Recherche

Maroc : comment la police compte garantir la transparence des élections

© Copyright : DR

29 août 2021 - 14h40 - Société - Par: S.A

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) s’active pour garantir l’impartialité et la transparence des élections législatives, régionales et communales prévues le 8 septembre. Dans ce sens, elle va procéder à des mutations temporaires des agents ayant un lien familial ou des affinités avec des candidats (es).

Garantir l’impartialité et la transparence des prochaines élections. C’est toute la portée des mutations temporaires d’agents de police qui vont être opérées avant le 8 septembre suite aux instructions que le directeur général du pôle DGSN-DGST, Abdellatif Hammouchi a données à ses services centraux en charge de la gestion des ressources humaines de la police.

À lire : Maroc : la neutralité des policiers exigée pendant les élections

Sont concernés par ces mutations les agents ayant des liens familiaux ou conjugaux avec des candidats masculins et féminins dans les villes et métropoles dans lesquelles ils exercent. Cette mesure vise à « prémunir l’opération électorale et à assurer la neutralité de service pour l’appareil de sûreté nationale, qui se tient à la même distance de tous les participants aux différentes échéances nationales », est-il précisé.

À lire : Maroc : près de 5000 observateurs nationaux déployés pour les élections

Le redéploiement se fera d’une meilleure manière sans nuire aux intérêts des agents concernés qui pourront être déployés, durant cette période, dans les zones de leur choix. Cela tiendra ainsi compte des facteurs familiaux et de proximité. Une fois les résultats du scrutin proclamés, les agents concernés pourront retrouver automatiquement leurs postes et retourner à leurs lieux de travail immédiatement.

Mots clés: Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) , Police marocaine , Abdellatif Hammouchi , Elections

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact