McDonald’s se met à dos les pays arabes

25 octobre 2023 - 17h00 - Economie - Ecrit par : S.A

En manifestant sa solidarité envers les membres de Tsahal qui poursuivent la riposte israélienne contre le mouvement palestinien du Hamas, une franchise McDonald’s en Israël s’est attirée les foudres de nombreux pays arabes.

En Israël, une franchise McDonald’s gérée par la société Alonyal Limited, aurait distribué 12 000 repas aux soldats israéliens, ainsi qu’aux hôpitaux durement touchés par l’attaque surprise et spectaculaire du Hamas le 7 octobre dernier, rapporte le site RTS.ch. De quoi provoquer la colère des pays arabes voisins. « Les franchises de Turquie, d’Égypte, de Jordanie, du Liban et des pays du golfe Persique ont publié des déclarations dans lesquelles elles prenaient leurs distances par rapport aux actions de leurs homologues israéliens », rapporte le Washington Post. D’autres franchises ont également pris position. Elles ont annoncé qu’elles feraient des donations à la population de Gaza, après la frappe sur l’hôpital qui a fait des centaines de morts. Selon Al-Jazeera, une promesse collective de plus de trois millions de dollars d’aide pour l’enclave est faite.

À lire :McDonald’s accusé de racisme envers des Marocains

En Malaisie, la franchise a « confirmé sa contribution d’un million de ringgits » (NDLR : près de 200 000 euros) à un fonds humanitaire destiné aux populations palestiniennes. « En plus de ce don, McDonald’s Malaisie encourage également ses employés de tout le pays à participer aux efforts de collecte de fonds », indique-t-elle. « Nous affirmons notre sympathie humanitaire pour nos frères et sœurs de Gaza et nous ne faisons aucun compromis sur notre engagement envers les principes et valeurs les plus élevés qui prospèrent dans notre communauté », peut-on lire sur le compte officiel de McDonald’s Oman. La franchise a annoncé faire don de 100 000 dollars pour soutenir les « efforts de secours pour la population de Gaza ». À l’inverse, des franchises comme celle des Émirats arabes Unis ne prend pas parti. Elle a annoncé un don d’un million de dirhams, soit environ 260 000 euros, au Croissant-Rouge du pays, pour aider les populations gazaouies.

À lire : Un restaurant McDonald’s interdit l’accès à une musulmane car elle est voilée (vidéo)

Sur X, les internautes de pays arabes comme l’Égypte ont lancé une campagne de boycott de la chaîne de restaurants à travers le hashtag #BoycottMcDonalds. De même, de nombreux restaurants ont été pris pour cible en Turquie, au Liban et en Égypte la semaine dernière, fait-on savoir.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Israël - Palestine - McDonald’s Maroc - Restauration

Aller plus loin

McDonald’s : le boycott dans les pays arabes fait mal

La guerre entre Israël et le mouvement palestinien du Hamas impacte négativement la chaîne de restauration rapide, McDonald’s. L’entreprise subit de courtes baisses de ses...

Lidl fait passer des avocats israéliens pour des marocains

À l’heure où la riposte d’Israël contre le mouvement du Hamas s’intensifie, un supermarché Lidl du Bas-Rhin, a été accusé de vouloir faire passer des avocats venant d’État...

Au Maroc, le boycott fait mal à McDonald’s

Chris Kempczinski, PDG de McDonald’s, confirme que les campagnes de boycott dont le géant de fast food est victime au Moyen-Orient et ailleurs, y compris au Maroc, a eu un...

Boycott dans les pays arabes : McDonald’s et Starbucks sous pression

Les campagnes de boycott en réponse à l’offensive israélienne dans la bande de Gaza commencent à avoir des conséquences importantes sur de nombreuses entreprises, notamment en...

Ces articles devraient vous intéresser :

Cafés et restaurants marocains : au bord de la faillite, ils appellent à l’aide

Au Maroc, les propriétaires de cafés et restaurants dont le secteur est au bord du gouffre plaide pour un allègement fiscal. Les taxes et impôts imposés par certaines communes tuent leurs commerces.

Les cafés et restaurants menacés de poursuites judiciaires

Face au refus de nombreux propriétaires de cafés et restaurants de payer les droits d’auteur pour l’exploitation d’œuvres littéraires et artistiques, l’association professionnelle entend saisir la justice.

Maroc : Le secteur de la franchise en danger de mort

La fermeture en série des franchises dans les grandes villes du Maroc inquiète Mohamed el Fane, le président de la Fédération marocaine de la franchise (FMF). Il appelle l’État à soutenir ce secteur qui se meurt.

Maroc : la fumée de la chicha empoisonne l’école

Touria Afif, membre du groupe parlementaire du Parti de la Justice et du Développement (PJD), a interpellé le ministre de l’Intérieur et celui de l’Éducation nationale sur la prolifération des cafés à chicha à proximité des écoles au Maroc et plus...

Les restaurateurs marocains accusés d’empoisonner leurs clients

Les propriétaires des cafés et restaurants ont rejeté les accusations de fraude formulées contre eux par une députée du Rassemblement national des indépendants (RNI). Celle-ci a adressé une question écrite au ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit...

Maroc : le cri d’alarme des cafetiers et restaurateurs

Les propriétaires de cafés et de restaurants au Maroc alertent de nouveau sur leur situation. Ils appellent les autorités à sauver leur secteur sérieusement mis à rude épreuve.

Maroc : l’informel secoue les restaurants

Au Maroc, les restaurateurs ambulants disputent les parts de marché avec les restaurateurs formellement établis. Pour mettre fin à cette concurrence déloyale, les professionnels appellent à une réglementation claire pour soutenir le secteur de la...

Cafés et restaurants au Maroc : un secteur en danger de mort ?

Face à la fermeture de nombreux cafés et restaurants, les professionnels du secteur tirent la sonnette d’alarme. Ils ont saisi Younes Sekkouri, Ministre de l’Inclusion économique, de la Petite Entreprise, de l’Emploi et des Compétences, et exigent une...

Maroc : ces cafetiers, ces profiteurs !

Bon nombre de Marocains sont mécontents des propriétaires de cafés qui pratiquent des tarifs exorbitants des boissons, et plutôt de la « place » pendant les matchs de l’équipe nationale marocaine à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN Côte d’Ivoire 2024).

Restauration au Maroc : des faillites en série qui inquiètent

Au Maroc, les professionnels avancent plusieurs facteurs pour expliquer les faillites en série dans le secteur de la restauration.