Maroc : les Emirats devraient financer le TGV Kénitra - Marrakech

5 décembre 2023 - 12h00 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Plusieurs mémorandums d’entente ont été signés dans le cadre de la visite du roi Mohammed VI aux Emirats Arabes unis. Les infrastructures, comme le TGV ou les routes font partie des projets qui devraient être financés par les Émiratis.

Le premier mémorandum porte sur l’établissement d’un partenariat d’investissement dans les projets de TGV dans le Royaume, échangé entre le ministre émirati de l’énergie et des infrastructures, M. Souhail Mohamed Al Mazroui, et le Directeur de l’Office National des Chemins de fer, M. Mohamed Rabii El Khlie.

Le deuxième concerne l’établissement d’un partenariat d’investissement dans le secteur de l’eau, échangé entre M. Souhail Mohamed Al Mazroui et le ministre de l’Equipement et de l’Eau, M. Nizar Baraka, alors que le troisième relatif à l’établissement d’un partenariat dans le domaine du développement a été échangé entre le ministre émirati de l’investissement, M. Mohamed Hassan Souidi et le ministre délégué auprès de la ministre de l’Économie et des Finances, chargé du Budget, M. Fouzi Lekjaa.

A lire : Maroc : Un pas de géant dans le projet de TGV Kenitra-Marrakech

Le quatrième mémorandum d’entente conclu entre Abu Dhabi National Oil Company (ADNOC) et le groupe OCP a été échangé entre M. Mohamed Hassan Souidi et le PDG du Groupe OCP, M. Mostafa Terrab, alors que le cinquième concernant l’établissement d’un partenariat d’investissement dans des projets dans le secteur de l’énergie, a été échangé entre M. Mohamed Hassan Souidi et la ministre de la Transition énergétique et du Développement durable, Mme Leila Benali.

Le sixième mémorandum portant sur l’établissement d’une coopération et d’un partenariat dans les secteurs de l’agriculture et de la pêche maritime, a été échangé entre la ministre du Changement climatique et de l’environnement, Mme Mariam Bint Mohammad Al Mheiri, et le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, M. Mohamed Sadiki, tandis que le septième, qui vise l’établissement d’une coopération en matière d’investissement dans le secteur des aéroports, a été échangé entre M. Mohamed Hassan Souidi et le ministre du Transport et de la Logistique, M. Mohamed Abdeljalil.

Le huitième mémorandum d’entente, portant sur l’établissement d’une coopération en matière d’investissement dans le secteur des ports, a été échangé entre M. Mohamed Hassan Souidi et M. Nizar Baraka, alors que le neuvième portant sur l’établissement d’un partenariat d’investissement relatif au projet du Gazoduc Maroc-Nigeria, a été échangé entre M. Souhail Mohamed Al Mazroui et la Directrice générale de l’Office national des hydrocarbures et des mines, Mme Amina Benkhadra.

Le dixième relatif à l’établissement d’une coopération commune dans le secteur des marchés financiers et de capitaux a été échangé entre M. Mohamed Hassan Souidi et la ministre de l’Économie et des Finances, Mme Nadia Fettah, alors que le onzième, qui concerne l’établissement d’un partenariat d’investissement dans le secteur du tourisme et de l’immobilier, a été échangé entre M. Mohamed Hassan Souidi et le ministre délégué auprès du chef du gouvernement chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’évaluation des Politiques publiques, M. Mohcine Jazouli.

Portant sur l’établissement d’un partenariat d’investissement dans des projets de Data Center, le douzième Mémorandum a été échangé entre M. Mohamed Hassan Souidi et M. Mohcine Jazouli.

Ces mémorandums, signés par les responsables marocains et leurs homologues émiratis, sont de nature à donner une forte impulsion aux relations de coopération maroco-émiraties et témoignent de la profondeur et de la qualité des relations bilatérales ainsi que de la volonté des deux Chefs d’État, SM le Roi Mohammed VIet SA Cheikh Mohammed Ben Zayed Al-Nahyane, de consolider le partenariat stratégique multidimensionnel qui lie les deux pays frères.

