvernement d’Aziz Akhannouch étudie sérieusement la possibilité d’encourager les futurs propriétaires, en remplaçant les exonérations fiscales en faveur des promoteurs immobiliers, par une aide financière directe aux familles.