Le Maroc se prépare à un boum aéroportuaire d’ici 2040

15 octobre 2023 - 08h00 - Economie - Ecrit par : S.A

Habiba Laklalech, directrice générale de l’Office national des aéroports (ONDA) dévoile les ambitions du Maroc pour booster sa capacité d’accueil aéroportuaire d’ici 2030 voire 2040.

Au Maroc, le trafic aérien se porte bien. Le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre est loin de lui porter un coup d’arrêt. « Malgré le séisme, à fin septembre, le trafic aérien a dépassé le niveau d’avant-Covid, et on s’attend à ce que, d’ici la fin de l’année, on réalise un véritable record historique de plus de 25 millions de passagers, soit une augmentation de 3 % à 4 % par rapport à 2022 », se félicite Habiba Laklalech dans une interview accordée à Médias24. Dans le détail, l’aéroport de Tanger a réalisé un taux de récupération, par rapport à l’année de référence 2019, de 144 %, celui d’Agadir de 111 %, Fès de 123 %, Nador de 136 %, Marrakech de 107 %, Tétouan de 559 % et, enfin, l’aéroport de Casablanca de 84 % à cause de la baisse du trafic aérien de la RAM qui avait vendu une dizaine d’avions pendant la période du Covid, précise-t-elle.

À lire : Tanger mise sur le luxe et le confort pour son (nouvel) aéroport

Afin de mener à bien ses ambitions en matière d’augmentation de la capacité d’accueil des aéroports du Maroc, de sources de financement et de souplesse en termes de gestion, l’ONDA veut se transformer en société anonyme. « D’opérateur local, l’ONDA ambitionne de devenir un opérateur global qui pourra délivrer les meilleurs standards en termes de service de navigation aérienne et de développement de l’exploitation aéroportuaire, tout en s’adaptant aux enjeux nationaux et internationaux. Le statut actuel de l’ONDA ne le permet pas mais, à terme, nos aéroports deviendront de véritables lieux de vie qui incarneront l’identité du territoire où ils se trouvent, et qui permettront aux différents opérateurs économiques de rayonner au-delà des frontières marocaines », explique la patronne de l’office, faisant savoir que les grands aéroports deviendront des Business Units, dont le capital sera ouvert à tous les investisseurs intéressés bien avant l’horizon 2030.

À lire :Maroc : Les aéroports enregistrent un nombre record de passagers en 2023

Quant aux petits aéroports, qui accueillent moins d’un million de passagers par an, ils auront pour principale mission de participer au désenclavement régional, ajoute-t-elle. S’agissant des projets d’aménagement, l’ONDA a mis en place, en juin dernier, une nouvelle zone d’arrivée à l’aéroport de Casablanca, qui offre beaucoup plus de capacité pour les passagers et permet de fluidifier le trafic, avec plus de postes de contrôle et une expérience client très positive. « Le délai de traitement de passager international à l’arrivée a été réduit de manière significative, à savoir de 30 %. La prochaine étape sera de rénover le circuit de livraison des bagages, avec de nouveaux tapis de dernière génération pour que les passagers n’attendent pas longtemps. Idem pour le circuit de transit plus fluide vers l’Afrique qui sera mis en service à la fin 2023 », poursuit Laklalech.

À lire :Un nouveau terminal pour l’aéroport de Marrakech

Autres actions menées : l’inauguration d’une nouvelle piste à l’aéroport de Tétouan pour accueillir des avions gros porteurs de type A 380 ou Dreamliner 780 et le réaménagement de la zone départ de l’aéroport de Marrakech pour augmenter sa capacité d’accueil de 6,5 millions de passagers à 8 millions à l’horizon 2024. Quid des actions envisageables ? L’ONDA prévoit de mettre en service un nouveau terminal à l’aéroport de Tétouan à partir de 2026, de mettre en œuvre un projet de nouveau terminal à Rabat, avec une capacité additionnelle de 4 millions de passagers qui sera fonctionnel à la fin de l’année prochaine et d’améliorer la qualité de traitement des passagers, avec des contrôles automatisés de dernière génération et toutes les innovations technologiques, etc. « À l’issue de l’étude de programmation qui démarre bientôt, la capacité globale du Maroc devrait atteindre à l’horizon 2030 environ 60 millions contre 40 millions aujourd’hui et, à plus long terme, elle devrait doubler d’ici 2040 », annonce Laklalech, précisant toutefois que « le vrai défi ne consistera pas uniquement d’augmenter la capacité d’accueil de nos aéroports, mais plutôt d’optimiser la gouvernance avec tous les acteurs concernés (walis, gouverneurs. »