Cette cérémonie d’échange des mémorandums s’est déroulée en présence des membres de la délégation officielle accompagnant le Souverain, ainsi que de plusieurs hautes personnalités émiraties.

Sujets associés : Emirats Arabes Unis - TGV - Maroc - TGV Agadir Marrakech - Transport ferroviaire - Vidéos - TGV Kénitra - Marrakech

Aller plus loin

Du nouveau pour le TGV Marrakech-Agadir

Dans le cadre de son accord avec l’Office national des chemins de fer (ONCF), le gouvernement marocain va continuer à financer les études et l’acquisition de biens immobiliers...

L’Oncf lance le chantier de TGV Kénitra - Marrakech

Le projet de la nouvelle Ligne à grande vitesse (LGV) reliant Kénitra à Marrakech, un élément clé de la connexion rapide entre Tanger et Marrakech, vient de recevoir un coup...

Talgo, l’Espagnol qui veut révolutionner le TGV marocain

L’entreprise de construction ferroviaire Talgo souhaiterait participer aux appels d’offres que le Maroc s’apprête à lancer pour renforcer son réseau à grande vitesse, en...

Rabat aura une nouvelle gare TGV

En vue du lancement de la nouvelle ligne TGV qui doit relier Kénitra à Marrakech avant 2030, une nouvelle gare devrait voir à Rabat. En voici les détails.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : 1300 km de nouvelles lignes TGV

Le ministre du Transport et de la logistique, Mohamed Adeljalil, a présenté mardi à la Chambre des conseillers, le point des actions menées par l’Office national des chemins de fer (ONCF) en vue de renforcer et de moderniser le transport ferroviaire...

L’ONCF retrouve le sourire

L’Office national des chemins de fer (ONCF) a connu une très belle période d’été avec quelque 10,5 millions de voyageurs transportés. Un record d’affluence, se réjouit l’Office.

Du nouveau pour le TGV Agadir-Marrakech

L’Office national des chemins de fer (ONCF) a confié au bureau d’études LPEE les travaux de reconnaissance géologique, hydrogéologique et géotechnique nécessaires aux études d’avant-projet sommaire (APS) de la liaison ferroviaire grande vitesse...

Maroc : Un pas de géant dans le projet de TGV Kenitra-Marrakech

Le gouvernement d’Aziz Akhannouch vient de franchir un pas vers la réalisation de la ligne grande vitesse Kenitra-Marrakech. Prévu dans le plan Rail Maroc 2040, ce projet représente un enjeu stratégique dans la poursuite du développement du réseau de...

Le Maroc va acquérir de nouveaux trains

Le Maroc s’apprête à lancer un appel d’offres international pour l’acquisition de trains et le développement d’un réseau ferroviaire local, attirant l’intérêt de géants du secteur tels, notamment français et espagnols. C’est ce qu’a révélé Mohamed...

Maroc : le TGV reliera les aéroports de Casablanca et Rabat

Mohamed Rabie Khlie, Directeur Général de l’Office National des Chemins de Fer (ONCF), a levé le voile sur de nouveaux projets, notamment ceux devant relier les aéroports de Rabat et Casablanca avec des trains à grande vitesse (TGV).

Du nouveau pour le TGV Marrakech-Agadir

Dans le cadre de son accord avec l’Office national des chemins de fer (ONCF), le gouvernement marocain va continuer à financer les études et l’acquisition de biens immobiliers liés à l’extension du réseau de ligne à grande vitesse (LGV) vers les villes...

Le succès ne se dément pas pour le TGV marocain

Inauguré en 2018, Al Boraq, le Train à grande vitesse marocain, souffle sa quatrième bougie ce mardi 15 novembre. Avec 10 millions de passagers transportés depuis sa mise en service, la grande vitesse affiche un succès remarquable.

Investissement massif dans le rail marocain

L’Office national des chemins de fer (ONCF) veut renforcer le rail national. Il vient de lancer un appel à concurrence pour acquérir de nouveaux et différents trains.

Le Maroc veut 800 km de lignes TGV

Le Maroc a l’ambition d’étendre son réseau ferroviaire LGV (Ligne à grande vitesse) à 800 km. La concrétisation de ce souhait nécessitera la bagatelle de 100 milliards de dirhams.