Aïd Al-Adha au Maroc : le gouvernement dément toute aide

4 juillet 2022 - 13h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

Le gouvernement a-t-il réellement prévu accorder un soutien aux Marocains à l’occasion de l’Aïd Al-Adha ? Face aux informations relayées sur les réseaux sociaux, l’exécutif a réagi.

Dans un communiqué, le porte-parole du gouvernement affirme que les publications qui circulent sur les réseaux sociaux, appelant les citoyens à enregistrer leurs données personnelles pour bénéficier d’un soutien qu’aurait décidé l’exécutif pour l’Aid Al Adha, sont fausses et non fondées.

À lire : Aïd Al-Adha : l’arrivée massive des MRE devrait faire grimper les prix

Pour le responsable, seuls les auteurs savent les objectifs qu’ils poursuivent en alimentant de telles rumeurs. Il invite par la suite les citoyens à s’informer par les canaux officiels habituellement utilisés.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Gouvernement marocain - Aïd al-Adha 2024 - Fake news

Aller plus loin

Marrakech : il tue son épouse lors d’une dispute sur l’achat du mouton de l’Aïd

Un homme a tué sa femme à coups de couteau, à leur domicile, lundi, après qu’une dispute sur l’achat du mouton de l’Aïd Al Adha a éclaté au sein du couple. Un mandat de...

A Tanger, il est interdit de griller les têtes de mouton

Le conseil communal de Tanger en sa qualité de police administrative interdit formellement de griller les têtes et les pattes des moutons du sacrifice rituel de l’Aïd Al-Adha,...

Aid al Adha : pourquoi le mouton est-il si cher au Maroc ?

À l’approche de l’Aïd El Adha, les prix du mouton ont connu une flambée comparativement à l’année dernière. Pourtant, l’offre dépasse de loin la demande.

Aïd al-Adha au Maroc : démarrage de l’identifification des moutons

L’Office national de sécurité sanitaire des aliments (ONSSA) a commencé à identifier les moutons et les chèvres destinés à être sacrifiés durant l’Aïd al-Adha->art84774].

Ces articles devraient vous intéresser :

Augmentations de salaires au Maroc : deux milliards de dirhams en jeu

​Les négociations entre le gouvernement et les syndicats sur les augmentations de salaires et la révision du régime de l’impôt sur le revenu (IR) trébuchent encore. Entre la demande des partenaires sociaux et l’offre de l’exécutif, il y a 2 milliards...

Maroc : la retraite à 65 ans ?

Alors que les députés de l’opposition rejettent le projet du gouvernement d’Aziz Akhannouch de porter l’âge de la retraite à 65 ans, Younes Sekkouri, le ministre de l’Intégration économique, de la Microentreprise, de l’Emploi et des Compétences, dément...

Les ministres marocains offrent un mois de salaire aux victimes du séisme

Les ministres marocains viennent de décider de faire don d’un mois de salaire suite au terrible séisme que le Maroc a connu dans la nuit de vendredi à samedi.

Aïd Al-Adha : le Maroc va importer un million de têtes de bétail

À quelques semaines de la célébration de l’Aïd Al-Adha, le gouvernement s’active pour satisfaire les besoins de la population. En tout, un million de têtes sera bientôt importé.

Maroc : des villageois lancent un appel au roi Mohammed VI

Les habitants d’un village touché par le puissant et dévastateur tremblement de terre, sont en colère contre le gouvernement à cause de l’aide d’urgence qu’ils affirment ne pas avoir encore reçu. Ils appellent le roi Mohammed VI au secours.

Tanger Med : Un recrutement qui fait polémique

Zineb Simou, la parlementaire du parti Rassemblement national des Indépendants (RNI), a interpellé le gouvernement d’Aziz Akhannouch sur un recrutement au port de Tanger Med jugé exclusif.

Le Maroc veut faire payer les géants du Web

Le gouvernement marocain est préoccupé par la réglementation fiscale des géants du numérique. Dans ce sens, il propose de nouvelles obligations fiscales dans le cadre du projet de loi de Finances (PLF) de l’exercice 2024.

Mohammed VI nomme les membres du Conseil Supérieur de l’Éducation

Le roi Mohammed VI a procédé mercredi à la nomination des membres du Conseil Supérieur de l’Éducation, de la Formation et de la Recherche Scientifique (CSEFES). Cet organe composé de 20 membres a pour objectif de définir les politiques publiques dans...

Maroc : les démolitions sur les plages sont elles légales ?

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur a été interpellé par Abdellah Bouanou, président du groupe parlementaire du Parti de la Justice et du Développement (PJD), sur le respect de la loi dans le processus de démolition de plusieurs résidences...

Maroc : des GPS pour traquer les voitures des fonctionnaires

Au Maroc, une ONG appelle à l’installation d’antennes GPS sur les véhicules de service affectés à certains fonctionnaires afin d’éviter leur utilisation à des fins privées.