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Royal Air Maroc (RAM) - Office national des aéroports (ONDA) - Habiba Laklalech

Aller plus loin

Maroc : Les aéroports enregistrent un nombre record de passagers en 2023

L’Office National des Aéroports (ONDA) annonce un record sans précédent pour le premier semestre de 2023.Voyons les chiffres en détail.

Un nouvel aéroport à Marrakech

Le Wali de la région Marrakech-Safi, Farid Chourak, a annoncé la construction d’un nouvel aéroport international à 25 km de Marrakech. Ce projet vise à répondre à la croissance...

Un aéroport marocain parmi les plus beaux du monde

Un aéroport marocain figure dans le top 3 des plus beaux du monde. C’est ce qui ressort du classement d’un journal français.

Tanger mise sur le luxe et le confort pour son (nouvel) aéroport

L’aéroport de Tanger Ibn Battouta disposera bientôt d’un terminal et d’une tour de contrôle. L’Office national des aéroports vient de lancer un appel d’offres pour la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc se dote d’un système moderne de gestion du trafic aérien

L’Office national des aéroports (ONDA), s’est doté du ManagAir, un système de gestion du trafic aérien de dernière génération mis en place par Indra afin de se positionner comme leader dans la région en matière de navigation aérienne.

Double certification pour Royal Air Maroc

L’Association internationale du transport aérien (IATA) a récemment décerné à Royal Air Maroc les certifications IEnvA (IATA Environmental Assessment) et IWT (IATA Illegal Wildlife Trade) pour son engagement constant en faveur de l’environnement et de...

Aéroports du Maroc : hausse du nombre de passagers à fin novembre

À fin novembre dernier, les aéroports marocains ont enregistré plus de 18 millions de passagers, soit un taux de récupération de 80 % par rapport à la même période en 2019, selon l’Office national des aéroports (ONDA).

CAN U17 : le Maroc se rendra en Algérie mais pas avec Royal Air Maroc

La délégation marocaine des moins de 17 ans prendra part à la Coupe d’Afrique des nations (CAN) U17 en Algérie. La délégation se dirigera vers Constantine par vol direct, en partance de l’aéroport Rabat-Salé, mais pas avec la Royal Air Maroc comme...

Contre la France, Royal Air Maroc mobilise 30 avions

Royal Air Maroc (RAM) annonce avoir mis en place un dispositif spécial afin de faciliter le déplacement à tous les Marocains qui souhaitent se rendre au Qatar. Les Lions de l’Atlas affrontent mercredi prochain la France, en demi-finale de la Coupe du...

Le Maroc se prépare à un boum aéroportuaire d’ici 2040

Habiba Laklalech, directrice générale de l’Office national des aéroports (ONDA) dévoile les ambitions du Maroc pour booster sa capacité d’accueil aéroportuaire d’ici 2030 voire 2040.

Le Maroc met fin au PCR et pass vaccinal pour les voyageurs

Bonne nouvelle pour les touristes et les MRE souhaitant se rendre au Maroc. Les autorités sanitaires viennent de mettre fin à la présentation du PCR ou du pass vaccinal à l’entrée du territoire.

Du changement pour Royal Air Maroc

Le Maroc est passé ce dimanche à 3h du matin à l’heure légale GMT. Ce changement d’heure aura un impact sur les vols de la compagnie nationale Royal Air Maroc (RAM).

Mondial 2022 : un dispositif exceptionnel pour les supporters marocains

À quelques semaines du coup d’envoi du Mondial 2022 au Qatar, les autorités marocaines ont mis en place un dispositif spécial pour que le voyage des supporters vers le Qatar se passe dans de bonnes conditions.

Royal Air Maroc aménage ses vols pour les supporters marocains

Suite à la qualification du Maroc pour les demi-finales de la Coupe du monde Qatar 2022, Royal Air Maroc (RAM) a décidé d’offrir certaines facilités aux supporters marocains.