Maroc : interpellations massives pour non-respect du confinement

25 mars 2020 - 15h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Les services de la sûreté provinciale de Salé ont procédé, lundi 23 mars, à l’arrestation de 113 personnes majeures et de 9 mineurs. Ces derniers ont enfreint le confinement imposé par le ministère de l’Intérieur afin de lutter contre la progression de la pandémie du coronavirus.

Les mis en cause, interpellés sur la voie publique, ne disposaient pas d’autorisations de sortie exceptionnelles, alors que plusieurs parmi eux ont été appréhendés à des heures tardives sans aucune justification légale, et ce, malgré les campagnes d’orientation et de conseil entreprises par les autorités publiques pour consolider les mesures de prévention et de protection contre la propagation de l’épidémie, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué.

Les mis en cause majeurs ont été placés en garde à vue. Les mineurs, eux, ont été mis sous contrôle, précise la DGSN, assurant que toutes les mesures d’isolement, tant pendant le transfert, le dépôt que durant l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent, ont été respectées.

Ces opérations sécuritaires intenses qui ont ciblé tous les quartiers de la ville de Salé, Sala El Jadida, Laayaada, Bettana et Tabriquet, s’inscrivent dans le cadre de l’application ferme des mesures de l’état d’urgence sanitaire visant à assurer la sécurité sanitaire de l’ensemble des citoyens et à endiguer la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus, indique-t-on par ailleurs.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Salé - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Ministère de l’Intérieur (Maroc) - Arrestation - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Maroc : un agent d’autorité lapidé à Kénitra

Alors qu’il était en plein exercice de ses fonctions, un caïd a été agressé par quatre individus qui ont violé le confinement et l’état d’urgence.

Le message émouvant d’une infirmière marocaine (vidéo)

Loubna Ouzargi, infirmière marocaine en service à la clinique Anoual, fait partie du personnel soignant en première ligne face au covid-19. Dans une vidéo, elle raconte son...

Casablanca : des jets de pierres sur la police

Les services du district de sûreté de Sidi Bernoussi à Casablanca ont procédé, lundi, à l’arrestation de trois individus âgés entre 22 et 27 ans. Il leur est reproché d’avoir...

Non-respect du confinement : la fermeté sera totale

Face à la multiplication du nombre de cas de contamination par le coronavirus que le Maroc enregistre ces derniers jours, la fermeté sera totale dans les prochains jours.

Ces articles devraient vous intéresser :

Alerte sur l’impact de la fermeture des hammams et lavages auto

Au Maroc, la mesure de fermeture des hammams et stations de lavages auto trois jours par semaine, prise par le ministère de l’Intérieur, afin de rationaliser la consommation d’eau pourrait engendrer un problème majeur. C’est du moins ce que redoute un...

Cimetières au Maroc : entre abandon et insécurité

La gestion des cimetières pose problème au Maroc. Selon un rapport du ministère de l’Intérieur, les sites existants sont saturés ou en état de dégradation et les collectivités territoriales peinent à les réhabiliter et à identifier des terrains viables...

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 décembre

Le gouvernement vient d’annoncer, une nouvelle fois, la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Maroc : plus de mariages, moins de divorces

Le Haut-commissariat au plan (HCP) vient de livrer les dernières tendances sur l’évolution démographique, le mariage, le divorce et le taux de procréation par rapport à 2020, année de la survenue de la crise sanitaire du Covid-19.

La police marocaine et Facebook lancent « Alerte-enlèvement »

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) met en place actuellement un nouveau système de protection de la sécurité des citoyens, des résidents et des étrangers. Il s’agit d’un programme innovant et intégré d’alerte et de recherche des...

La viande consommée par les Marocains dangereuse pour la santé ? un ministre répond

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a assuré du bon état des abattoirs et de la qualité de la viande qui en est issue. Ceci, en réaction aux propos d’un conseiller parlementaire qui a dénoncé l’absence de maintenance des équipements et de...

Le Maroc renforce le contrôle des locations Airbnb

En collaboration avec les ministères du Tourisme et de l’Intérieur, les services de contrôle de l’Office des changes mènent un vaste audit des transferts internationaux pour la location de résidences touristiques via la plateforme Airbnb.

Le Maroc en croisade contre la mendicité

Malgré les efforts fournis pour l’éradiquer, la mendicité a la peau dure. Le ministre de l’Intérieur Abdelouafi Laftit sonne la mobilisation contre ce phénomène qui génère plusieurs milliards chaque année.

Maroc : la fermeture des hammams fait des malheureux

La Fédération nationale des associations des propriétaires et exploitants des bains traditionnels au Maroc a adressé un courrier au ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, l’invitant à reconsidérer la décision de fermeture des hammams trois jours...

Taxis au Maroc : Fini les arnaques ?

Au Maroc, de nombreuses licences ont été retirées aux chauffeurs de taxi qui ne sont pas en règle. Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur, assure que son département s’évertue à soutenir et à accompagner diverses initiatives visant à moderniser les...