Maroc, l’une des plus importantes destinations de Brussels Airport

15 janvier 2022 - 12h00 - Espagne - Ecrit par : S.A

Le Maroc, l’Espagne, la Turquie la France et les États-Unis sont parmi les destinations les plus visitées par les Belges en 2021. Comme l’année dernière, Brussels Airport s’attend à une forte hausse du nombre de passagers en 2022.

Selon Brussels Airport, les destinations les plus visitées en 2021 sont : l’Espagne, l’Italie, le Portugal, la Turquie, l’Allemagne, la Grèce, la France, le Maroc, les États-Unis et la Suisse, rapporte Air Journal. Avec plus de 60 % des taux de 2019, la Grèce et le royaume ont signé de bons résultats par rapport à 2019. En 2021, 9 357 221 passagers ont voyagé via Bruxelles-Zaventem, soit une hausse de 39 % par rapport à l’année de crise 2020 (6,7 millions de passagers), mais un recul de 64 % par rapport à 2019 (26,4 millions de passagers). Avec près de 1,5 million de passagers, soit 56 % du niveau de 2019, août est le meilleur mois de l’année 2021.

À lire : La destination Maroc cartonne toujours à Brussels Airport

S’agissant des volumes totaux de fret, ils ont atteint 843 140 tonnes, ce qui représente une augmentation de 30 % par rapport à 2020. Quant aux volumes de fret aérien, ils ont enregistré une hausse de 31 % par rapport à 2020 et de 33 % par rapport à 2019, soit le meilleur résultat depuis 2007. Il s’agit de la croissance annuelle la plus forte jamais enregistrée par Brussels Airport, qui devient ainsi « l’un des aéroports à la plus forte croissance en termes de volumes de fret en Europe », est-il précisé.

À lire : La réouverture du ciel marocain a profité à Brussels Airport

« Cela fait deux ans que le secteur de l’aviation est touché par la crise du Covid, mais je suis content que nous ayons pu, en 2021, réaliser une forte hausse du nombre de passagers, principalement durant la seconde moitié de l’année. Bien que le début de 2021 a été fortement impacté par les limitations de voyage et les mesures, à partir de l’été, nous avons pu observer une relance et accueillir un nombre croissant de passagers », explique Arnaud Feist, CEO de Brussels Airport. Il dit avoir de l’espoir pour l’avenir.  » […] Le redressement sera progressif, mais nous nous attendons à une poursuite de cette tendance positive en 2022 », a-t-il ajouté.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - États-Unis - Brussels Airlines - Turquie - Aéronautique

Aller plus loin

La destination Maroc cartonne toujours à Brussels Airport

Le Maroc, l’Espagne, l’Italie, la Turquie et la France étaient parmi les destinations les plus visitées par les Belges en novembre. Résultat : Brussels Airport enregistre pour...

La réouverture du ciel marocain a profité à Brussels Airport

La réouverture du ciel marocain est l’un des facteurs ayant permis à Brussels Airport de réaliser de belles performances en juin depuis le début de la pandémie de Covid-19.

Le Maroc maintient « stupidement » ses frontières fermées

Le Maroc ne figure pas sur la liste des destinations les plus vendues en ce début d’année de France, selon les tendances de réservations révélées par Entreprises du Voyage (EdV).

La destination Maroc cartonne à Brussels Airport

Le Maroc, l’Espagne, la Grèce, l’Italie et la France sont parmi les destinations les plus populaires en Belgique. Résultat : Brussels Airport a réalisé de belles performances le...

Ces articles devraient vous intéresser :

La stratégie du Maroc pour s’imposer dans la sous-traitance aéronautique

Depuis 25 ans, le Maroc travaille à s’imposer dans la sous-traitance aéronautique mondiale. Quelle stratégie a-t-il défini pour atteindre son objectif ?

Retard ou annulation de vol au Maroc : Vos droits et démarches

Au Maroc, le ministère des Transports et de la Logistique a décidé d’aligner les droits des passagers marocains sur les standards européens, en garantissant une indemnisation adéquate en cas de perturbations de vols.

Les aéroports marocains reliés par train

L’aéroport international Ibn Battouta de Tanger sera bientôt relié au réseau ferroviaire, dans le cadre d’un projet qui inclut 15 aéroports internationaux.

Textile et automobile : le Maroc, l’usine à bas prix de l’Europe

En raison de sa stabilité politique, sa main d’œuvre bon marché et des incitations fiscales, le Maroc attire davantage les investisseurs européens et notamment espagnols dans les domaines de l’automobile et du textile, des secteurs en plein essor dans...

Le Maroc va-t-il lancer de nouveaux satellites ?

Le Maroc a décidé d’élargir ses capacités spatiales. Dans ce sens, il lancera bientôt des satellites d’observation supplémentaires.

Du changement dans les aéroports marocains

L’Office national des Aéroports (ONDA) poursuit sa politique de modernisation aéroportuaire. Il procédera bientôt à l’installation de portiques électroniques dans cinq aéroports.

Aéronautique : le Maroc décolle et concurrence les géants européens

À l’heure où les constructeurs aéronautiques de l’Europe peinent à répondre à la demande, le Maroc travaille à devenir une plaque tournante de l’aérospatiale.

Le Maroc crée un organe de contrôle de l’aviation militaire

Le Maroc a créé, au sein de l’état-major des Forces armées royales (FAR), la Direction de l’aéronautique militaire (DAM). Elle sera en charge entre autres de la formation du personnel des Forces royales air et des autorisations de vols militaires.

Airbus présente l’A220 « made in Morocco »

Le constructeur aéronautique européen Airbus a dévoilé, jeudi, à Casablanca, son nouveau modèle d’avion monocouloir : l’A220, moins polluant et dont des centaines de pièces sont produites au Maroc.

Un avion « made in Morocco » d’ici 2030

Le Maroc affiche de grandes ambitions concernant le secteur de l’industrie aéronautique. Il compte fabriquer son propre avion.