Mineur marocain en Espagne : "les gens me regardaient comme si j’étais un insecte"

22 octobre 2020 - 15h30 - Ecrit par : J.K

Le témoignage d’un mineur marocain sur la chaîne de télévision publique espagnole, La 2, a ému la toile. Devant des milliers de téléspectateurs, le jeune Mohammed a relaté son aventure depuis le Maroc jusqu’en Espagne.

Face à la caméra, le jeune Marocain Mohammed, a déclaré : " je suis un de ces enfants que vous appelez MENA (mineur étranger non accompagné) ». A 14 ans, Mohammed a quitté le Maroc à bord d’une embarcation de fortune, pour l’Espagne, abandonnant parents et amis pour "trouver un avenir meilleur".

Une fois sur le sol espagnol, le jeune marocain déchanta. " Quand je suis arrivé, je ne parlais pas la langue. Les jeunes comme moi m’insultaient et se moquaient de moi. Je me sentais très mal (...) les gens me regardaient comme si j’étais un insecte" a-t-il indiqué à H24info.

Depuis un certain temps, la polémique sur les mineurs non accompagnés en Espagne prend de l’ampleur. Samedi dernier, un groupe néonazi a manifesté, scandant "MENA hors de nos rues". L’occasion pour le jeune Marocain d’interpeller la conscience des jeunes invités dans le studio. " (...), avant de juger une personne pour sa couleur de peau, sa race ou l’argent qu’elle possède, vous devriez vous mettre à sa place. Il a poursuivi : " si vous aviez été à ma place, à 14 ans, auriez-vous pu quitter vos proches pour chercher un meilleur avenir ?".

Le gouvernement espagnol a annoncé que chaque mineur marocain à rapatrier fera l’objet d’analyse, en vertu de la loi qui prévoit que les membres de la famille ou les services de protection de l’enfance soient localisés pour en être tenus responsables, avec pour le mineur, le droit d’être entendu au cours de la procédure judiciaire, a indiqué la même source.

Les gouvernements espagnol et marocain, cherchaient une solution à ce sujet depuis des années. En avril 2019, en se basant sur un accord signé entre Rabat et Madrid en 2012, un processus de rapatriement des mineurs marocains non accompagnés avait été lancé, rappelle la même source.

Tags : Immigration clandestine - Espagne - Droits et Justice - Pauvreté - Enfant

Aller plus loin

La France veut créer des centres d’hébergement pour les mineurs au Maroc

Le Centre d’action sociale protestant (Casp) au secours des mineurs isolés à Paris. Ces enfants, majoritairement marocains, sont accusés d’agressions et de vols à répétition, eux...

Les parcours chaotiques des mineurs marocains arrivés en France

La vie des mineurs marocains n’a pas été un long fleuve tranquille. Bon nombre d’entre eux ont trouvé refuge dans le Centre d’action sociale protestant (CASP) situé dans le quartier...

Nantes : quand les mineurs marocains donnent de l’insomnie aux pouvoirs publics

A Nantes, de jeunes migrants, à la rue, sans identité et sans âges, notamment ressortissants du Maghreb, opèrent des vols de portables, de colliers, des cambriolages… Les...

La question des mineurs isolés au menu de la visite du ministre de l’Intérieur français au Maroc

L’actuel ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin a annoncé qu’il se rendra au Maroc dans les tout prochains jours pour discuter de la question des mineurs...

Nous vous recommandons

Crise Maroc-Algérie : « la France peut débloquer la situation »

Alors que l’Algérie refuse toute médiation arabe susceptible de mettre fin aux tensions avec le Maroc, Noureddine Boukrouh, ex-ministre algérien, par ailleurs analyste politique et auteur, estime que la France pourrait jouer un rôle déterminant pour...

Noyade mystérieuse d’un couple à Rabat

Une voiture avec à son bord deux individus, s’est retrouvée dans la corniche de Rabat, en face de la zone dite « Ank El Jabal ». La voiture s’est ensuite précipitée « volontairement » vers la mer dans des circonstances restées pour le moment...

L’armée algérienne s’exerce-t-elle en vue d’une guerre contre le Maroc ?

Après les exercices militaires conjoints menés dans la région de Tindouf, située à la frontière sud-ouest avec le Maroc, l’Armée nationale populaire (ANP) s’est exercée mardi avec des munitions réelles à l’extrême Sud de l’Algérie, en simulant une intrusion sur...

Emmanuel Macron drague les électeurs musulmans

Qualifié pour le second tour de la présidentielle, le président sortant Emmanuel Macron, candidat de LREM, s’intéresse aux musulmans et aux juifs. Il compte notamment sur ce vivier électoral pour gagner son nouveau duel face à la candidate du Rassemblement...

Mauvaise surprise pour les habitants de Marrakech

Plusieurs centres commerciaux de la ville de Marrakech ont décidé de faire payer leur parking aux clients. Cette mesure dénoncée par un collectif de citoyens, qui réclament l’intervention des autorités.

France : un Marocain victime d’une violente agression homophobe

Une vidéo diffusée le 10 octobre dernier montrant un jeune Marocain de 17 ans, victime d’une agression homophobe à Montgeron a permis l’ouverture d’une enquête.

Des Marocains portent plainte contre un ancien officier supérieur algérien

Des citoyens marocains ont déposé plainte contre Mokhtar Saïd Mediouni, un ancien officier supérieur du renseignement militaire algérien, qui a appelé le Front Polisario à mener des attaques terroristes contre le...

Coup dur pour Sound Energy au Maroc

La société britannique d’exploration gazière Sound Energy exprime des inquiétudes à la suite de la confirmation d’une décision de l’administration fiscale marocaine. Elle redoute un risque de compromission des progrès de ses activités au...

Kostal délaisse Barcelone pour le Maroc

Le fabricant de composants pour véhicules électriques, Kostal, prévoit de poursuivre le transfert de production de son usine située dans la province de Barcelone vers l’usine du Maroc où les coûts sont moins...

France : une saisonnière marocaine dénonce l’esclavage moderne

Une Marocaine vient de prendre la fuite d’une exploitation agricole suite à des faits qu’elle qualifie d’esclavage moderne. Âgée de 44 ans, elle travaillait dans des champs de fraises dans la région du...