Maroc : tour de vis dans la consultation des titres fonciers

1er avril 2020 - 18h30 - Economie - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

La lutte contre la spoliation des biens immobiliers des Marocains et des étrangers s’intensifie. Désormais, les usagers qui cherchent à consulter les biens immobiliers devront présenter une demande écrite et une ordonnance judiciaire, conformément au décret du 04/07/2014 relatif aux procédures de la conservation foncière.

Le conservateur général a diffusé une nouvelle circulaire visant à éviter l’invocation de la responsabilité juridique des conservateurs, en cas de manquement aux procédures en vigueur. Les conservateurs sont appelés à veiller au contrôle strict des demandes de consultation des titres fonciers.

Toutefois, toute demande d’inventaire provenant d’une administration publique, d’une autorité judiciaire ou du propriétaire du titre foncier ne nécessite pas une demande écrite et une ordonnance judiciaire. Il suffirait de présenter une copie de la carte nationale d’identité ou tout autre document prouvant l’identité du demandeur et de la personne dont on veut inventorier les biens immobiliers, rapporte Al Massae.

Selon le conservateur général, les conservateurs devront remplir et signer la fiche de renseignement jointe à la circulaire précitée après que les conditions sont réunies. Cette fiche doit être ensuite envoyée à l’administration centrale via un courrier électronique dûment accompagné d’une copie des documents nécessaires et de la quittance de paiement des frais de la conservation foncière.

Sujets associés : Immobilier - Administration - Spoliation immobilière au Maroc

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Souss : du foncier industriel abordable pour booster l’industrie

Un guide du foncier industriel vient d’être réalisé par le Centre Régional d’Investissement (CRI) de Souss-Massa, avec pour entre autres objectifs, d’accompagner le Plan...

De très lourdes sanctions pour décourager la spoliation foncière au Maroc

La commission de lutte contre la spoliation s’est réunie le mardi 25 février autour du ministre de la Justice, Mohamed Benabdelkader. Il était question, au cours de cette séance...

Le Maroc modernise sa loi foncière

Le Conseil de gouvernement a adopté le projet de loi n° 62-19 relatif aux dispositions spéciales concernant l’acquisition par des sociétés anonymes ou des sociétés en commandite par...

Maroc : des mesures pour mettre fin à la spoliation foncière

Les fraudeurs dans le domaine foncier sont dans le viseur des autorités. Une nouvelle mesure vient d’être prise pour verrouiller les failles dont se servent les faussaires pour...

Nous vous recommandons

Immobilier

Scandale immobilier à Marrakech : des élus et des hauts placés impliqués

Un scandale foncier touche à nouveau la ville de Marrakech. La Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) enquête sur ce sulfureux dossier impliquant des élus, des hauts fonctionnaires et des promoteurs immobiliers placés sous contrôle judiciaire...

Marché locatif : les Marocains ont un engouement pour les biens meublés

Le marché locatif de longue durée enregistre de vrais changements depuis quelques mois au Maroc. Le goût est de plus en plus prononcé pour les biens meublés, confirme Mubawab dans sa dernière édition du tensiomètre locatif pour le compte du 3e...

L’activité immobilière au Maroc ralentit fortement

La crise semble s’installer. Les ventes de ciment, principal indicateur de l’activité immobilière continue de baisser au Maroc. À fin août dernier, ces ventes ont diminué de 7,2 % en rythme annuel, selon la Direction des études et des prévisions financières...

Maroc : des centaines de résidences de luxe menacées de destruction

Au Maroc, les infractions au Code de l’urbanisme sont monnaies courantes. À Benslimane dans la cité balnéaire de Mansouria et à Bouznika, des domaines publics ont été illégalement exploités, abritant aujourd’hui des centaines de résidences de...

Immobilier au Maroc : les prix des actifs neufs et anciens ont chuté en 2020

En 2020, les prix des actifs neufs et anciens au Maroc ont enregistré une baisse en raison de la crise sanitaire due au Coronavirus.

Administration

Maroc : un nouveau calendrier pour les inscriptions des nouveau-nés

Depuis l’instauration de l’état d’urgence, les délais d’inscription des nouveaux–nés dans les registres d’état-civil ont été suspendus. Plus de deux mois après, un nouveau calendrier est établi.

Entre sécurité et équilibre psychosocial de leurs enfants, le cœur des Marocains balance

Face à la recrudescence du Covid-19 au Maroc, les parents d’élèves ayant fait le choix du présentiel sont de plus en plus préoccupés. Dans une ville comme Casablanca, l’option de la fermeture des établissements semble se...

Maroc : décédée à cause de la démolition de sa maison

Une femme âgée d’une soixantaine d’années est décédée lundi dernier à Taounate, après que sa maison a été démolie par les forces de l’ordre, conformément aux instructions des autorités locales.

Du nouveau pour la dotation touristique supplémentaire

Désormais, il existe un guide numérique simplifié pour avoir accès à la dotation touristique supplémentaire. L’Office marocain des changes a fourni lundi, les explications nécessaires sur les conditions de fonctionnement du service « Dotation Touristique...

Aïd Al-Adha : les administrations publiques fermées mercredi et jeudi

À l’occasion de l’Aïd al Adha, les administrations, établissements publics et collectivités territoriales seront en fermés les 21 et 22 juillet, a annoncé le département de la Réforme de l’administration.

Spoliation immobilière au Maroc

Spoliation foncière : nouveau report du procès d’un ancien député

Le député Rachid El Fayek et ses co-accusés devront attendre le 21 juin pour être fixés sur leur sort. Ainsi en a décidé la Cour d’appel de Fès, lors de l’audience du mardi dernier marquée par la comparution en présentiel du principal...

Rabat : des victimes délestées de 100 000 à 360 000 DH

La brigade nationale de la police judiciaire a interpellé et placé en garde à vue, mercredi, cinq individus pour leur implication présumée dans une affaire de contrefaçon, d’escroquerie, de fraude et d’appropriation frauduleuse de biens...

Arnaque immobilière au Maroc : peine alourdie en appel pour le président d’une amicale

La Cour d’appel de Rabat a alourdi la peine prononcée à l’encontre du président d’une amicale à Harhoura condamné à quatre ans de prison ferme en première instance pour escroquerie immobilière.

Du nouveau dans l’affaire Bab Darna

Poursuivi en état d’arrestation, Mohamed El Ouardi, PDG du groupe immobilier Bab Darna, est soupçonné d’avoir transféré les fonds de ses victimes vers le Panama. La Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) de Casablanca a ouvert une enquête sur les...

Maroc : tour de vis dans la consultation des titres fonciers

La lutte contre la spoliation des biens immobiliers des Marocains et des étrangers s’intensifie. Désormais, les usagers qui cherchent à consulter les biens immobiliers devront présenter une demande écrite et une ordonnance judiciaire, conformément au...