Le Maroc, un pays au potentiel « énorme » en matière d’énergies renouvelables

22 novembre 2021 - 08h40 - Maroc - Ecrit par : P. A

Le Maroc a pris des mesures « importantes » pour exploiter son « énorme » potentiel naturel de production d’énergie solaire, éolienne et hydroélectrique, selon la BBC.

Dans un article publié vendredi sur son site internet et titré « Comment le Maroc a misé sur l’énergie solaire », BBC a salué les efforts du royaume en matière de production d’énergies propres. « Le Maroc s’est fait un nom en tant que leader climatique. Les énergies renouvelables représentent près de deux cinquièmes de sa capacité électrique, certaines subventions aux combustibles fossiles ont été progressivement supprimées et le pays revendique certains des plus grands projets d’énergie propre au monde », indique le média britannique.

À lire : Comment le Maroc révolutionne les énergies renouvelables

Depuis les années 2000, les autorités marocaines ont pris la décision d’investir massivement dans des projets d’énergies renouvelables et de devenir un leader régional en matière d’énergie propre, relève le texte, rappelant que le Maroc a mis en place en 2009 un plan énergétique ambitieux qui devait permettre la production de 42 % de la capacité électrique totale du royaume en énergies renouvelables à l’horizon 2020. Cette volonté clairement affirmée a conduit à une nette augmentation de la production de l’énergie éolienne et solaire dont les capacités ont été respectivement multipliées par 6 et par 16 au cours la décennie suivante.

À lire : Energies renouvelables : le Maroc classé premier dans la région MENA

L’article revient aussi sur la construction de la plus grande centrale solaire du monde, le complexe Noor-Ouarzazate, que l’auteur considère comme « énorme » réseau de panneaux solaires étendus sur 3 000 hectares destinés à capter les rayons du soleil pour produire de l’énergie. Avec ces investissements massifs, le Maroc entend porter la part des énergies renouvelables dans son mix électrique à 52 % d’ici à 2030, soit 20 % d’énergie solaire, 20 % d’énergie éolienne et 12 % d’énergie hydraulique, renseigne la BBC.

« Par rapport à de nombreux autres pays, le Maroc s’en sort relativement bien en matière d’action climatique, ses politiques et ses engagements étant proches d’une limitation des températures mondiales à 1,5 °C », précise en outre l’article, citant une analyse du groupe de recherche Climate Action Tracker.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Energie - Environnement - Eolien - Energie solaire

Aller plus loin

Des stades marocains vont passer à l’énergie propre

La Société nationale de gestion des stades de football au Maroc recherche des partenaires capables d’investir dans l’autonomisation énergétique des grands stades du Maroc.

Énergies renouvelables : Factorenergia veut ouvrir une filiale au Maroc

Le distributeur d’énergie, Factorenergia, prévoit d’ouvrir une filiale au Maroc. Les négociations avec les autorités marocaines pour concrétiser cette ambition sont en cours,...

Energies renouvelables : le Maroc classé premier dans la région MENA

Les progrès et les investissements réalisés par le Maroc dans la production d’énergies renouvelables ont été reconnus. Le royaume a été classé premier dans la région...

Le Maroc veut aider le Royaume-Uni à se passer des hydrocarbures russes

En réaction à la guerre déclenchée en Ukraine par la Russie, le Royaume-Uni, qui a décidé de se passer des hydrocarbures russes d’ici fin 2022, peut compter sur le Maroc qui est...

Ces articles devraient vous intéresser :

Charbon encombrant : l’Europe se décharge sur le Maroc

Confrontée à une crise énergétique l’année dernière, l’Europe avait renoué avec l’exploitation du charbon. Aujourd’hui, avec la diminution de la demande en énergie fossile, le vieux continent opte pour l’exportation de grandes quantités de charbon, en...

Maroc : les autorités veulent imposer une réduction de la facture énergétique de 30%

Pour faire face à la hausse de la facture énergétique, les autorités ont demandé aux collectivités de baisser drastiquement la consommation de l’électricité des établissements publics et des réseaux d’éclairage public.

Le Maroc, nouveau leader mondial des énergies renouvelables ?

Le Maroc se positionne en leader mondial des énergies renouvelables. C’est du moins ce qu’affirme le think tank Policy Center for the New South (PCNS).

Le miel marocain est en péril

Les apiculteurs marocains sont inquiets. Depuis des années, des colonies d’abeilles sont décimées en raison de la sécheresse et des aléas climatiques, ce qui affecte durement la production du miel.

Maroc : voici les plages qu’il faut éviter cette année

Alors que les 24 plages propres (Pavillon bleu) au Maroc ont été révélées cette semaine, le ministère de la Transition énergétique et du Développement durable vient de publier la liste des plages où il n’est pas recommandé de se baigner cette année.

Maroc : « Marée » de déchets après les iftars sur les plages

Les associations de défense de l’environnement dénoncent le non-respect des règles environnementales par certaines familles qui laissent d’importantes quantités de déchets sur les plages après y avoir rompu le jeûne pendant le mois de Ramadan.

Maroc : les écologistes s’insurgent contre l’invasion des palmiers américains

Au Maroc, des écologistes appellent à mettre fin à la « plantation anarchique » de palmiers d’origine américaine et à adopter une « politique de reboisement réfléchi dans l’aménagement du territoire ».

Double certification pour Royal Air Maroc

L’Association internationale du transport aérien (IATA) a récemment décerné à Royal Air Maroc les certifications IEnvA (IATA Environmental Assessment) et IWT (IATA Illegal Wildlife Trade) pour son engagement constant en faveur de l’environnement et de...

Maroc : nouvelle tragédie pour les rescapés du séisme

Les rescapés du violent et puissant tremblement de terre du 8 septembre se battent maintenant pour survivre aux rafales de vent et aux inondations qui frappent le Maroc. Ils vivent dans des tentes qui ne résistent pas aux intempéries. Face à la...

Le groupe marocain OCP vise haut les quatre prochaines années

Après le succès de son premier programme d’investissement – la capacité de production d’engrais a triplé en 10 ans-, le groupe marocain OCP a préparé un nouveau programme d’investissement vert dont la mise en œuvre permettra d’atteindre la neutralité...