Maroc : les SDL auditées par l’Inspection générale de l’administration territoriale

28 janvier 2021 - 18h40 - Maroc - Ecrit par : J.K

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Des commissions centrales de l’Intérieur sont en mission d’audit dans les sociétés de développement local (SDL). Sont visées, celles qui tardent à régulariser leur statut et à actualiser les conventions qui les lient aux communes. Ces SDL ont notamment été interdites d’engager des dépenses avant leur validation par les walis.

Il s’agit de consignes destinées à inciter les SDL à conformer leur statut juridique à la loi organique relative aux communes et à actualiser les conventions qui les lient à ces collectivités. Toutes ces régularisations devraient être soumises à l’approbation des assemblées concernées et à la validation des autorités chargées du contrôle administratif, indique le quotidien Assabah, ajoutant que la procédure concerne également les travaux réalisés par les agences de développement des provinces et les régies autonomes de distribution d’eau et d’électricité.

Dans le même contexte, l’accent a été mis sur l’illégalité de la procédure suivie par certains présidents de communes pour désigner les directeurs d’équipement. Ces nominations qui doivent faire l’objet de publication sur le site d’emploi du gouvernement, des postes à pourvoir dans les sociétés où l’État ou les communes participent au capital.

Une circulaire du ministère de l’Intérieur a instruit les présidents des conseils communaux de préparer des listes comprenant les relevés des comptes bancaires, ainsi que les liquidités en leur possession. De même, il est demandé aux responsables des projets de développement, de fournir les registres d’avancement des travaux, qu’il s’agisse de l’état des chantiers ou du volet financier. Un site électronique spécial est mis à disposition par la direction des finances locales pour le recueil des listes des dépenses relatives au développement urbain, à l’éclairage public et aux espaces verts.

Pour rappel, le ministère de l’Intérieur avait demandé aux présidents des collectivités locales de rationaliser les dépenses, d’aviser les walis et les gouverneurs en cas de dépenses ayant un caractère impérieux et de prioriser les projets en cours de réalisation.

Sujets associés : Administration - Enquête - Ministère de l’Intérieur (Maroc)

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Marrakech : une subvention pour "la bonne gouvernance"

Une subvention d’excellence de 9,36 millions de DH est accordée à la commune de Marrakech. Elle reçoit ce soutien financier pour ses nombreux efforts dans le domaine du...

Maroc : un conseiller communal PJD suspendu pour cession de biens publics à son épouse

Le gouverneur de Larache a décidé de la suspension d’un conseiller communal PJDiste de Ksar El Kébir pour cession de biens publics à son épouse.

Maroc : comparution des présidents de communes devant la justice

Ils sont trois présidents de communes à comparaître devant la Chambre criminelle chargée des crimes financiers près la Cour d’appel de Rabat pour leur implication dans différentes...

Maroc : un ancien député condamné à 6 ans de prison

Le président de la commune de Mrirt (province de Khénifra) Mohamed Adal a été condamné, jeudi, à 6 ans de prison ferme par la Chambre criminelle de première instance chargée des...

Nous vous recommandons

Administration

Au Maroc, les médecins sont des mauvais payeurs d’impôts

Au Maroc, peu de médecins s’acquittent de leurs impôts. Fort de ce constat, le gouvernement opte désormais pour la retenue à la source pour les revenus de l’ensemble des professions libérales, la déclaration annuelle fiscale ayant montré ses...

Climat des Affaires en Afrique : le baromètre CIAN classe le Maroc 1ᵉʳ

Une enquête place le Maroc en tête du classement du Baromètre CIAN sur le climat des affaires en Afrique. Cette étude qui permet de mesurer les forces et faiblesses des différents pays, est un indicateur de référence pour les investisseurs et les...

Maroc : pas d’accès aux administrations sans pass vaccinal

À compter de ce jeudi 21 octobre 2021, accéder aux administrations ne se fera qu’après présentation du pass vaccinal. Les fonctionnaires sont aussi concernés par cette mesure qui prend en compte tous les lieux...

La discrimination à l’embauche est une « exception » selon Ismaël Saidi (vidéo)

La discrimination de la minorité musulmane en France est bien réelle. Toutefois, c’est « une exception », relativise Ismaël Saidi, ancien policier belge, devenu scénariste, réalisateur et auteur de Comme un musulman en...

Voici le nombre de fonctionnaires civils au Maroc

Les données inscrites dans le rapport sur les ressources humaines accompagnant le projet de loi de finances (PLF) de l’année 2023 indiquent que le Maroc compte 565 429 fonctionnaires civils cette...

Enquête

Des médias français portent plainte suite aux accusations d’espionnage contre le Maroc

Mediapart et le Canard enchaîné ont décidé de porter plainte après que l’enquête du consortium international créé par Forbidden Stories a révélé que des journalistes et militants du monde entier ont été espionnés par le Maroc. Ceci, à laide du logiciel israélien...

Les ménages marocains ont plusieurs sources de revenu

Au Maroc, la plupart des ménages vivent avec deux ou trois, voire quatre sources de revenu. Ce nombre est de 2,7 en milieu urbain et de 3,5 en milieu rural.

A Bruxelles, la majorité des livreurs à vélo sont sans-papiers

A Bruxelles, la grande partie des livreurs qui collaborent avec les restaurants sont des sans-papiers qui utilisent de fausses identités pour subvenir à leurs besoins.

« Sale arabes » : des Marocains victimes de racisme aux Chantiers de l’Atlantique

Des travailleurs détachés espagnols d’origine marocaine, péruvienne ou sénégalaise se disent victimes d’insultes racistes, de harcèlement, et d’humiliations aux Chantiers de l’Atlantique à Saint-Nazaire. Licenciés, sept ouvriers se sont plaints à la direction...

Maroc : les femmes consacrent 6 fois plus de temps aux tâches ménagères que les hommes

Une note du Haut-Commissariat au Plan (HCP), sur les rapports sociaux dans le contexte de la pandémie du Covid-19 – 2ᵉ panel de l’impact du coronavirus sur la situation économique, sociale et psychologique des ménages -, confirme un engouement des...

Ministère de l’Intérieur (Maroc)

Coronavirus : le Maroc déplace les malades vers deux hôpitaux

Le Maroc veut accélérer le processus de levée progressive du confinement. Dans cette optique, les cas actifs et les futurs cas positifs dépistés seront regroupés dans deux hôpitaux spécialisés à Benslimane et Ben...

Maroc : des centaines d’arrestation pour non-port de masque

Les services de sécurité sont en état d’alerte à Oulad Teima afin de répondre à l’appel du ministère de l’Intérieur face au non-port de masque de protection. 120 personnes ont été interpellées, aux premières heures du dimanche pour non-respect de cette mesure en...

Urbanisme au Maroc : des sanctions en perspective pour des présidents de communes

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur, a instruit les walis et les gouverneurs à l’effet de sanctionner sévèrement toutes les violations qui entachent le secteur de l’urbanisme dans les communes.

Le Maroc dément le départ à Sebta de d’éléments des Forces auxiliaires

Les informations selon lesquelles quatre éléments des Forces auxiliaires auraient rejoint clandestinement la ville de Sebta sont fausses, vient de démentir le ministère de l’Intérieur, évoquant une opération inventée de toutes pièces par des personnes mal...

Covid-19 au Maroc : les traiteurs réclament la reprise d’activité

Dans une correspondance adressée au ministre de l’Intérieur, la Fédération marocaine des Traiteurs (FMT) plaide pour la prise en compte de son secteur sur la liste des métiers bénéficiant de l’assouplissement du...