Le Maroc va fournir des engrais à l’Inde

23 janvier 2023 - 08h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Lors d’une visite de Mansukh Mandaviya, ministre indien des produits chimiques et des engrais au Maroc, le géant marocain OCP et des principaux acteurs indiens du secteur des engrais en Inde ont signé des mémorandums d’entente (MoU).

Il existe désormais un partenariat entre le Groupe OCP et l’Inde. Ces derniers s’allient pour mener des initiatives communes de recherche et développement et de promouvoir ensemble des solutions de fertilisation innovantes, proposer des engrais sur mesure qui répondent aux besoins spécifiques des agriculteurs indiens, en étroite collaboration avec les acteurs de l’écosystème agricole (secteur public, instituts agronomiques, fédérations agricoles, fermiers…).

À lire : L’Inde vient chercher de l’engrais au Maroc

Ainsi, des mémorandums d’entente (MoU) ont été signés entre des dirigeants du Groupe OCP et les importants producteurs d’engrais du secteur public et privé indien, en présence de Dr. Mansukh Mandaviya, ministre indien de la Santé, des Produits chimiques et des engrais, de Shri Rajesh Vaishnaw, ambassadeur de l’Inde au Maroc et de Mostafa Terrab, président-directeur général du Groupe OCP. Il ressort de ces accords que le géant marocain OCP fournira à l’Inde jusqu’à 1,7 million de tonnes métriques (MT) d’engrais phosphatés pour la saison agricole sur les douze prochains mois : 700 000 MT de triple super phosphate (TSP) et 1 000 000 de tonnes de phosphate de di-ammonium (DAP).

À lire : L’Inde veut acheter des engrais au Maroc

« Nous nous réjouissons de l’intérêt de l’Inde pour notre solution sur mesure (TSP) qui contribue significativement à augmenter les rendements, à améliorer les revenus des fermiers et à accélérer la mise en place de pratiques agricoles durables », a déclaré Soufiyane El Kassi, PDG d’OCP Nutricrops, filiale dédiée aux solutions de fertilisation des sols et des plantes.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Inde - Agriculture - Office Chérifien des phosphates (OCP)

Aller plus loin

En pénurie d’oignons, le Sénégal se tourne vers le Maroc

Face à la rareté de l’oignon au Sénégal, les autorités de ce pays ont décidé de se tourner vers le Maroc pour soulager les consommateurs.

Alerte sur l’utilisation excessive du phosphore que possède en grande quantité le Maroc

Le Maroc possède aujourd’hui la plus grande quantité de phosphore dont l’utilisation excessive peut provoquer une calamité connue sous le nom de « phosphogeddon ». C’est ce que...

Le Maroc fait un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les Grenadines

Le Premier ministre Ralph Gonsalves a annoncé que le Maroc fera un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les-Grenadines.

L’Inde veut acheter des engrais au Maroc

Afin de sécuriser ses récoltes, l’Inde entend conclure des accords avec le Maroc pour s’approvisionner en engrais. La saison du kharif (cultures d’été) s’installe.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le groupe OCP injecte de l’argent dans le football marocain

Les autorités compétentes marocaines viennent d’autoriser le groupe OCP à créer une nouvelle filiale dédiée au développement du football.

Le prix des lentilles s’envole au Maroc

Le prix des lentilles a considérablement augmenté au Maroc, atteignant 32 dirhams le kilo chez les détaillants, contre 25 dirhams pour les lentilles importées.

Maroc : la pastèque sacrifiée pour préserver l’eau ?

Des associations locales de la province d’Al Haouz ont sollicité Rachid Benchikhi, le gouverneur de la province, pour qu’il interdise la culture de pastèques et de melons.

L’avocat : l’or vert qui assoiffe le Maroc

La culture de l’avocat nécessite une importante quantité d’eau. Au Maroc, des voix s’élèvent pour appeler à l’interdiction de cette culture, en cette période de sécheresse sévère et de stress hydrique.

Le Maroc manque de lait

Annoncée depuis plusieurs mois par les professionnels du secteur, la pénurie de lait a été confirmée par le gouvernement lors du point de presse hebdomadaire. Selon le porte-parole du gouvernement, la situation et due à plusieurs facteurs.

Maroc : la quête d’autosuffisance en dattes face aux défis climatiques

Le Maroc est le septième producteur mondial de dattes, avec un volume de 170 000 tonnes par an. Toutefois, des défis restent à relever pour le développement de la filière et satisfaire la demande nationale.

Le groupe OCP vise 100 % de couverture en énergie verte

Avec 86 % de couverture en énergie propre, l’Office chérifien des phosphates (OCP) espère couvrir totalement ses besoins d’ici 2028. C’est dans ce cadre que le groupe a lancé en juillet dernier un avis d’appel d’offres pour un projet solaire de 258 MW.

Maroc : croissance économique malgré l’inflation persistante

Le taux d’inflation au Maroc va poursuivre sa tendance à la baisse, mais ne retrouvera pas son niveau d’avant 2022, a indiqué le Haut-commissariat au plan (HCP) dans un récent rapport, notant une croissance de +3,3 % au quatrième trimestre de 2023,...

Le Maroc va importer 2,5 millions de tonnes de blé

Le Maroc veut importer 2,5 millions de tonnes de blé entre le 1ᵉʳ juillet et le 30 septembre 2023, a annoncé l’Office national interprofessionnel des céréales et des légumineuses (ONICL).

Le marché britannique souffre de la pénurie de tomates marocaines

La baisse des exportations de tomates marocaines affecte le marché de légumes au Royaume-Uni. De nombreux Britanniques déplorent la situation sur les réseaux sociaux.