Le Maroc compte sur les locaux pour relancer son tourisme

10 avril 2021 - 23h00 - Economie - Ecrit par : J.D

Le gouvernement marocain, pour la relance de son tourisme, table sur le développement du tourisme national durant cet été et indique vouloir déployer à cet effet, un dispositif de « résilience » capable de développer les offres touristiques domestiques au regard du contexte sanitaire actuel.

Dans une interview accordée au magazine hebdomadaire «  Finances News Hebdo  », la ministre du Tourisme, de l’Artisanat, du Transport aérien et de l’Économie sociale, Nadia Fettah Alaoui a exposé le contenu du dispositif conçu pour relancer durant cette saison estivale, le tourisme marocain avec un point d’honneur sur le tourisme national. Le plan de relance sera mis en œuvre en partenariat avec l’Office national marocain du Tourisme (ONMT) et les opérateurs touristiques, a précisé la ministre Nadia Fettah Alaoui faisant toutefois observer que ce dispositif sera mis en place dès que les conditions sanitaires le permettront.

En amont à un tel projet, souligne la ministre, une étude de marché orientée vers le marché interne a été élaborée en vue de repenser l’offre touristique domestique, un processus de labellisation (le Label Welcome Safety) des établissements d’hébergement touristique a été enclenché au Maroc. Ceci, explique, Mme Fettah Alaoui, « permet de rassurer aussi bien nos partenaires que les touristes nationaux ».

Ce processus a, aujourd’hui, commencé à porter ses fruits et plus de 100 établissements sont labellisés, pour une capacité de plus de 26 000 lits, s’est réjoui Mme Fettah Alaoui.

Sur le plan des flux internationaux, le ministère a préparé un plan de promotion pour une reprise rapide des parts de marchés à la relance, a-t-elle poursuivi.

Avec les effets de la crise, la ministre se convainc qu’il y a nécessité de réduire le poids de l’informel et garantir l’accès à la couverture sociale pour l’ensemble des employés du secteur et d’intensifier les partenariats stratégiques à l’international, en favorisant la coopération et le partenariat public-privé.

Des efforts sont aussi faits dans le sens de la digitalisation des processus de fonctionnement des entreprises, des services aux usagers et de façon générale, sur l’ensemble de la chaîne de valeur touristique.

Sujets associés : Tourisme - Hôtellerie - Ministère du Tourisme

Aller plus loin

Tourisme : très difficile année pour Marrakech

Le tourisme au Maroc a été fortement impacté par la pandémie du Covid-19 tout au long de cette année 2020. Et au nombre des villes qui ont durement souffert de la fermeture des...

Le Maroc mise sur le tourisme israélien pour revigorer son économie

La reprise des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël constitue une source d’opportunités pour le royaume, surtout dans le secteur du tourisme. L’arrivée des touristes...

Tourisme interne : les Marocains boudent les hôtels

Cet été, les touristes marocains ont choisi des appartements privés plutôt que des hôtels jugés trop coûteux malgré les offres mises en place dans le cadre l’offre «  Welcome...

Maroc : priorité à la relance du tourisme

Reconstruire la demande touristique et revenir à la situation d’avant la crise sanitaire où 13 millions de touristes étaient accueillis. Telle est, selon Adel El Fakir, le...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le parcours historique des Lions de l’Atlas impacte positivement le tourisme

Le parcours historique des Lions de l’Atlas à la coupe du monde Qatar 2022 produit un impact plus que positif sur le tourisme marocain.

Tourisme au Maroc : vers une révolution du capital humain

La ministre du Tourisme, Fatim-Zahra Ammor, vient de procéder au lancement des programmes de renforcement du capital humain, prévus dans le cadre de la feuille de route du tourisme sur la période 2023-2026. Preuve de l’importance qu’accordent les...

Au Maroc, le marché opaque des locations saisonnières

Dans le secteur de la location saisonnière, les agences de voyages opérant au Maroc font face à une « concurrence illégale » des courtiers qui tirent grand profit de l’activité à leur détriment. Des voix s’élèvent pour appeler à l’assainissement du...

La stratégie du Maroc pour booster le tourisme interne

L’embellie du tourisme se confirme pour le Maroc. Fatim-Zahra Ammor, ministre du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire, expose sa stratégie pour maintenir voire accroître cette tendance.

Les touristes reviennent en force au Maroc

Après deux ans de restrictions sanitaires liées au Covid-19, les hôtels enregistrent une très forte demande pour les vacances de fin d’année. Les réservations explosent et les professionnels espèrent atteindre les chiffres d’avant-Covid.

Maroc : en difficulté, les hôtels subventionnés par l’Etat

L’État va octroyer une nouvelle subvention aux établissements d’hébergement hôtelier qui présentent des « cas exceptionnels », afin de mettre à niveau leurs infrastructures. Les détails de cette opération ont été publiés. Le dépôt des demandes jusqu’au...

Maroc : appel au boycott des loueurs de parasols sur les plages

Les loueurs de parasols et de tables continuent de dicter leur loi sur les plages marocaines, malgré les campagnes de sécurité lancées par les autorités pour libérer certaines plages. Une situation dénoncée par des activistes et citoyens sur les...

L’ONMT étend sa présence mondiale pour stimuler le tourisme au Maroc

Dans le cadre de la mise en œuvre de sa politique de relance du tourisme, l’Office national marocain du tourisme (ONMT) envisage de s’implanter dans plusieurs pays, pour tenter de profiter de l’engouement actuel pour le Maroc.

Le tourisme marocain à la reconquête du marché britannique

Le Maroc veut reconquérir le marché britannique. Dans ce sens, l’Office national marocain du tourisme (ONMT) a signé des accords avec les compagnies aériennes telles que Ryanair et Easyjet. Objectif  : retrouver les chiffres d’avant-Covid.

Le Maroc fait le pari de la diversité touristique

Le Maroc compte augmenter sensiblement la capacité hôtelière dans les prochaines années et préparer le pays pour la Coupe du monde 2030. Un plan vient d’être lancé dans ce sens et il est très ambitieux.